Restez connectés avec nous
Féminines - Lair "Les dirigeants ont vu qu'on avait des lacunes...j'y crois"

Actu Féminin

Féminines – Lair “Les dirigeants ont vu qu’on avait des lacunes…j’y crois”

Battu 3-1 en fin de match par l’équipe norvégienne de Kvinner, lors du seizième de finale aller de Ligue des Champions, le Paris Saint Germain féminin est dos au mur. A Charléty ce soir (coup d’envoi à 20h), les joueuses de Patrice Lair vont devoir marquer des buts tout en étant solide pendant 90 min, afin d’éviter l’humiliation d’une élimination précoce. 

Finaliste de l’édition 2015, demi-finaliste en 2016, le club de la capitale nous avait habitué à un meilleur départ dans cette compétition européenne. Pour son entrée en lice face au club norvégien Kvinner, l’équipe francilienne a montré d’inquiétants signes de fragilité. Pour la première fois de la saison, elles ont encaissé 3 buts face à des joueuses extrêmement compétitives.

Dans L’Equipe du jour, l’entraîneur parisien Patrice Lair a fait preuve de pragmatisme. Ce dernier espère que ses joueuses montreront un tout autre visage et réaliseront un exploit pour pousser la porte des huitièmes de finale, qui s’est subitement refermée la semaine dernière.

“Ça ferait tache d’être éliminés, par rapport aux ambitions du PSG, mais j’ai des dirigeants intelligents qui sont venus voir le match en Norvège et qui ont vu qu’on avait quelques lacunes. J’espère qu’on va être capables d’être très forts mentalement. J’y crois.”

Année de transition oblige, Lair sait pertinemment que son équipe souffre de carences importantes. La direction parisienne l’a compris également puisqu’Olivier Létang a assisté à la prestation des joueuses en Norvège.

Désormais, les coéquipières de Shirley Cruz vont devoir marquer rapidement pour espérer emballer la rencontre et déstabiliser une défense norvégienne probablement regroupée. Elles pourront compter sur le retour de la brésilienne Cristiane, absente lors du match aller.

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Actu Féminin