Restez connectés avec nous

Anciens

Bravo : « Pastore, un talent flagrant »

Depuis le début de la saison, tous les yeux sont tournés vers le milieu de terrain Javier Pastore. Auteur de son premier but face à Brest dimanche dernier, l’ancien joueur de Palerme pourrait comme Nenê l’année derrière, provoquer une « Pastore dépendance ». Pour l’ex international tricolore, l’apport de joueurs comme Menez ou même Gameiro pourrait permettre d’éviter cela. «On le disait déjà la saison dernière avec Nenê. Mais l’avantage, c’est que cette saison, Pastore n’est pas le seul joueur à pouvoir faire la différence à Paris. Il y a Ménez, Nenê et Gameiro. Les forces se sont multipliées en attaque. Il sera un vrai atout. Son talent est flagrant. »

Avec trois passes décisives au compteur, Jérémy Menez est en tête du classement des passeurs. Réputé pour son jeu très irrégulier, Daniel Bravo estime que l’ancien Romais joue encore par à coups. « Oui, c’est encore son principal défaut. Il joue par à coups. Il n’est pas constant dans le match. Ça vient peut-être du fait qu’il est un accélérateur de jeu. C’est un peu comme Messi. Il n’est pas tout le match à fond. Jérémy Ménez doit progresser sur la constance dans les matchs et son efficacité devant le but. Il est encore en période d’adaptation, mais c’est pas mal quand même. »

Diego Lugano, fraichement arrivé dans la capitale, est très souvent comparé à un ex-Parisien, Gabriel Heinze. Une comparaison qui, selon l’ancien Marseillais est justifiée. « Tout à fait. Même si contre Brest il a été en difficulté physiquement, cela ne l’a pas empêché de réaliser un match correct. Sa seconde période était très costaud. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens