Anciens

Graille : « Paris veut tout d’un coup »

Graille «Pour réussir avec ces jeunes, il faut un entraîneur adapté à ce projet»
Publie le 17/12/2011 a 14:02



  • Entre juin 2003 et mai 2005, Francis Graille a présidé le PSG. Auparavant, il avait occupé le même poste à Lille (2001-2002).

    L’ancien journaliste continue à suivre l’actualité des deux clubs et constate leur évolution respective. « L’un se construit sur la durée, c’est le Losc, l’autre, Paris, veut tout d’un coup avec son nouveau propriétaire. Lille grandit petit à petit et le club va vivre une étape importante avec la livraison de son nouveau stade. Il va lui apporter de nouvelles perspectives économiques. Et le Losc aura de nouveaux moyens pour équilibrer ses comptes sur le modèle des clubs allemands où les recettes sont mieux réparties entre droits télé, sponsoring et revenus tirés de leur enceinte », explique-t-il dans l’édition du Parisien de samedi.

    Si Lille avance lentement mais sûrement, les nouveaux propriétaires qatariens ne seront certainement pas aussi patients que leurs homologues nordistes, en raison des fonds débloqués. « Le club dispose de gros moyens avec la manne qatarienne et veut constituer sur deux ans une équipe de dimension européenne. Si le PSG veut obtenir une âme comme Lille l’a fait, il va falloir décrocher des succès. Les deux modèles économiques sont différents, même si je pense que les Qatariens veulent aussi, si ce n’est gagner de l’argent, du moins amortir leurs frais », poursuit Graille.

    Celui-ci avait été limogé le 2 mai 2005 de son poste de président du PSG et remplacé par Pierre Blayau. En 2007, il était devenu directeur général de Sportfive, chargé des activités média. Une fonction qu’il avait quittée à la fin de l’année 2008.

    Publie le 17/12/2011 a 14:02

    Graille : « Paris veut tout d’un coup »

    Entre juin 2003 et mai 2005, Francis Graille a présidé le PSG. Auparavant, il avait occupé le même poste à Lille (2001-2002).

    L’ancien journaliste continue à suivre l’actualité des deux clubs et constate leur évolution respective. « L’un se construit sur la durée, c’est le Losc, l’autre, Paris, veut tout d’un coup avec son nouveau propriétaire. Lille grandit petit à petit et le club va vivre une étape importante avec la livraison de son nouveau stade. Il va lui apporter de nouvelles perspectives économiques. Et le Losc aura de nouveaux moyens pour équilibrer ses comptes sur le modèle des clubs allemands où les recettes sont mieux réparties entre droits télé, sponsoring et revenus tirés de leur enceinte », explique-t-il dans l’édition du Parisien de samedi.

    Si Lille avance lentement mais sûrement, les nouveaux propriétaires qatariens ne seront certainement pas aussi patients que leurs homologues nordistes, en raison des fonds débloqués. « Le club dispose de gros moyens avec la manne qatarienne et veut constituer sur deux ans une équipe de dimension européenne. Si le PSG veut obtenir une âme comme Lille l’a fait, il va falloir décrocher des succès. Les deux modèles économiques sont différents, même si je pense que les Qatariens veulent aussi, si ce n’est gagner de l’argent, du moins amortir leurs frais », poursuit Graille.

    Celui-ci avait été limogé le 2 mai 2005 de son poste de président du PSG et remplacé par Pierre Blayau. En 2007, il était devenu directeur général de Sportfive, chargé des activités média. Une fonction qu’il avait quittée à la fin de l’année 2008.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Cabalpsg

      C’est sur que c’est pas avec ce que tu as apporté a Paris Graille que ça nous aidé a grandir , a se demander même si certain président anecdotique comme toi , n’ont pas été missionné pour que le PSG se casse le nez.
      Tout le monde a son petit mot sur le PSG version quatari même les plus mauvais président qu’on a pu avoir…

    • Bestflow

      VA GRAILLER AILLEURS !

    • Qatar_all_stars

      Graille il fait partie d’une version du PSG qu’on veut plus revoir, celle où on a perdu pas mal d’argent pour pas grand chose avec des recrues à chier SANS AMES style Corridon et j’en passe…

      Aujourdhui si on perd de l’argent ça n’aura pas de consequences desastreuses ;) mais comme notre trio de dirigeants ne sont pas des quiches (Khelaifi, Leonardo, Blanc) on risque pas de se tromper souvent sur la politique du club pour grandir rapidement et s’imposer parmi les grands.

      En bref, on verra entre le LOSC et le PSG qui va laisser les plus belles marques dans l’histoire du ballon rond !

      En ce qui nous concerne, en un ptit peu plus de 40 ans on a deja pris une C2 et d’autres nombreux titres, la gloire promise a tardé mais l’heure a sonné, c’est qu’une question de temps car ICI c’est la capitale du Monde ICI c’est PARIS ! :D

    • Didier

      Normal que les qataris veulent tout un coup ils ont les moyens pour le faire pourquoi attendre X année….. Il est surtout dégouter de ne plus être a la tête du PSG avec une telle puissance financière. Paris va faire partie des grands Europe sa fait chier certains….

    • MAMOUS

      Graille aussi mauvais que Leproux, les deux frère de la médiocrités

      • Zepec

        ya perpere aussi leur pute de mere a fait des triplés

    • Gero

      Lille une âme que n’a pas Paris guignol va.

      • Hades

        ???????????????????

    • D.ROSE

      Lille ils peuvent avoir un stade plus grand que le notre ils auron jamais autant de sous que nous mdr ! Et il sera pas aussi magnifique que le parc !!

    • ZED00

      Comment dire ?? Il ne me manque pas du tout celui la, j en ai pas garde un grand souvenir!

      • Desogus Nico57

        Parc des prince plus bo stade en france pour moi et alez paris

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Govou le PSG peut être très fort au printemps en Ligue des champions

    LDC – Govou « le PSG peut être très fort au printemps en Ligue des champions »

    LDC

    Depuis hier soir, on connait les premiers et deuxièmes de groupe en Ligue des Champions. Les ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    8 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    8 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Graille : « Paris veut tout d’un coup »

    Graille «Pour réussir avec ces jeunes, il faut un entraîneur adapté à ce projet» <Anciens , Une

    Entre juin 2003 et mai 2005, Francis Graille a présidé le PSG. Auparavant, il avait occupé le même poste à Lille (2001-2002).

    L’ancien journaliste continue à suivre l’actualité des deux clubs et constate leur évolution respective. « L’un se construit sur la durée, c’est le Losc, l’autre, Paris, veut tout d’un coup avec son nouveau propriétaire. Lille grandit petit à petit et le club va vivre une étape importante avec la livraison de son nouveau stade. Il va lui apporter de nouvelles perspectives économiques. Et le Losc aura de nouveaux moyens pour équilibrer ses comptes sur le modèle des clubs allemands où les recettes sont mieux réparties entre droits télé, sponsoring et revenus tirés de leur enceinte », explique-t-il dans l’édition du Parisien de samedi.

    Si Lille avance lentement mais sûrement, les nouveaux propriétaires qatariens ne seront certainement pas aussi patients que leurs homologues nordistes, en raison des fonds débloqués. « Le club dispose de gros moyens avec la manne qatarienne et veut constituer sur deux ans une équipe de dimension européenne. Si le PSG veut obtenir une âme comme Lille l’a fait, il va falloir décrocher des succès. Les deux modèles économiques sont différents, même si je pense que les Qatariens veulent aussi, si ce n’est gagner de l’argent, du moins amortir leurs frais », poursuit Graille.

    Celui-ci avait été limogé le 2 mai 2005 de son poste de président du PSG et remplacé par Pierre Blayau. En 2007, il était devenu directeur général de Sportfive, chargé des activités média. Une fonction qu’il avait quittée à la fin de l’année 2008.

    By
    @
    OTER ?>