Restez connectés avec nous

Anciens

Rothen a encore un goût amer

L’ancien joueur du Paris Saint-Germain actuellement sous le maillot corse de Bastia Jérome Rothen, estime que la position actuelle du Paris Saint-Germain est un bien pour le football français.

« J’en pense que du bien dans le sens où il y a des grands joueurs qui sont arrivés. Il y a aussi un investisseur qui a mis beaucoup d’argent (89 M€). C’est bien pour le football français. Au moins le PSG va pouvoir exister plus sur la scène européenne et la côte du championnat français va remonter grâce aux Qataris. En étant supporter du PSG, je suis forcément ravit de voir des matchs comme on a pu le voir lors de ce PSG-Lyon. », a t-il déclaré sur CFoot.

Cependant, le milieu de terrain ne voit pas spécialement le PSG champion cette saison. « Champion ? Ca va être difficile car on sait qu’un collectif, on le créer pas comme ça en deux mois. Ils sont aujourd’hui premier mais peut être trop tôt parce que le championnat ne se joue pas seulement sur les dix premières journées. C’est compliqué de faire la course en tête surtout que derrière il y a aussi des équipes solides, mais peut être plus jeune comme Lyon, qui est toutefois bien armé. Il ne faut pas oublier aussi des clubs qui peuvent lutter à l’image de Lille champion l’année dernière, ou encore de Rennes qui me semble solide. Je vote plus un PSG sur le podium (synonyme de Ligue des Champions), champion ça reste à voir mais je leur souhaite. »

L’ex international tricolore est également revenu sur son départ du Paris Saint-Germain. « Ça me fait rire car si moi je ne me suis pas battu pour le club ben on n’est pas beaucoup à s’être battu. Maintenant j’ai aussi ma part de responsabilités dans le départ. Laquelle ? C’est qu’au bout d’un moment j’ai eu un ras-le-bol parce qu’on m’avait dit pas mal de chose dans l’ancienne équipe dirigeante, car aujourd’hui ça a bien changé, car je rappelle que je suis resté au club quand même six ans, par rapport aux ambitions, quand vous arrivez dans un club qui joue la Ligue des Champions et qu’au bout de deux ans après on joue la relégation. Le pire moment du club où on s’en est sorti à l’arrache, et l’année d’après on vous annonce plein de chose où moi j’avais des propositions durant cette période-là, comme celle de Lyon, et pour ne pas que je signe à Lyon le club m’a refait signer et m’a annoncé l’arrivée de joueurs importants. C’est vrai quand on te sort des noms, tu te dis ben ça peut prendre à l’arrivée ces noms-là n’ont jamais signé. On a vécu une année encore terrible. Donc au fur et à mesure c’était trop, je suis donc aller les voir et j’ai alors dis ce que je pensais. J’en veux à qui ? A l’ensemble de l’équipe dirigeante et surtout l’actionnaire Sébastien Bazin, Alain Roche aussi. C’est vrai je leur ai dit des choses en tête à tête et je l’ai aussi dit médiatiquement et c’est là mon erreur, après j’ai payé derrière mais je ne pouvais plus rester, c’était plus possible. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens