Adversaires

Sakho, « un frère » pour Dja Djédjé

Publie le 18/09/2011 a 14:00



  • Au centre de formation du PSG entre 2002 et 2010, le latéral ivoirien n’avait pas réussi à signer pro. Un échec décevant sur le moment mais qu’il ne regrette pas forcément. « Je jouais à Montrouge puis je suis parti à Issy-les-MoulineauxEnsuite, j’ai rejoins Paris, j’avais 12 ans. Le club ne comptait pas sur moi, c’est toutIl y a eu une petite déception mais finalement c’est un mal pour un bien car j’ai découvert autre chose. Pourquoi le PSG ? C’était plus un choix familial. Rennes ou Nantes me suivaient mais en restant à Paris, je pouvais rentrer chez moi tous les week-ends.»

    Lors de son passage à Paris, le jeune joueur de 20 ans était très proche de Mamadou Sakho, qui lui a su percer au PSG. « C’est comme un frère pour moiOn a tout fait ensemble à Paris. Mamadou a eu plus d’expérience plus tôt que moi. Maintenant, aujourd’hui, on joue tous les deux en Ligue 1. C’est le résultat qui compte pour moi. Chacun a fait sa route. Moi, je suis arrivé dans un autre club qui m’a permis de m’exprimer. »

    Et concernant le PSG nouvelle version, le défenseur évianais refuse de faire un complexe d’infériorité, car lui aussi a le sentiment de jouer à côté de grands joueurs. « Je ne dirais pas que Paris c’est une autre planèteC’est sûr que ce n’est plus le Paris d’il y a deux ou trois ans lorsque j’y étais. Il y a désormais de plus grands noms. Mais Jérôme Leroy aussi c’est un beau nom du football français. Jamais je n’aurais imaginé jouer ici avec lui. »

    Publie le 18/09/2011 a 14:00

    Sakho, « un frère » pour Dja Djédjé

    Au centre de formation du PSG entre 2002 et 2010, le latéral ivoirien n’avait pas réussi à signer pro. Un échec décevant sur le moment mais qu’il ne regrette pas forcément. « Je jouais à Montrouge puis je suis parti à Issy-les-MoulineauxEnsuite, j’ai rejoins Paris, j’avais 12 ans. Le club ne comptait pas sur moi, c’est toutIl y a eu une petite déception mais finalement c’est un mal pour un bien car j’ai découvert autre chose. Pourquoi le PSG ? C’était plus un choix familial. Rennes ou Nantes me suivaient mais en restant à Paris, je pouvais rentrer chez moi tous les week-ends.»

    Lors de son passage à Paris, le jeune joueur de 20 ans était très proche de Mamadou Sakho, qui lui a su percer au PSG. « C’est comme un frère pour moiOn a tout fait ensemble à Paris. Mamadou a eu plus d’expérience plus tôt que moi. Maintenant, aujourd’hui, on joue tous les deux en Ligue 1. C’est le résultat qui compte pour moi. Chacun a fait sa route. Moi, je suis arrivé dans un autre club qui m’a permis de m’exprimer. »

    Et concernant le PSG nouvelle version, le défenseur évianais refuse de faire un complexe d’infériorité, car lui aussi a le sentiment de jouer à côté de grands joueurs. « Je ne dirais pas que Paris c’est une autre planèteC’est sûr que ce n’est plus le Paris d’il y a deux ou trois ans lorsque j’y étais. Il y a désormais de plus grands noms. Mais Jérôme Leroy aussi c’est un beau nom du football français. Jamais je n’aurais imaginé jouer ici avec lui. »




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti La Ligue des Champions sera plus difficile, notamment avec Neymar au PSG

    Ancelotti : « La LDC sera plus difficile », notamment avec Neymar au PSG

    Adversaires

    Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain aujourd’hui au Bayern Munich, a été interrogé en conférence ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Pierre-Antoine Gauberta publié un new post."PSG-Toulouse : Neymar "Je suis content que l'équipe a fait un bon match...""
    3 days ago
    Flavien Casinia publié un new post."Amian "On va essayer de tenir et mettre un but, tout est possible""
    6 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons"

    Féminines – Lair « Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur de 56 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Ouest ...

    Vidéos PSG

    Sakho, « un frère » pour Dja Djédjé

    <Adversaires , Anciens , Interviews

    Au centre de formation du PSG entre 2002 et 2010, le latéral ivoirien n’avait pas réussi à signer pro. Un échec décevant sur le moment mais qu’il ne regrette pas forcément. « Je jouais à Montrouge puis je suis parti à Issy-les-MoulineauxEnsuite, j’ai rejoins Paris, j’avais 12 ans. Le club ne comptait pas sur moi, c’est toutIl y a eu une petite déception mais finalement c’est un mal pour un bien car j’ai découvert autre chose. Pourquoi le PSG ? C’était plus un choix familial. Rennes ou Nantes me suivaient mais en restant à Paris, je pouvais rentrer chez moi tous les week-ends.»

    Lors de son passage à Paris, le jeune joueur de 20 ans était très proche de Mamadou Sakho, qui lui a su percer au PSG. « C’est comme un frère pour moiOn a tout fait ensemble à Paris. Mamadou a eu plus d’expérience plus tôt que moi. Maintenant, aujourd’hui, on joue tous les deux en Ligue 1. C’est le résultat qui compte pour moi. Chacun a fait sa route. Moi, je suis arrivé dans un autre club qui m’a permis de m’exprimer. »

    Et concernant le PSG nouvelle version, le défenseur évianais refuse de faire un complexe d’infériorité, car lui aussi a le sentiment de jouer à côté de grands joueurs. « Je ne dirais pas que Paris c’est une autre planèteC’est sûr que ce n’est plus le Paris d’il y a deux ou trois ans lorsque j’y étais. Il y a désormais de plus grands noms. Mais Jérôme Leroy aussi c’est un beau nom du football français. Jamais je n’aurais imaginé jouer ici avec lui. »

    By
    @
    OTER ?>