Anciens

Vahid : « J’étais plus connu pour mon guignol »

Halilhodzic : Le PSG "Après Barcelone, c’est le meilleur effectif d’Europe"
Publie le 10/10/2012 a 10:35



  • Sept ans après son départ du PSG, Vahid Halilhodzic envisage un retour sur les bancs de Ligue 1. Le technicien bosnien a le sentiment d’avoir laissé une mauvaise image de lui en France et compte bien faire parler son professionnalisme et son expérience pour prouver à tout le monde qu’il n’est la caricature d’un coach froid et exigeant.

    « Suis-je tombé dans l’oubli ? Non, puisque j’ai eu des offres chaque année. Nantes, par exemple, est revenu plusieurs fois à la charge pour que je refasse ce que j’avais fait à Lille. Mais il y avait toujours les mêmes réserves chez mes interlocuteurs au sujet de mon caractère. C’était : « Oui, mais… » Et ça, je ne le supporte plus. (…) Je suis obligé de revenir (en Ligue 1). Je ne peux pas rester sur ce départ du PSG. Même si j’ai aussi ma part de responsabilité. Je n’ai pas toujours fait ce qu’il fallait en termes de communication. J’étais un peu rigide. A Paris, la première année, tout le monde voulait manger avec moi. Des gens de la politique, du show-biz… J’ai refusé beaucoup d’invitations. Certains ont pris cela pour de l’arrogance. Mais je n’ai jamais recherché à profiter de la position ou de l’influence de quelqu’un. J’ai beaucoup de caractère, je n’ai pas peur de dire ce que je pense. Mais je suis quelqu’un d’attachant, de sincère, de fidèle. Je suis même un peu naïf. A un moment donné, j’étais plus connu pour mon guignol que pour mon travail. Or ma plus grande qualité, c’est mon travail. Et ça, on n’en parle jamais. J’ai compris que je devais vivre avec mon image. Je ne regrette pas grand-chose d’ailleurs, même si j’aurais dû mettre un peu d’eau dans mon vin. Je suis devenu plus réaliste, je sais que l’on ne vit pas dans un monde idéal. Un entraîneur se construit au fil de ses expériences. Je ne suis plus du tout le même qu’il y a vingt ans. Mais, dans le travail, je ne fais pas de concessions », a confié à France Football l’ancien entraîneur du PSG, qui est aujourd’hui le sélectionneur de l’équipe d’Algérie (8 victoires, 1 nul et 1 défaite).

    Publie le 10/10/2012 a 10:35

    Vahid : « J’étais plus connu pour mon guignol »

    Sept ans après son départ du PSG, Vahid Halilhodzic envisage un retour sur les bancs de Ligue 1. Le technicien bosnien a le sentiment d’avoir laissé une mauvaise image de lui en France et compte bien faire parler son professionnalisme et son expérience pour prouver à tout le monde qu’il n’est la caricature d’un coach froid et exigeant.

    « Suis-je tombé dans l’oubli ? Non, puisque j’ai eu des offres chaque année. Nantes, par exemple, est revenu plusieurs fois à la charge pour que je refasse ce que j’avais fait à Lille. Mais il y avait toujours les mêmes réserves chez mes interlocuteurs au sujet de mon caractère. C’était : « Oui, mais… » Et ça, je ne le supporte plus. (…) Je suis obligé de revenir (en Ligue 1). Je ne peux pas rester sur ce départ du PSG. Même si j’ai aussi ma part de responsabilité. Je n’ai pas toujours fait ce qu’il fallait en termes de communication. J’étais un peu rigide. A Paris, la première année, tout le monde voulait manger avec moi. Des gens de la politique, du show-biz… J’ai refusé beaucoup d’invitations. Certains ont pris cela pour de l’arrogance. Mais je n’ai jamais recherché à profiter de la position ou de l’influence de quelqu’un. J’ai beaucoup de caractère, je n’ai pas peur de dire ce que je pense. Mais je suis quelqu’un d’attachant, de sincère, de fidèle. Je suis même un peu naïf. A un moment donné, j’étais plus connu pour mon guignol que pour mon travail. Or ma plus grande qualité, c’est mon travail. Et ça, on n’en parle jamais. J’ai compris que je devais vivre avec mon image. Je ne regrette pas grand-chose d’ailleurs, même si j’aurais dû mettre un peu d’eau dans mon vin. Je suis devenu plus réaliste, je sais que l’on ne vit pas dans un monde idéal. Un entraîneur se construit au fil de ses expériences. Je ne suis plus du tout le même qu’il y a vingt ans. Mais, dans le travail, je ne fais pas de concessions », a confié à France Football l’ancien entraîneur du PSG, qui est aujourd’hui le sélectionneur de l’équipe d’Algérie (8 victoires, 1 nul et 1 défaite).




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Bymuss_93

      Moi je suis algérien et Coach Vahid est l’entraîneur qu’il nous fallait !!! Une très bonne connaissance tactique, un mental de gagneur, et une vrai sensibilité derrière une carapace (Il ne faut oublier que Vahid a connu les affres de la guerre d’ex-Yougoslavie !!!) Je rappelle à ceux qui disent que Vahid est un coach en carton, que Vahid a réussit une magnifique série de 17 matches sans défaite sur le banc du PSG lors de sa première année !! Une série qui depuis n’a jamais été battu ou même réalisée par les entraîneurs successifs du PSG et ce jusqu’à Ancelotti…Et certains donnent plus de crédit à des entraîneurs comme LeGuen Gourcuff ou encore Puel alors que Vahid a réalisé de bien meilleure chose sans moyens !! Lille peut remercier Vahid car sans lui il ne serait pas où ils se trouvent mais encore en Ligue2….En plus de cela je me souviens que le PSG avait très bon jeu avec Pauleta en méga finisseur (meilleur buteur du championnat 2003/04 avec 26 buts !! 

    • ZED00

      Big up et beaucoup de respect pour un entraineur que j apprecie ! Si la cote d ivoire ne l avait pas plante elle aurait fait un beau mondial, ah lala quel gâchis-par contre je le vois mal revenir a Nantes avec ce foldingue de Kita ca va aller au clash tres tres vite.  

    • Webombou

      Toujours un bon souvenir de coach vahid

    • Qbert92i

      Ahhhh ca fait plaisir de revoir Coach Vahid. Un bon entraineur dont le psg avait besoin a l’epoque. Il y avait 0 disciplines a l’epoque, aucune hargne avant son arrivee. Je me souviens de l’episode Dehu ou pendant un discours aux joueurs, vahid a stope et s’est avance vers fred dehu qui regardait par terre, il lui a dit  » Quand je parle, on me regarde dans les yeux! ». Un bon entraineur a poigne, d’ailleurs il avait repere le SEUL element qui n’a jamais rechigne a l’entrainement en pleurnichant, il avait dit « C’est incroyable de voir un joueur comme Pauleta s’entrainer serieusement sans jamais se plaindre ». Je garde de bons souvenirs de son passage, je retiens juste qu’une bonne partie de pleurnicheuses de l’equipe l’ont plante abandonne et sali.

      • Bymuss_93

        T’as raison !! Deux salopes nommées Fiorèse et Déhu !!! Et on a vu aprés ce qu’ils ont fait ou devenu ces 2 là !!!

    • Ribouxka

      Moi je veux bien, mais ce mec est surcôté ! Si je ne dis pas de connerie, son palmarès d’entraineur est vierge .. et hormis 2/3 saisons très correctes à Lille (tout comme Puel et Garcia) bah il n’a pas fait grand chose. Ok il nous emmène en LDC, mais franchement on devrait y être tous les ans … bref pas de regret qu’il soit parti, et pas du tout impatient de le revoir, si ce n’est aux Guignols !

      • Larry

        et la coupe de france remporté en 2003/2004 avec paris tu l’as oublié?? faudrait pas cracher sur tout non plus , après 6 ans de disette en 98 et 2004 il a permis a paris de remporter un trohpée.

        • Ribouxka

          exact, je l’avais zappée celle là … je crache pas sur lui, mais au vu de son itw, t as l’impression que c’est l’Ancelotti des carpates ce mec ! Hormis Paris, il n’a jamais entrainé de grand club, ni de grande sélection. 
          Puis faut pas oublié que Pancrate c’est lui quand même ! et y en a surement d’autres …

    • Psg77300

      Pas spécialiste de la comm apparemment cela n’a pas changé, puisque en tant que sélectionneur de l’équipe nationale algérienne il se permet de faire de telles déclarations, mais à mon sens c’est une faute de manœuvre telle que celle de TS qui a le crédit de sa jeunesse par contre.

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    LDC - Arsène Wenger fera attention au résultat du PSG face à Ludogorets

    LDC – Arsène Wenger fera attention au résultat du PSG face à Ludogorets

    Adversaires

    Alors que le Paris Saint-Germain jouera ce soir un match important face à Ludogorets pour rester ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Keseru «Paris est une équipe de champions»"
    8 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Kluivert « Cette Coupe de France est très importante pour nous »"
    8 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Vahid : « J’étais plus connu pour mon guignol »

    Halilhodzic : Le PSG "Après Barcelone, c’est le meilleur effectif d’Europe" <Anciens , Interviews

    Sept ans après son départ du PSG, Vahid Halilhodzic envisage un retour sur les bancs de Ligue 1. Le technicien bosnien a le sentiment d’avoir laissé une mauvaise image de lui en France et compte bien faire parler son professionnalisme et son expérience pour prouver à tout le monde qu’il n’est la caricature d’un coach froid et exigeant.

    « Suis-je tombé dans l’oubli ? Non, puisque j’ai eu des offres chaque année. Nantes, par exemple, est revenu plusieurs fois à la charge pour que je refasse ce que j’avais fait à Lille. Mais il y avait toujours les mêmes réserves chez mes interlocuteurs au sujet de mon caractère. C’était : « Oui, mais… » Et ça, je ne le supporte plus. (…) Je suis obligé de revenir (en Ligue 1). Je ne peux pas rester sur ce départ du PSG. Même si j’ai aussi ma part de responsabilité. Je n’ai pas toujours fait ce qu’il fallait en termes de communication. J’étais un peu rigide. A Paris, la première année, tout le monde voulait manger avec moi. Des gens de la politique, du show-biz… J’ai refusé beaucoup d’invitations. Certains ont pris cela pour de l’arrogance. Mais je n’ai jamais recherché à profiter de la position ou de l’influence de quelqu’un. J’ai beaucoup de caractère, je n’ai pas peur de dire ce que je pense. Mais je suis quelqu’un d’attachant, de sincère, de fidèle. Je suis même un peu naïf. A un moment donné, j’étais plus connu pour mon guignol que pour mon travail. Or ma plus grande qualité, c’est mon travail. Et ça, on n’en parle jamais. J’ai compris que je devais vivre avec mon image. Je ne regrette pas grand-chose d’ailleurs, même si j’aurais dû mettre un peu d’eau dans mon vin. Je suis devenu plus réaliste, je sais que l’on ne vit pas dans un monde idéal. Un entraîneur se construit au fil de ses expériences. Je ne suis plus du tout le même qu’il y a vingt ans. Mais, dans le travail, je ne fais pas de concessions », a confié à France Football l’ancien entraîneur du PSG, qui est aujourd’hui le sélectionneur de l’équipe d’Algérie (8 victoires, 1 nul et 1 défaite).

    By
    @
    OTER ?>