Restez connectés avec nous
Halilhodzic : Le PSG "Après Barcelone, c’est le meilleur effectif d’Europe"

Anciens

Vahid : « J’étais plus connu pour mon guignol »

Publicités

Sept ans après son départ du PSG, Vahid Halilhodzic envisage un retour sur les bancs de Ligue 1. Le technicien bosnien a le sentiment d’avoir laissé une mauvaise image de lui en France et compte bien faire parler son professionnalisme et son expérience pour prouver à tout le monde qu’il n’est la caricature d’un coach froid et exigeant.

« Suis-je tombé dans l’oubli ? Non, puisque j’ai eu des offres chaque année. Nantes, par exemple, est revenu plusieurs fois à la charge pour que je refasse ce que j’avais fait à Lille. Mais il y avait toujours les mêmes réserves chez mes interlocuteurs au sujet de mon caractère. C’était : « Oui, mais… » Et ça, je ne le supporte plus. (…) Je suis obligé de revenir (en Ligue 1). Je ne peux pas rester sur ce départ du PSG. Même si j’ai aussi ma part de responsabilité. Je n’ai pas toujours fait ce qu’il fallait en termes de communication. J’étais un peu rigide. A Paris, la première année, tout le monde voulait manger avec moi. Des gens de la politique, du show-biz… J’ai refusé beaucoup d’invitations. Certains ont pris cela pour de l’arrogance. Mais je n’ai jamais recherché à profiter de la position ou de l’influence de quelqu’un. J’ai beaucoup de caractère, je n’ai pas peur de dire ce que je pense. Mais je suis quelqu’un d’attachant, de sincère, de fidèle. Je suis même un peu naïf. A un moment donné, j’étais plus connu pour mon guignol que pour mon travail. Or ma plus grande qualité, c’est mon travail. Et ça, on n’en parle jamais. J’ai compris que je devais vivre avec mon image. Je ne regrette pas grand-chose d’ailleurs, même si j’aurais dû mettre un peu d’eau dans mon vin. Je suis devenu plus réaliste, je sais que l’on ne vit pas dans un monde idéal. Un entraîneur se construit au fil de ses expériences. Je ne suis plus du tout le même qu’il y a vingt ans. Mais, dans le travail, je ne fais pas de concessions », a confié à France Football l’ancien entraîneur du PSG, qui est aujourd’hui le sélectionneur de l’équipe d’Algérie (8 victoires, 1 nul et 1 défaite).

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens