Autour du PSG

3 nouvelles mesures pourraient arriver dans le Fair-Play Financier, indique Le Parisien

Publie le 20/01/2018 a 22:15



  • Les grands clubs, dont le Paris Saint-Germain, ont montré l’été dernier que le Fair-Play Financier n’empêche pas de dépenser et avoir des mastodontes en Europe qui ont écart conséquent avec les autres effectifs.  L’UEFA va réagir avec un FPF 2.0 indique Le Parisien. Le journal francilien donne les 3 grandes idées de ce qui est pensé comme une amélioration du règlement.

    1. Ajouter un plafond d’écart sur une saison entre les recrutements et les ventes de joueurs à -100 millions d’euros. Ainsi, par exemple, pour dépenser 150 millions d’euros en transfert, un club devrait vendre pour 50 millions, même si le reste de ses finances est largement positif. De quoi éviter les gros investissements des plus grands clubs européens comme le PSG l’été dernier. On souligne tout de même que c’est une belle somme, que les meilleures auront plus facilement la capacité de vendre et que 100 millions d’euros est une dépense inpensemble pour de nombreux clubs. Lesquels auront plus de mal à faire une grosse vente si les autres défendent moins.
    2. Limiter l’effectif professionnel à 25 joueurs. Cela éviterait de voir certains clubs riches d’empiler les joueurs en affaiblissant d’autres pour ensuite prêter et revendre (ce que ne fait pas le PSG.
    3. Définition plus précise des parties liées, comme l’explique Le Parisien « C’est un point essentiel pour Paris, entouré de nombreux partenaires de nationalité qatarienne (QTA, QNB, Ooredoo voire BeIN Sport, pour sa qualité de détenteur de droits audiovisuels de la Ligue 1). Sont-ils pour autant tous des parties liées ? En tout cas, la règle en la matière resterait la même : le cumul des contrats signé par un club avec des parties liées ne pourra excéder 30 % de son chiffre d’affaires global. ».

    Ces mesures devraient être votées le 24 mai et pourraient être appliquées dès la saison prochaine. Il y a des choses intéressantes, même s’il y a parfois des risques. Reste à voir ce qui pourra être mise en place et si cela permettra une vraie amélioration de la situation.

    Publie le 20/01/2018 a 22:15

    3 nouvelles mesures pourraient arriver dans le Fair-Play Financier, indique Le Parisien

    Les grands clubs, dont le Paris Saint-Germain, ont montré l’été dernier que le Fair-Play Financier n’empêche pas de dépenser et avoir des mastodontes en Europe qui ont écart conséquent avec les autres effectifs.  L’UEFA va réagir avec un FPF 2.0 indique Le Parisien. Le journal francilien donne les 3 grandes idées de ce qui est pensé comme une amélioration du règlement.

    1. Ajouter un plafond d’écart sur une saison entre les recrutements et les ventes de joueurs à -100 millions d’euros. Ainsi, par exemple, pour dépenser 150 millions d’euros en transfert, un club devrait vendre pour 50 millions, même si le reste de ses finances est largement positif. De quoi éviter les gros investissements des plus grands clubs européens comme le PSG l’été dernier. On souligne tout de même que c’est une belle somme, que les meilleures auront plus facilement la capacité de vendre et que 100 millions d’euros est une dépense inpensemble pour de nombreux clubs. Lesquels auront plus de mal à faire une grosse vente si les autres défendent moins.
    2. Limiter l’effectif professionnel à 25 joueurs. Cela éviterait de voir certains clubs riches d’empiler les joueurs en affaiblissant d’autres pour ensuite prêter et revendre (ce que ne fait pas le PSG.
    3. Définition plus précise des parties liées, comme l’explique Le Parisien « C’est un point essentiel pour Paris, entouré de nombreux partenaires de nationalité qatarienne (QTA, QNB, Ooredoo voire BeIN Sport, pour sa qualité de détenteur de droits audiovisuels de la Ligue 1). Sont-ils pour autant tous des parties liées ? En tout cas, la règle en la matière resterait la même : le cumul des contrats signé par un club avec des parties liées ne pourra excéder 30 % de son chiffre d’affaires global. ».

    Ces mesures devraient être votées le 24 mai et pourraient être appliquées dès la saison prochaine. Il y a des choses intéressantes, même s’il y a parfois des risques. Reste à voir ce qui pourra être mise en place et si cela permettra une vraie amélioration de la situation.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Verratti10 on 20 janvier 2018 at 22:38 said:

      Ces règles sont contraires aux lois européennes, surtout la première. La 3ême est quasi inapplicable car il sera toujours possible de contourner. la 2ème c’est pour les club italiens mafieux qui font des contrats fictifs à 50 joueurs qui ne jouent jamais

    2. Pixie21 on 20 janvier 2018 at 22:26 said:

      Et pour être dans les clous, il faudra vendre encore pour 50 millions d’euros pour payer les 150 millions d’euros pour Mbappé ?

    3. Pixie21 on 20 janvier 2018 at 22:23 said:

      Ce sont vraiment des règles anti-PSG! C’est dingue !

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Le Real Madrid annoncent des lésions musculaires pour Modric et Marcelo, sans date de retour

    LDC – Le Real Madrid annonce des « lésions musculaires » pour Modric et Marcelo, sans date de retour

    Adversaires

    Le Real Madrid a communiqué ce mardi à propos des blessures de Luka Modric (milieu de ...

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG conforte sa 2e place avec son succès à Albi

    Féminines – Le PSG conforte sa 2e place avec son succès à Albi

    Actu Féminin

    Ce dimanche, l’équipe féminines du Paris Saint-Germain était en déplacement à Albi. Un voyage très bien ...

    Vidéos PSG

    3 nouvelles mesures pourraient arriver dans le Fair-Play Financier, indique Le Parisien

    <Autour du PSG , Une

    Les grands clubs, dont le Paris Saint-Germain, ont montré l’été dernier que le Fair-Play Financier n’empêche pas de dépenser et avoir des mastodontes en Europe qui ont écart conséquent avec les autres effectifs.  L’UEFA va réagir avec un FPF 2.0 indique Le Parisien. Le journal francilien donne les 3 grandes idées de ce qui est pensé comme une amélioration du règlement.

    1. Ajouter un plafond d’écart sur une saison entre les recrutements et les ventes de joueurs à -100 millions d’euros. Ainsi, par exemple, pour dépenser 150 millions d’euros en transfert, un club devrait vendre pour 50 millions, même si le reste de ses finances est largement positif. De quoi éviter les gros investissements des plus grands clubs européens comme le PSG l’été dernier. On souligne tout de même que c’est une belle somme, que les meilleures auront plus facilement la capacité de vendre et que 100 millions d’euros est une dépense inpensemble pour de nombreux clubs. Lesquels auront plus de mal à faire une grosse vente si les autres défendent moins.
    2. Limiter l’effectif professionnel à 25 joueurs. Cela éviterait de voir certains clubs riches d’empiler les joueurs en affaiblissant d’autres pour ensuite prêter et revendre (ce que ne fait pas le PSG.
    3. Définition plus précise des parties liées, comme l’explique Le Parisien « C’est un point essentiel pour Paris, entouré de nombreux partenaires de nationalité qatarienne (QTA, QNB, Ooredoo voire BeIN Sport, pour sa qualité de détenteur de droits audiovisuels de la Ligue 1). Sont-ils pour autant tous des parties liées ? En tout cas, la règle en la matière resterait la même : le cumul des contrats signé par un club avec des parties liées ne pourra excéder 30 % de son chiffre d’affaires global. ».

    Ces mesures devraient être votées le 24 mai et pourraient être appliquées dès la saison prochaine. Il y a des choses intéressantes, même s’il y a parfois des risques. Reste à voir ce qui pourra être mise en place et si cela permettra une vraie amélioration de la situation.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>