Restez connectés avec nous
Alexandre Marles explique les bienfaits de la semaine de repos accordée par Thomas Tuchel

Autour du PSG

Alexandre Marles explique les bienfaits de la semaine de repos accordée par Thomas Tuchel

Ce n’est que ce mardi que les joueurs du Paris Saint-Germain non-convoqués en équipe nationale durant la trêve ont repris l’entraînement. Cela après une semaine de repos accordée par le coach parisien Thomas Tuchel. Une décision qui fait parler tant elle est rare à ce stade de la saison. L’Allemand l’a expliqué sur le site du PSG. Et Alexandre Marles, directeur de la performance du PSG en 2013-2014, a été invité par Le Parisien à revenir sur les conséquences.

« Quand tu as plus de la moitié de l’équipe en sélection, tu ne fais pas grand-chose. Il reste de très jeunes joueurs du centre de formation ou des anciens, et les séances perdent énormément en qualité. Ça démobilise les joueurs et c’est parfois plus pour les occuper qu’autre chose. Beaucoup de coachs n’osent pas donner des jours de repos. Dans une équipe comme le PSG, le débat est un peu différent. A cette période, tu fais faire du physique à des hommes qui n’en ont pas forcément le plus besoin.

Il y a un impact quoi qu’il arrive. Dès deux jours de coupure, on perd un peu, mais ça se rattrape vite. En une semaine, il y a une influence sur les qualités d’aérobie, de force et de vitesse. Mais le repos implique des bénéfices sur le mental, et la récupération.

C’est important de les laisser couper parfois’

Ça fait trois mois et demi que tout le monde est sous tension et les objectifs de la saison sont encore loin, même s’il y a des matchs importants en Ligue des champions. Ça permet à tout le monde de souffler. La pression va augmenter crescendo jusqu’en fin de saison, y compris pour le staff et le petit personnel. C’est important de les laisser couper parfois. »

La gestion du groupe n’est jamais simple. Il faut travailler pour rester en forme et progresser. Mais trop le faire amène de la fatigue mentale et physique. Laquelle peut provoquer des blessures et de moins bonnes performances. Tuchel étant un adepte de la très grande exigence, il n’a pas mis ce repos à gagner au hasard. Les joueurs devaient remporter les 3 derniers matchs avant la trêve pour l’avoir et ils l’ont fait brillamment. Un petit « jeu » et une promesse tenue qui peuvent aussi renforcer les liens entre le staff et les joueurs.

Alors bien sûr, il faut que le PSG reprenne bien ce samedi contre Amiens (10e journée de Ligue 1) et enchaîne face à Naples mercredi (3e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions) pour confirmer. Mais pour le moment on peut penser à du positif avec cette pause. Laquelle n’était pas sans doute pas une coupure complète non plus. On peut penser que les joueurs avaient comme consigne de s’entretenir.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG