Restez connectés avec nous
Alonzo "Laissons travailler Unai Emery et attendons de voir ce que va donner l’équipe"

Autour du PSG

Alonzo “Laissons travailler Unai Emery et attendons de voir ce que va donner l’équipe”

Ancien joueur du Paris Saint Germain, aujourd’hui commentateur pour les chaînes France Televisions, Jérôme Alonzo conserve un regard passionné sur son ancien club. 

Sur le blog du journaliste sportif Bérenger Tournier, l’ancien gardien de but livre un avis tranché sur l’arrivée d’Unai Emery à la tête de l’équipe parisienne et estime les chances dont dispose le club de la capitale pour se hisser au sommet de la scène européenne.

Pour Alonso, la tâche qui incombe à l’ancien entraîneur du FC Séville est importante. Celui-ci succède ainsi à Laurent Blanc qui a remporté toutes les compétitions sur le plan national. Pour autant, il faut nuancer ce propos, en considérant qu’Emery a remporté successivement trois Europa League.

“Unai Emery n’arrive pas sur une page blanche, il débarque après un mec qui a tout gagné, mis à part la Ligue des Champions. Comme Tiger Woods en son temps, il décide de tout changer alors que le PSG domine tout. Il me semble aussi stupide de crier au génie après deux matchs que de le démonter après une défaite. Il faut le laisser bosser, qu’il puisse mettre en place son fonctionnement. Il semble acquis que ce sera moins simple que l’année dernière.”

Pour l’ancien parisien, il ne fait aucun doute que le PSG sera champion, mais avec moins de facilités que la saison précédente. Dans cette année de transition, Alonso demande que l’on laisse suffisamment de temps à Emery pour imposer ses choix et amorcer une nouvelle dynamique. A ce titre, il espère que les arrivées de l’espagnol Jesé et d’Hatem Ben Arfa permettront de confirmer l’hégémonie parisienne en France. Toutefois, Alonzo reste sceptique sur les chances du PSG de triompher en Europe.

“Le PSG sera champion mais ce sera une année de transition. Laissons travailler Unai Emery et attendons de voir ce que va donner l’équipe. J’espère que Jésé pourra épauler Cavani devant, que Hatem aura du temps de jeu et qu’il saura en profiter. Le PSG a tout ce qu’il faut pour briller sur la scène nationale mais je ne change pas mon discours de la saison dernière, il manque encore quelque chose pour gagner la grande coupe. C’est mon opinion et je n’ai pas encore changé d’avis, et je précise bien le encore.”

Encensé par certains, ouvertement critiqué par d’autres, Unay Emery ne laisse pas indifférent. Nouvellement intronisé dans une équipe grande équipe au sein d’un championnat dont il tend à cerner tous les aspects, l’ancien entraîneur du FC Séville aura nécessairement besoin de temps pour créer une nouvelle osmose de jeu.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG