Restez connectés avec nous
Ancelotti Verratti est l'un des meilleurs milieux au monde...Il a parfois trop de tempérament, mais il progresse

Adversaires

Ancelotti « Verratti est l’un des meilleurs milieux au monde…Il a parfois trop de tempérament, mais il progresse »

Ancien entraîneur du Paris Saint-Germain (janvier 2012 – juillet 2013), Carlo Ancelotti est désormais à la tête du SSC Napoli. Passé au Real Madrid et au Bayern Munich entre temps, l’entraîneur italien a eu le temps de voir évoluer son ancien milieu de terrain Marco Verratti (25 ans). Interrogé dans France Football en marge de la rencontre PSG/Naples demain soir (3e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions), il estime que le natif de Pescara fait partie des meilleurs milieux de terrain du moment.

« C’est l’un des meilleurs milieux au monde qui aurait sa place dans n’importe quelle équipe. Surtout, il a de la personnalité. Il ne se cache jamais, prend ses responsabilités. C’est la marque des joueurs supérieurs. Il a du tempérament. Parfois même un peu trop ! (rires) Mais, là aussi, je trouve qu’il progresse.”

Verratti, du talent et une collection de cartons.

Maigre palmarès avec le PSG, certes, mais le technicien italien a ramené le titre de Ligue 1 dans la capitale après 19 ans de disette. Il a été l’un des propulseurs du projet de l’ère Qatari. S’il est resté seulement 1 an et demi au sein du club de la capitale, il a su donner de la confiance à certains joueurs et les faire grandir. Dont Marco Verratti. Le natif de Pescara est très reconnaissant envers Ancelotti, qu’il a déjà avoué considérer un peu comme un 2e père. Il appréciera sans doute les compliments adressés par son ancien entraîneur. Surtout qu’ils sont plutôt justifiés.

Mais il y a un point sur lequel l’Italien doit encore progresser. Verratti, ce sont 82 cartons depuis qu’il est au Paris Saint-Germain. Que ce soit jaune ou rouge, Verratti est un habitué. Et en majorité, ces cartons sont reçus à cause de ses protestations régulières. Sous l’ère Ancelotti, ce dernier avait tenté plusieurs fois de le canaliser. Mais c’est souvent plus fort que le Petit Hibou. Il ne peut pas s’empêcher de réclamer une faute ou de se défendre d’une faute qu’il n’aurait pas commise. Il y a eu du mieux, mais ce défaut pénalise encore parfois l’équipe.

Comme avec son rouge en 8e de finale de Champions League la saison passée qui l’a en plus amené à être suspendu en début d’exercice pour le voyage à Liverpool (1ere journée de la phase de groupes). A lui de grandir encore et d’apprendre un peu à se contrôler. On apprécierait aussi de le voir tirer et marquer un peu plus. Deux points qui le placeraient encore plus clairement parmi les meilleurs et aideraient le PSG à avancer.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires