Restez connectés avec nous
Arnaud Hermant se plaint de son image et dénonce les "pseudos journalistes mythomanes"

Autour du PSG

Arnaud Hermant se plaint de son image et dénonce les « pseudos journalistes mythomanes »

Tous les jours, le Paris Saint-Germain est évoqué dans de nombreux journaux en Europe. Le club de la capitale est devenu une mine pour les journaux sportifs, qui trouvent toujours quelques choses à dire…même s’ils feraient mieux parfois de s’abstenir. En effet, les Rouges et Bleus sont souvent victimes de rumeurs plus ou moins sensées, dont certaines viennent du journal L’Equipe, qui n’hésite à balancer du négatif et chercher la polémique. Et justement, le journaliste Arnaud Hermant, qui travaille au quotidien sportif, s’est plaint…des dires des autres et de son image. C’était au micro d’Europe 1.

« Aujourd’hui, il ne faut plus voir notre métier comme il l’a été. Aujourd’hui, les médias traditionnels, on est victimes de deux choses : La volonté des clubs et des sélections de gérer totalement la communication, donc celle des joueurs. A cela se sont ajoutés les réseaux sociaux. Les joueurs ne voient plus leur relation à la presse comme du donnant-donnant puisqu’ils n’ont rien à donner. Ils le font déjà sur les réseaux sociaux. 

on est présentés quoi qu’il arrive comme un ennemi.’

Maintenant, quoi qu’on fasse, on est en porte-à-faux. On le voit avec le PSG pour L’Equipe, notamment Damien Degorre et moi-même on se fait découper par des pseudos journalistes mythomanes et des gens sur les réseaux sociaux parce qu’on est présentés quoi qu’il arrive comme un ennemi. Même en imaginant des choses qui ne nous traversent même pas l’esprit. Même quand on dit du bien, on n’est plus crédibles parce qu’on est l’ennemi ! »

C’est un peu le comble de la mauvaise foi. L’Equipe lance des débats inutiles pour insister sur du négatif au PSG, publie des « informations » qui ne sont jamais confirmées et même plusieurs simplement démenties…et voilà que le journaliste sportif serait maltraité. Remarque, c’est une position qui simplifie la suite : à chaque fois qu’il est critiqué ou démenti, il peut dire que c’est pas juste, que c’est à cause de son image.

Dernière fausse « information » en date : lors du match contre Metz après la défaite contre le Real Madrid, Arnaud Hermant avait dit que les joueurs ne passeraient pas par le tapis rouge en arrivant au Parc des Princes. Information fausse puisque les joueurs sont encore passés par cette fameuse entrée. Donc c’est bien de se prononcer en victime mais il faudrait se montrer fiable et juste pour avoir cette image.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG