Restez connectés avec nous

Autour du PSG

ASSE/PSG – Les tops et flops de la victoire convaincante des Parisiens

ASSE/PSG - Les tops et flops de la victoire convaincante des Parisiens

Dimanche soir, lors du dernier match de la 18e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain se déplaçait sur la pelouse de l’AS Saint-Etienne. Impliqués et au-dessus des Stéphanois durant tout le match, les joueurs de la capitale ont corrigé les hommes de Claude Puel sur le score de 4 buts à 0. Ils enchaînent donc avec une 5e victoire de suite et prennent le large au classement. Les hommes de Thomas Tuchel confirment leur prestation face à Galatasaray mercredi (5-0, 6e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions). Retour sur cette dernière rencontre de la 18e journée avec les tops et flops coté rouge et bleu. 

Les Tops.

Leandro Paredes, la montée en puissance.

L’Argentin confirme. Auteur de 2 bonnes prestations à Montpellier puis face à Galatasaray en Ligue des Champions, Leandro Paredes était attendu au tournant face aux Verts. Aligné dans un milieu à 2 récupérateurs comme lors de ses 2 précédents matchs, le numéro 8 parisien a une nouvelle fois tiré son épingle du jeu en se montrant performant. Presque premier buteur du match (le but est finalement accordé à Neymar), il a été juste techniquement et a donné le tempo. Clairvoyant mais aussi agressif à la récupération, il montre à tous ses détracteurs qu’il a une carte à jouer dans cette équipe qu’il est un joueur de haut niveau qui peut être fiable.

Kylian Mbappé, la machine.

Encore lui. 9 buts en 11 matchs pour le numéro 7 parisien. Le Français a encore réalisé un match plein hier soir et a écœuré Loïc Perrin (défenseur de 34 ans) et ses partenaires. Percutant et déterminé, il a trouvé le chemin des filets à 2 reprises. Le génie parisien est en forme et n’a pas fini de casser la baraque cette saison.

Neymar, le dynamiteur.

2 passes décisives et un but pour le Brésilien hier soir. Le numéro 10 a une nouvelle fois été au service du collectif en régalant ses coéquipiers. Avec sa prise de risque, il a eu quelques ratés. Mais l’international auriverde a une nouvelle fois prouvé qu’il était de retour et qu’il fallait compter sur lui cette saison pour faire la différence. Néanmoins il aurait pu inscrire un but de plus s’il n’avait pas manqué ce penalty qui a touché le poteau de Stéphane Ruffier.

Le 4-4-2 mis en place.

Dans les choses positives à retenir de ce match, on peut mettre en exergue le dispositif utilisé par Thomas Tuchel. Alors qu’il avait déclaré en conférence de presse qu’il était impossible de reconduire ce schéma, le technicien allemand l’utilise pourtant depuis 1 semaine (il a expliqué ses propos et le changement au micro de Canal+)

Ceci dit, c’est la première fois qu’il l’utilise avec les « 4 fantastiques » (Di Maria, Neymar, Icardi et Mbappé) dès le coup d’envoi. Et c’est une réussite. Généreux et solidaires, les Parisiens ont été excellents dans ce système. Ce plan de jeu est une réelle solution pour la suite de la saison. Le PSG a les joueurs pour évoluer dans cette configuration. Mais pour cela, il va falloir souvent répéter ce genre de match. Mais c’est encourageant.

Les Flops.

Un léger manque de maîtrise.

Les Parisiens ont affiché de l’envie, c’est réjouissant. Et ils méritent leur victoire. Cependant, ils ont tout de même concédé plusieurs occasions alors qu’ils étaient à 10 contre 11. Cela à cause de la vitesse des attaquants stéphanois, mais aussi parce qu’il y a eu quelques erreurs évitables. Cela a pu venir d’un peu de relâchement face à une victoire qui semblait évidente, mais il faudra faire attention. Le PSG aurait pu se retrouver sous pression alors qu’il y avait tout pour avoir une victoire maîtrisée.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG