Restez connectés avec nous
Aulas : Nasser Al-Khelaïfi "donne une bonne image du PSG", "je me sens apprécié"

Adversaires

Aulas : Nasser Al-Khelaïfi “donne une bonne image du PSG”, “je me sens apprécié”

Dans un sondage réalisé par le site Francefootball.fr, Nasser al-Khelaïfi, le président du Paris-Saint-Germain, a été élu par les internautes président préféré de Ligue 1 avec 35% des suffrages.Quant au président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas (JMA), il hérite de la deuxième place avec 22%Une grande première pour celui qui avait l’habitude de trôner depuis de longues années en tête du classement.

«C’est un peu décevant…

Réagissant à ces résultats, JMA, a reconnu une pointe d’amertume:

«Quand on est deuxième alors qu’on a l’habitude d’être premier, c’est un peu décevant…» commente le patron lyonnais, avant d’ajouter : «Ça peut paraître prétentieux mais, jusqu’à maintenant, ce genre de sondage me donnait quelques fois la première place. Donc quand on est deuxième, on est toujours moins satisfait».

…Mais c’est complètement mérité»

Malgré tout, Jean-Michel Aulas a décidé de rester beau joueur, en reconnaissant la valeur du travail accompli par son homologue parisien:

« Nasser a des moyens pour pouvoir exprimer un talent qui est à venir car il ne fait que débuter dans le métier. Mais ce n’est pas parce qu’on a tous les moyens qu’on n’est pas bon. Et j’ai beaucoup de respect pour lui, pour ce qu’il fait. Il donne une bonne image du PSG. Je suis très content pour lui qu’il ait une forme de reconnaissance. C’est complètement mérité », admet Aulas, avant de s’exprimer sur la vision que les Parisiens ont de lui.

« Je me sens apprécié, c’est assez unanime. Je vis à moitié à Paris, à moitié à Lyon, et à Paris, par exemple, il y a entre les gens et moi une relation d’admiration, de partage, assure-t-il. Et, de manière générale, ailleurs, je n’ai pas de problèmes particuliers avec les supporters. Au contraire, nous avons de bonnes relations. Le fait d’être présent sur les réseaux sociaux participe aussi à ça. ».

Même si le président Lyonnais semble adopter une posture de philosophe, nul doute que ce nouveau revers face à la puissance parisienne (après le 5-1 subi au parc lors de la 18 ième journée de Ligue 1) doit commencer à peser lourd pour celui qui a dominé le football français jusqu’à présent.

Une nouvelle preuve, s’il en fallait encore une, que l’aura du PSG ne cesse de croître dans le monde du football.

La rencontre en quart de finale de la Coupe de la Ligue, à Paris, le 12 janvier prochain, a déjà des airs de revanche.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires