Restez connectés avec nous
Bayern/PSG - Rummenigge "Seuls Paris et Manchester City osent prôner une telle politique"

Autour du PSG

Bayern/PSG – Rummenigge « Seuls Paris et Manchester City osent prôner une telle politique »

Mardi soir, le Bayern Munich et le Paris Saint-Germain vont s’affronter à l’Allianz Arena pour le compte de la 6e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions (coup d’envoi à 20h45). Mais le dirigeant munichois Karl-Heinz Rummenigge a lancé les hostilités à la veille de la rencontre dans Le Parisien.

« L’été dernier, le PSG a acheté à tour de bras en ne se fixant aucune limite. Il faut quand même se rendre compte de la somme 222 M€ pour le transfert d’un seul joueur. Ce ne sont pas le Bayern, le Real Madrid ou le FC Barcelone qui dépenseraient autant. Seuls Paris et Manchester City osent prôner une telle politique.

Et rien ne dit que le PSG gagnera la Ligue des Champions, surtout avec cette défense qui m’est apparue parfois fébrile à l’aller ! Qu’il essaie déjà d’atteindre le dernier carré. »

Le Bayern Munich n’a pas vraiment de quoi se plaindre.

C’est indéniable, le PSG et Manchester City ont beaucoup dépensé. Avec l’aide des investisseurs dans un premier temps, mais c’est de nos jours grâce au développement (image, revenus…) que ces clubs peuvent agir sur le mercato de nos jours. Comme les autres grands clubs européens.

Le Bayern Munich n’a jamais fait une dépense comme le PSG avec Neymar, certes. Mais c’est aussi avec l’argent qu’il conserve sa domination en Allemagne et un rôle de prétendant au titre en Ligue des Champions. On ne peut pas le reprocher, c’est ainsi que fonctionne le sport au plus haut niveau. Même si la tendance du Bayern à acheter les meilleurs joueurs de ses concurrents en Bundesliga (comme Götze, Lewandowski, Hummels au Borussia Dortmund) ces dernières années n’est pas forcément des plus glorieuses.

L’argent ne garantit pas les victoires et le PSG ne peut pas être sûr d’aller en Ligue des Champions. Ceux qui veulent gagner doivent beaucoup travailler et faire au mieux pour progresser. Mais on ne fera pas semblant, les clubs qui vont dans le dernier carré sont riches.

Enfin, pour ce qui est de la « défense fébrile »du PSG, Rummenigge ne doit tout de même pas oublier qu’il y a eu 3-0 à l’aller. Avec un peu de réussite certes, mais le Bayern Munich devrait surtout se soucier de son équipe.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG