Restez connectés avec nous
BelgradePSG - Pantelic Le PSG ce n'est pas une star, mais onze !

Anciens

Belgrade/PSG – Pantelic « Le PSG ce n’est pas une star, mais onze ! »

Joueur passé par la maison PSG entre 1997 et 1999, Marko Pantelic est surtout connu, et reconnu, pour ce qu’il a apporté à l’Etoile Rouge de Belgrade (2004-2006). Le site officiel parisien a d’ailleurs été à la rencontre de l’ancien buteur international serbe afin d’évoquer avec lui le succès du Paris Saint-Germain, ce mardi en clôture de la phase de poule de la Ligue des Champions, face à Belgrade (4-1). Une victoire qui a permis au Parisiens de valider leur billet pour la suite de la compétition tout en s’offrant, du même coup, la première place de ce groupe C de la mort.

Dans un premier temps, il s’est exprimé sur la défaite de l’Etoile rouge et sur la différence de niveau observée entre les deux équipes. Pantelic estime ainsi que, pour un retour en LDC, Belgrade s’est bien défendu. Les supporters sont très satisfaits du parcours de leur équipe qui c’est plus que bien défendu dans ce groupe C de la mort où ils étaient déjà annoncés comme victime expiatoire. Ce qui n’a nullement été le cas.

« Il y avait une grande différence de qualité entre les deux équipes. »

« Il y avait une grande différence de qualité entre les deux équipes, le Paris Saint-Germain a été très sérieux dès le début du match malgré l’ambiance, je pense que les joueurs savaient ce qu’ils devaient faire, à la différence de Naples ou Liverpool à Belgrade. Même si l’Etoile Rouge, c’est différent à domicile et que les joueurs voulaient se reprendre après la lourde défaite au Parc des Princes (1-6, le 3 octobre dernier), c’était trop difficile face à des Parisiens à 100% de leur potentiel.

Comment les fans de Belgrade ont réagi à la défaite ? 

Ils sont satisfaits du parcours de leur équipe, c’était pour nous le « groupe de la mort » face à trois grandes équipes et l’Etoile Rouge a été à la hauteur, pour une première participation en Champions League depuis plus de 25 ans. Avec 4 points, l’objectif est atteint, il faut désormais se qualifier chaque année pour les matches de poule et avec cette expérience, on pourra espérer aller plus loin dans la compétition. »

« Tous les joueurs sont des stars pour nous. »

Ensuite, Pantelic s’est montré dithyrambique sur le club de la capitale : il a été impressionné par la force dégagée par les hommes de Thomas Tuchel. Enfin, il en a profité pour glisser un petit message à l’intention des supporters rouges et bleus.

« Un joueur parisien à sortir du lot ? Le Paris Saint-Germain, ce n’est pas une star, mais onze, et même les remplaçants ! Tous les joueurs sont des stars pour nous, et l’entraîneur est très bon. Quand on aime le football, on ne peut qu’apprécier la performance de Neymar et Kylian Mbappé en particulier, c’était vraiment une belle équipe du Paris Saint-Germain à Belgrade. Je veux vraiment les remercier, ils n’oublient pas les anciens et je serai toujours un grand fan du Paris Saint-Germain. J’espère qu’ils iront jusqu’en finale de la Champions League et qu’ils la gagneront dès cette saison, ils ont l’équipe pour viser un tel succès », a déclaré Pantelic.

C’est une belle analyse qui est livré ici par quelqu’un qui reste un supporter de l’Etoile Rouge, ce qui nous donne une vision extérieure. Oui, le Paris Saint-Germain, que ce soit sur les deux confrontations, étaient beaucoup trop fort pour Belgrade qui n’a jamais pu rivaliser, de près ou de loin, dans le jeu avec les hommes de Thomas Tuchel. Néanmoins, ils ont de quoi être fier de leur phase de poule car beaucoup les voyaient déjà égaler l’incroyable record de l’Olympique de Marseille, à savoir, finir avec un zéro pointé fin décembre. Ils se sont battus avec brio et ont, notamment face à Naples et Liverpool, été impressionnant de détermination et de courage.

4 points au final, ce n’est pas un bilan honteux au vu des adversaires qu’ils ont rencontré. On comprend donc la satisfaction qui est celle de Marko Pantelic au moment d’évoquer l’Etoile Rouge de Belgrade. Ses compliments à l’égard du PSG et de son coach, Thomas Tuchel, sont également extrêmement appréciables. On a clairement vu grandir le collectif parisien durant toute cette phase de poule, un vrai plus à quelques semaines d’affronter les 8e de finale. Il faudra garder la même mentalité et ne surtout pas se relâcher quand l’adversité nous fera face. Cette saison semble riche en promesses, espérons qu’elles se réalisent…

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens