Restez connectés avec nous
Bengous "On bouffe Neymar, on dort Neymar, on boit Neymar"

Autour du PSG

Bengous “On bouffe Neymar, on dort Neymar, on boit Neymar”

L’humoriste Marseillais Bengous a livré son avis dans France Football sur l’arrivée de Neymar au Paris Saint Germain. À la lecture des premières lignes, on ressent tout de suite que le supporter humoriste de l’Olympique de Marseille vit plutôt mal la situation. Cela peut se comprendre, l’argument numéro 1 des supporters anti-PSG depuis la reprise du club par QSI était que les grands joueurs comme Messi, Ronaldo ou Neymar ne seraient jamais attirés par l’idée de jouer pour le club de la ville lumière.

“On bouffe Neymar, on dort Neymar, on boit Neymar, on pisse Neymar….Tout ça m’a un peu gonflé. Au début, je n’y croyais pas, à ce transfert. Les rêves c’est la nuit que ça se passe. Mais apparement, certains deviennent réalité.”

Des inspirations à la Madame Irma, tantôt drôle, parfois pathétique.

Aujourd’hui, alors que le rêve est devenu réalité, le venin est toujours craché en pariant sur l’avenir, une chose qu’il leur a déjà fait défaut.

“Après, faut pas qu’ils rêvent trop les Parisiens. Neymar, ça ne va pas suffire pour gagner la C1”.

Ce genre de prédictions ne valent pas plus que l’annonce de la trouvaille de l’amour sur le pont de l’Alma, un dimanche après-midi pluvieux de novembre, faite dans un utilitaire des années 80 immatriculé en Roumanie et prodigué par une vieille dame bossue au fort accent des pays de l’Est.

Bien malin sera celui qui pourra scientifiquement déclarer qui soulèvera la Coupe aux Grandes Oreilles fin mai 2018, mais le Paris Saint-Germain semble encore aapparaître dans une short-list de 6/8 équipes prétendantes à la victoire finale. Il aura fallu 6 ans au PSG de QSI pour faire venir une tête de gondole faisant l’unanimité mondiale et donc faire mentir ses détracteurs sur son attractivité. Espérons que ceux qui s’entêtent à dire que les Rouges et Bleus ne gagneront jamais le trophée continental le plus prestigieux seront également bientôt démentis.

Bengous sait faire preuve d’humour, parfois bien senti, parfois sombrant dans le mauvais gout du supporter primaire. Quand il compare le Parc des Princes au cirque Bouglione, on aimerait pouvoir lui demander à quoi ressemble “l’authentique” Orange Vélodrome quand son équipe mange une raclée de 5 buts à 1 et se vide aux environs de la 50e minute. Pourtant, sa phrase suivante était plutôt bien sentie, quand il déclare ne pas comprendre le choix de Neymar et annonce “On a dû lui mettre quelque chose dans le verre”.

Au final, un avis plutôt lucide et une empathie en guise de conclusion qui résume parfaitement la situation.

“Bon, cela dit, si Neymar était venu à l’Olympique de Marseille, je ne vais pas le cacher, j’aurais été le premier à être en Transylvanie ! Je m’en serais foutu du montage, même si l’OM avait envoyé deux milliards d’euros.”

L’humoriste supporter revient à la raison pour finir sa tirade en donnant un avis extrêmement représentatif de la majorité de l’opinion. Si Neymar avait signé pour son club, il aurait été énormément excité et n’aurait eu que faire des tractations administratives et financières pour le faire venir. Au final, c’est ce qu’il faut retenir de l’arrivé du joueur auriverde sur les pelouses de Ligue 1. Toutes les déclarations négatives sur le financement de l’opération sont en grande partie l’œuvre de jalousie et d’envie. Maintenant à Neymar de confirmer sur les terrains que tout cet engouement est justifié.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG