Restez connectés avec nous
Benoît Trémoulinas "Emery est présent à 100% durant les entraînements. Il gère tout"

Autour du PSG

Benoît Trémoulinas « Emery est présent à 100% durant les entraînements. Il gère tout »

Alors que la rumeur de l’arrivée d’Unai Emery au Paris Saint-Germain enfle de jour en jour, le le défenseur du FC Séville, Benoit Trémoulinas était l’invité de Luis Attaque sur les ondes de RMC. L’occasion pour le latéral gauche de donner son avis sur le possible départ du technicien :

« Je pense que tout Séville serait déçue. C’est un coach qui a gagné l’Europa League trois fois de suite. En championnat, il a mené le club deux fois à la cinquième place, puis à la septième. »

Puis au moment de comparer Laurent Blanc (il a évolué sous ses ordres lorsqu’il était aux girondins de Bordeaux) et Emery, celui-ci s’exprime en ces termes :

« Je ne peux pas dire que l’un est plus fort que l’autre. Après, ce sont deux entraîneurs différents. Blanc manage plus avec son adjoint Jean-Louis Gasset, qui dirige les entraînements. Emery est présent à 100% durant les entraînements. Il gère tout. Il s’occupe de la vidéo, des entraînements ».

Emery a la réputation d’être un obsessionnel du travail, au point d’éplucher et d’imposer à ses joueurs de longues séances de vidéos pour disséquer le jeu de ses adversaires. Blanc est un manager plus qu’un entraîneur et il ne s’en est jamais caché, délaissant l’organisation des entraînements à Gasset.

Si les pratiques du technicien andalou fonctionnent très bien en Espagne, il faut se réjouir que l’effectif parisien soit composé de nombreux internationaux car les footballeurs français ont la réputation d’être quelque peu fainéants.

Bien évidemment ce n’est qu’une réputation mais de nombreux footballeurs français dont Adil Rami (également au FC Séville) l’affirment, lorsqu’ils se retrouvent à l’étranger, les entraînements sont plus intensifs et plus nombreux.

Rappelons nous l’exemple récent de Marcelo Bielsa qui avait imposé des séances de travail très lourdes aux marseillais. Résultat lors de la phase aller du championnat, les olympiens marchaient sur l’eau, avant de s’effondrer lors des matchs retour, certains joueurs se plaignant par la suite que l’Argentin étaient beaucoup trop exigeants lors des entraînements, que les séances vidéos étaient trop longues etc..

Mais stoppons là les comparaisons, le professionnalisme des joueurs du PSG étant différent de celui des joueurs qui composent l’effectif de l’OM. Surtout, séance de travail ne veut pas forcément dire qu’elle sera basée sur le physique. Selon Trémoulinas, Unai Emery a la carrure pour entraîner le club de la capitale, car « il n’a pas gagné trois fois l’Europa League par hasard. Il peut entraîner un grand club comme le PSG. C’est un fin tacticien. »

Enfin le joueur a évoqué son avenir personnel. S’il se sent bien au FC Séville, il n’exclut pas un départ et pourquoi pas au PSG si les dirigeants parisiens relançaient cette piste activée il y a plusieurs mois :

« Pour l’instant, il n’en est rien. Il me reste un an de contrat à Séville. Je n’ai pas eu de proposition pour prolonger. Soit je pars cet été, soit je finis mon année de contrat. Après, le PSG joue la Ligue des champions. Les deux clubs ont leurs bons côtés. Il faudra voir ce que l’on me propose réellement. »

Un départ qui ne serait pas forcément lié au départ possible du technicien andalou, ce n’est pas parce qu’Emery signerait à Paris qu’il serait suivit par Trémoulinas.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG