Restez connectés avec nous
Habib Beye

Autour du PSG

Beye « On a vu les limites collectives du PSG lors de ce match face au Real Madrid »

Ancien joueur du Paris Saint-Germain (1997-1998), Habib Beye, est revenu sur la défaite du PSG face au Real Madrid, lors du 8e de finale retour de La Ligue des Champions. Consultant pour le Canal Football Club, il indique que le principal problème des joueurs du club, est le manque de combativité dû à une cohésion de groupe instable.

‘De la défense à l’attaque, personne n’a été au niveau’

« On a vu les limites collectives du PSG lors de ce match. Le but de Cristiano Ronaldo est la résultante d’un vrai effort collectif et non individuel. Le problème n’est pas seulement l’absence de Neymar. On a beaucoup critiqué Thiago Motta et le rythme qu’il a pu imposer à son équipe, mais c’est faux ! Les autres milieux de terrain auraient du prendre les clés du jeu parisien. Rabiot et Verratti n’ont pas assuré. On a pu voir aussi des manques à chaque ligne. De la défense à l’attaque, personne n’a été au niveau.

‘Javier Pastore est à l’image de cette équipe, sa nonchalance est scandaleuse’

Quand on se souvient du match aller et du niveau affiché, on se rend compte que la limite n’est pas individuelle mais collective. On n’a vu aucune réaction de la part des parisiens. Javier Pastore est à l’image de cette équipe, sa nonchalance est scandaleuse et pourtant personne n’est allé le voir pour l’engueuler. Thiago Motta, Thiago Silva, Daniel Alves ou encore Berchiche… Personne n’a fait 5 mètres pour lui dire que ce n’était pas normal ! L’avenir d’Unaï Emery ? Le prochain entraîneur doit être renforcé par la direction et doit surtout avoir de la poigne ! »

Habib Beye résume très bien ce qui ne va pas au Paris Saint-Germain. Tout le monde avait remarqué que les joueurs du club de la capitale n’ont affiché aucune combativité lors du match face au Real Madrid mardi dernier. Tous les observateurs et les médias tentent de savoir d’où vient ce manque d’envie. On a principalement pu voir que c’est l’institution qui posait le plus de problème. Nasser Al Khelaïfi est-il trop tendre avec ses joueurs ? C’est surement le cas. Quand on voit la rentrée de Javier Pastore en 2ème mi-temps, face aux Madrilènes, on ne peut que se poser des questions concernant le projet parisien.

On peut reconnaître le manque de poigne de l’entraîneur du club de La Ville Lumière, Unaï Emery. C’est pourquoi il est indispensable de trouver un coach, qui imposerait des règles strictes dans le vestiaire. De sorte que certains joueurs évitent de déclarer n’importe quoi en zone mixte. Le club Rouge et Bleu possède de grands joueurs, c’est indéniable. Mais il est important d’avoir une ligne de conduite dans un club. Dans le cas contraire, un club ne peut s’imposer sur le long terme. Il est impératif d’envisager une remise en cause de la direction parisienne et l’arrivée d’un nouveau coach dès l’an prochain.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG