Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Bitton: « Le foot est humain, les arbitres sont humains et l’erreur est humaine »

Bitton "Le foot est humain, les arbitres sont humains et l’erreur est humaine"

Si le Paris Saint-Germain n’a finalement pas eu trop de mal à glaner les trois points de la victoire face à Rennes (4-1, 22e journée de Ligue 1), l’image qui reste au sortir de cette rencontre, c’est le tacle assassin de Mbaye Niang sur Thilo Kehrer, défenseur de 22 ans parisien. Un véritable attentat qui n’a été sanctionné que d’un carton jaune, même après assistance de la VAR. Sur les ondes de France Bleu Paris, Stéphane Bitton, consultant pour la radio, a analysé cette décision ubuesque et avoue qu’un homme peu toujours se tromper. À quoi sert donc la vidéo ? 

« Hier (dimanche), il y a eu une énorme erreur à la 33e minute de jeu quand M’Baye Niang, le Rennais, a taclé sévèrement Thilo Kehrer. Il y a eu appel à la VAR, l’arbitre a vu les mêmes images que les gens à la télé et pourtant, il n’a pas trouvé qu’il y avait faute. Il a commis une énorme erreur qui aurait pu coûter très cher au PSG et blesser Thilo Kehrer. Michel Platini a toujours dit qu’il était contre la vidéo, il expliquait que le foot est humain, les arbitres sont humains et l’erreur est humaine. Et bien hier soir, l’erreur il y en avait une justement, et on aurait eu besoin de la VAR et d’appliquer le règlement, ce qui n’a pas été chose faite malheureusement.. », a lancé Bitton.

Une erreur difficilement justifiable… 

Oui l’erreur est humaine et donc un arbitre peut se tromper. Le souci que pose cette situation est le suivant : malgré la VAR, c’est toujours l’arbitre qui décide du fait de son interprétation, on n’a du mal à envisager comment M. Abed a pu prendre cette décision en son âme et conscience. Tout le monde est unanime à ce sujet et la règle est même inscrite : tout tacle au-dessus de la cheville entraîne automatiquement un carton rouge..

Si pendant le feu de l’action des choses peuvent échapper, bien évidemment, à la vigilance de l’homme en noir, qu’il décide de maintenir son jaune après avoir revu l’action implique deux choses : soit l’arbitre en question est inconscient, soit il n’a pas voulu se déjuger pour cause de fierté mal placée. Quoi qu’il en soit, on espère que Mbaye Niang et Karim Abed écoperont tous deux des sanctions qu’ils méritent, cela ne doit pas rester impuni.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG