Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Bitton « Leonardo a dit ‘il faut qu’on arrête d’avoir peur’ et il a raison. »

Bitton "Leonardo a dit 'il faut qu'on arrête d'avoir peur' et il a raison."

Ce mercredi, le Paris Saint-Germain recevra le Real Madrid au Parc des Princes dans le cadre de la 1ere journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sport). Une rencontre évoquée par le journaliste Stéphane Bitton au cours de sa chronique sur France Bleu Paris ce mardi matin.

« Il faut la victoire évidemment, ce serait idéal pour lancer le groupe pour le PSG, engranger de la confiance. Il faut montrer du beau jeu et exister face au Real Madrid, qui a un grand adversaire et montrer que Paris progresse. C’est ce que l’on attend. Contre Strasbourg, c’était très poussif.  Il va falloir faire avec l’absence de la MCN, quand même. Donc Tuchel va devoir être inventif.

Bitton « Paris avait alors montré que c’était une vraie équipe.

Thomas Tuchel a la pression ?

On va dire qu’il est attendu et observé, certains appellent ça de la pression. Je ne m’explique toujours pas comment ce garçon a pu perdre le fil le soir du match contre Manchester United, alors qu’il avait tout en main avec sa calino-thérapie depuis le début de saison. Tout d’un coup, on a l’impression qu’il s’est passé quelque chose qui a fait qu’il n’a plus la même influence sur son groupe. On n’a plus retrouvé ce qui avait été très beau pendant l’hiver que le PSG avait été capable de faire contre Liverpool et Naples. Paris avait alors montré que c’était une vraie équipe, qui développer du jeu et était solide.

Bitton « Le PSG doit être un collectif qui ne dépend pas des coups de génie de Mbappé, Neymar, ou Di Maria. »

Il y a de quoi faire au PSG, il y a du bon matériel cette année pour faire de bons matchs. Quand on a une équipe comme celle-là, il faut être ambitieux. Et il faut du beau jeu. J’ai envie de retrouver le plaisir que j’avais quand Laurent Blanc était l’entraîneur du PSG. Ça jouait bien, c’était sympa de regarder le PSG, parce que Paris développait du jeu. Paris a tous les ingrédients. Le PSG doit être un collectif qui ne dépend pas des coups de génie de Mbappé, Neymar, ou Di Maria. C‘est demain que ça commence. Puis il y aura Lyon dimanche soir. Leonardo a dit ‘il faut qu’on arrête d’avoir peur’ et il a raison. »

Le PSG doit au moins montrer du mieux.

Bien sûr, même s’il ne décidera pas de l’issue de ce groupe, le résultat sera très important. Commencer avec une victoire serait idéal, comme l’affirme Bitton. Alors qu’une défaite mettrait déjà la pression. Mais la manière, la qualité de jeu, sera aussi très scrutée. Le début de saison des Parisiens est plutôt mitigé et il est temps d’afficher de meilleures choses. Certes, il y a des absences, une préparation retardée et un contexte particulier (à cause du cas Neymar), mais il est temps maintenant de montrer une progression. Sinon, le Real Madrid, même diminué, risque de faire mal à Paris. On ne peut pas déduire des derniers matchs que le PSG aura du mal demain. C’est un autre contexte. Et même cette rencontre ne donnera pas de certitude sur toute la saison. Il reste qu’il faudra afficher une certaine force.

Cela aussi bien dans le jeu offensif que la solidité collective. On a envie de retrouver l’énergie que l’on pouvait voir la saison passée jusqu’à l’élimination en 8e de finale. Aux Parisiens de faire en sorte d’afficher de nouveau une belle énergie, l’envie de réussir ressemble et des capacités intéressantes dans le jeu. Cela ferait aussi du bien au coach Thomas Tuchel, dont le crédit ne cesse de baisser auprès des supporters. L’attente est déjà grande, même si l’équipe ne sera pas à 100%. Cette dernière doit afficher de l’envie et arrêter de penser aux défaites. Lesquels ont fait mal aux têtes, forcément, donc il faut un peu de temps. Comme le disait le coach l’an dernier, il n’y a que la victoire pour vraiment effacer ces loupés.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG