Restez connectés avec nous
Bitton couvre de louange le Matador "Quand ça va bien pour Cavani, ça va bien pour le PSG"

Autour du PSG

Bitton « Paris est un club riche et donc les prix montent… On ne fait pas de cadeau au PSG »

Le Paris Saint-Germain est en quête d’un renfort de qualité afin de renforcer son milieu de terrain, un secteur bien trop déplumé à l’heure actuelle. Sur les ondes de France Bleu Paris, Stéphane Bitton a donné son ressenti sur la difficulté d’une telle entreprise. Et pour le journaliste de la radio parisienne, le principal enjeu reste bien entendu le financier et l’impression que le club de la capitale semble plus jouer le rôle de vache à lait pour les autres clubs européens. 

“Mais bon pour Paris, c’est compliqué car il veut payer le prix juste, parce que Paris a de l’argent. Paris est un club riche et donc les prix montent quand il s’intéresse à un joueur. On ne fait pas de cadeau au PSG. Paris a dans le viseur un joueur qui joue en Angleterre (NDLR : Idrissa Gueye, 29 ans) et qui vaut 20 millions d’euros, mais pour Paris, c’est 30 millions d’euros. D’où le fait que le PSG ne veut pas payer plus cher que le prix normal et se tromper sur la qualité du joueur. Le PSG va-t-il arriver à trouver son milieu ? C’est une bonne question, le PSG a quinze jours pour trouver l’oiseau rare”, a expliqué Bitton.

Stéphane Bitton se montre extrêmement proche de la réalité des choses en ce qui concerne le Paris Saint-Germain. Depuis la reprise du club par QSI, force est de constater qu’ils ont souvent surpayé des éléments pour les attirer dans leur projet aux ambitions affichées. Depuis, le PSG garde cette réputation de bon payeur et beaucoup d’écuries tentent de profiter de cela afin de tirer le meilleur prix des joueurs à vendre. Or, cette situation n’est pas acceptable et les négociations se montrent ainsi très ardues.

Néanmoins, Bitton donne l’exemple de Gueye ici et son argument n’est pas vraiment très convainquant : vu l’importance de l’ancien lillois au sein de l’effectif de Everton, on imagine mal que les 30 millions demandés soient un tarif spécial Paris. Jamais ils ne le laisseraient partir pour 20 millions d’euros. Bref, les dirigeants franciliens savent certainement ce qu’ils font et il reste désormais 15 jours arriver à faire venir au moins un milieu.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG