Restez connectés avec nous
Bitton revient sur la "méconnaissance" de Leonardo et retient du positif dans son discours

Autour du PSG

Bitton revient sur la « méconnaissance » de Leonardo et retient du positif dans son discours

Mardi, Leonardo, directeur sportif du Paris Saint-Germain, a longuement répondu aux questions des supporters parisiens au micro de PSG TVDe quoi amener de nombreuses réactions. Mais alors que le dirigeant a parlé de prolongations de contrats, de son rôle, du coach Thomas Tuchel, de l’avenir, c’est une remarque sur la culture football en France fait le plus réagir. Le Brésilien a placé Marseille en « ville du foot » en France et le Collectif Ultras Paris s’est vexé. Au micro de France Bleu Paris, le journaliste Stéphane Bitton a commenté la déclaration de l’ancien joueur du PSG (1996-1997).

La phrase de Leonardo : « Les autres clubs qui ont commencé à gagner dans les années 1970, comme l’Inter ou l’Ajax, ont été construits dans les années 1890. Il y a une culture dans la ville, une culture à construire. Paris par exemple n’a jamais été exactement la ville du foot. C’est toujours Marseille. Il y a encore des choses à faire. Quand j’ai joué en France, il n’y avait qu’une émission sur le football. »

Je vais rester plus calme que Luis Fernandez qui s’est déjà emporté un peu partout et qui sur le fond a raison. Je vais mettre ça plutôt sur la méconnaissance de Leonardo du foot français et de son histoire. Lui fait certainement référence aux années 90 et les années Tapie où l’OM était sur le devant de la scène. Seulement, le foot français a plus de 100 ans et en 100 ans, bien d’autres équipes ont été des villes de foot. Je pense qu’on a fait des bonds du côté de Saint-Etienne, de Nantes ou de Lens qui ont des publics extraordinaires. Leonardo est arrivé tard à Paris, il a fait abstraction de son histoire.

Bitton « tout va bien et c’est ça l’essentiel au PSG. »

Là-dessus, je ne lui en veux pas spécialement. Il souhaite prolonger Neymar, Mbappé, Di Maria et Bernat. Après, à l’entendre, tout va bien parce que Leonardo est prêt à faire de la politique. Écoutez tout va bien, on va être soudé malgré les petits soucis, parce qu’il appelle ça des petits soucis. Bref, à l’écouter, tout va bien et c’est ça l’essentiel au PSG. », propos relayés par Foot Radio.

Il semble encore ici que la déclaration de Leonardo a été mal comprise. Il n’a pas été question de dire que l’OM était le club le plus important l’histoire du football français. Il s’agissait de la ville, du développement, de l’état d’esprit. Et Marseille est une ville qui « respire » plus football que Paris, beaucoup l’ont déjà affirmé. Ce qui ne veut pas dire que ce sport n’a pas d’importance à Paris ou qu’il n’y a pas de supporters passionnés à Paris. Mais il y a d’autres sports et une immense offre culture. Ce qui n’est pas forcément un défaut non plus. Simplement, Leonardo voulait indiquer que la culture football pouvait encore être développé. Cela sans dire que le PSG n’a pas une belle histoire, ou que d’autres clubs n’ont pas aussi un beau vécu en France.

Bitton fait bien de rappeler que Leonardo a dit d’autres choses dans son interview. Dont du très positif, avec des discussions lancées pour des prolongations de contrats, de la confiance pour l’avenir avec la capacité à surmonter la crise due à l’épidémie du coronavirus et un projet qui doit placer le PSG dans les équipes très importantes des 5 prochaines années. C’est dommage de passer à côté de tout cela (sans oublier les féminines et la formation) à cause d’une phrase un peu mal-interprétée.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG