Restez connectés avec nous
Blanc : Les latéraux "plus de contre-attaquants que de bons défenseurs", au PSG aussi

Autour du PSG

Blanc : Les latéraux « plus de contre-attaquants que de bons défenseurs », au PSG aussi

Le football, comme beaucoup de choses, évolue. Auparavant très défensifs, les latéraux sont aujourd’hui portés vers l’attaque. Dans une interview accordée à Footligue1, Laurent Blanc, l’entraîneur du Paris Saint-Germain évoque ces postes et notamment ceux sous ses ordres.

« Paris comme d’autres clubs, possède des bons latéraux avec leurs spécificités. Cette année, on peut dire que dans le domaine offensif, nos quatre latéraux sont excellents. Cela fait partie de leurs qualités, mais je pense que dans leur efficacité défensive, ils peuvent tous s’améliorer. On rentre dans la moyenne. C’est un peu le paradoxe du football moderne, on est en train de fabriquer plus de contre-attaquants que de bons défenseurs. Le PSG fait peut-être partie de ces clubs, donc on va s’efforcer de bien travailler défensivement pour les faire progresser dans ce domaine.

Car même si on domine nos adversaires, on l’a vu la saison dernière, on peut tomber sur une équipe en Ligue des Champions qui est meilleure que nous, ou qui possède plus le ballon que nous. Et à ce moment précis, il faut défendre. Donc il ne faut pas rechigner à défendre, a-t-il insisté. On doit travailler cela, nos latéraux sont jeunes. Sur les quatre, on a deux joueurs de 22 ans (Kurzawa et Aurier), un de 25 ans (Van Der Wiel) et Maxwell qui en a 34 avec une grande expérience. On doit donc encore améliorer cet aspect de notre jeu. »

Par rapport à l’année dernière, le poste de latéral au PSG s’est renforcé. Aurier s’impose dans le jeu et Kurzawa offre une bonne alternance à Maxwell. Tous les deux d’abord trop timides dans le jeu, ils sont maintenant bien adaptés à l’environnement et aux attentes du PSG. Notamment Aurier, qui se montre solide contre tous les adversaires, même en Ligue des Champions D’ailleurs, le fait que le PSG n’ait encaissé qu’un but en phase de poule de la Ligue des Champions, prouve la force de sa défense.

Aujourd’hui, avoir des arrières qui savent très bien attaquer et défendre est rare et s’avère être une grande force. Aurier et Kurzawa pourraient s’avérer capables de le faire, mais il reste des progrès à faire. Alors que le premier fait encore trop de fautes, le second est parfois trop tendre.

L’évolution de ce poste fait qu’il est difficile de trouver les joueurs parfaits pour l’occuper. Il faut du temps pour s’habituer et les former.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG