Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Boudjellal conseille au PSG de « virer Neymar »

management@neneofficiel.com
©IconSport

En ce moment, Mourad Boudjellal a des choses à dire sur le Paris Saint-Germain. Après avoir vivement critiqué un club « sans âme » et s’est concentré ensuite sur ses dirigeants, l’ancien président du RC Toulonnais (2006-2020), qui pourrait se lancer dans le football au Sporting Club de Toulouse, s’est exprimé dans Le Parisien à propos des choses qui le gênent au PSG dernièrement. Il invite notamment Paris à « virer » Neymar, attaquant de 28 ans.

Boudjellal « Ça serait important aussi d’interdire aux joueurs d’être sur les réseaux sociaux. »

Ce qui me choque le plus ?

D’abord Neymar et son anniversaire. Ensuite l’autre qui insulte l’entraîneur. Et enfin le fait que les joueurs fassent la fête ( NDLR : pour les anniversaires de Cavani, Di Maria et Icardi ) deux jours après Dortmund. C’est juste pas possible.

Thomas Tuchel ?

Tuchel, c’est un mec que j’aime bien. Mais je ne sais pas si c’est un mec qui a une poigne. J’ai toujours dit : il faut que le coach de cette équipe ait une plus forte image que les joueurs. Là, aujourd’hui, il se fait bouffer par l’image de ses joueurs. Et puis il faut virer Neymar.

Même s’il est très bon, c’est un boucan le mec (sic). Un boucan ! Et avec le budget on peut prendre quelqu’un d’aussi bon. Ça serait important aussi d’interdire aux joueurs d’être sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas possible !

Boudjellal « On entasse les billets de banque et, à l’arrivée c’est pour battre Amiens et Dijon… »

Paris peut quand même se qualifier contre Neymar ?

Ça peut le faire oui parce que c’est une équipe à réaction. Mais comment peut-on expliquer qu’avec de tels moyens, on se retrouve dans cette situation chaque année ? Parce qu’on est quand même dans un truc un peu surdimensionné là, je ne sais pas si on réalise qu’il y a quelques-uns des meilleurs joueurs du monde dans cette équipe ! On entasse les billets de banque et, à l’arrivée c’est pour battre Amiens et Dijon…

Voilà encore des propos très forts de Boudjellal, il faut dire que c’est un peu sa spécialité. Mais les arguments ne sont pas toujours très solide. C’est toujours un peu simple de dire que l’entraîneur est dépassé par ses joueurs à cause d’une mauvaise semaine, sauf que c’est oublier tout ce qui a été fait de bien avant. Et que le coach ne peut de toute façon pas tout gérer. C’est aussi à la direction de s’imposer et de placer des règles qui sont respectées. N’oublions pas d’ailleurs que faire une fête ne peut être totalement interdit, de même que l’utilisation des réseaux sociaux. Il faut laisser une certaine liberté aux joueurs. Et ce n’est pas là-dessus qu’une saison se joue. Le tout est que ce soit avec une certaine sagesse et un respect des objectifs du club.

Maintenant, on compte sur les Parisiens pour montrer qu’ils ont appris de leurs erreurs et que le fait de souffler un peu cette semaine (la première sans avoir 2 matchs depuis le 5 janvier) leur aura fait du bien. Il est temps de reprendre la bonne lancée des mois de décembre et janvier. Le PSG peut encore réussir une très belle saison, il ne faut pas passer à côté. Espérons que les joueurs sauront répondre aux critiques avec leurs performances.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG