Restez connectés avec nous
Boudjellal "Moi président du PSG, je n'aurai jamais laissé le Real Madrid embaucher Zidane"

Autour du PSG

Boudjellal « Moi président du PSG, je n’aurai jamais laissé le Real Madrid embaucher Zidane »

Dans les colonnes du Parisien, Mourad Boudjellal, président du club de rugby de Toulon, a été invité à livrer son « expertise » sur les maux du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions. Et pour l’homme d’affaires français c’est simple : il faut un entraineur qui en impose afin de rééquilibrer la hiérarchie au sein du club de la capitale. Il donne même le nom de ce coach, Zinedine Zidane.

« Moi président du PSG, je n’aurais jamais laissé le Real Madrid embaucher Zinedine Zidane. C’est l’entraîneur qu’il faut au PSG. Lui ou José Mourinho, ce sont des managers avec du caractère et une aura qui peuvent permettre de rééquilibrer les choses. Les stars de l’équipe doivent passer derrière leur coach. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas et il faut inverser cela. Il faut que les joueurs retrouvent de l’humilité. »

« L’édifice est bancal. »

« Leur poids est beaucoup trop important dans ce club et l’édifice est bancal. Ils doivent redevenir de bons petits ouvriers spécialisés, bien payés, d’accord, mais à leur place. Un grand club doit être dirigé par un grand entraîneur qui en impose. Si le PSG veut savoir comment on gagne une Coupe d’Europe, il peut m’appeler, je lui ferai un devis (rires) », a expliqué Boudjellal.

Le Paris Saint-Germain a une nouvelle fois failli en Ligue des Champions en s’écroulant inexplicablement devant une faible équipe de Manchester United. Au sortir de cet échec cuisant, difficile d’incriminer Thomas Tuchel qui semble avoir été trahi par ses troupes alors qu’il énormément fait progresser l’équipe cette saison. Des joueurs qui ont subi de plein fouet le traumatisme du Camp Nou du 8 mars 2017.

Dans ces conditions, on trouve l’analyse faite par Mourad Boudjellal quelque peu réductrice. Il n’est pas sûr que faire venir Zinedine Zidane aurait changé quoi que ce soit à la situation du PSG (sans oublier qu’il ne voulait sans doute pas venir et que le club n’a probablement pas appelé celui qui ne cache pas qu’il aime Marseille). Et encore moins un José Mourinho totalement en bout de course qui a « cassé » plusieurs équipes ces dernières années. Non, le mieux est de laisser les clés au technicien allemand. Les divers échecs avec différents coaches nous permettent de supposer que le vrai problème se trouve soit dans la structure même du club, soit au sein de l’effectif, voire les 2. Le tout étant probablement lié. Dans les deux cas, il va falloir du changement cet été si le club de la capitale ne veut pas connaitre une énième fois ces terribles désillusions se répéter.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG