Restez connectés avec nous
Boy de la Tour Je demanderai à Javier Tebas de ne pas faire irruption dans notre championnat

Autour du PSG

Boy de la Tour « Je demanderai à Javier Tebas de ne pas faire irruption dans notre championnat »

Javier Tebas a déjà répondu dans la journée, mais Nathalie Boy de la Tour, présidente de la Ligue de Football Professionnel, a été invitée lors de réponses à des questions sur RMC, a précisé sa position face à son homologue en Liga auquel elle a écrit un courrier. Elle explique donc clairement son point de vue face aux nombreuses critiques de Tebas concernant le Paris Saint-Germain.

« J’ai beaucoup de respect pour son travail accompli. Nous n’avons pas peur de dire qu’à la Ligue, nous regardons ce qui se fait en Espagne et voyons comment nous en inspirer. En revanche, à chacun son championnat. Je trouve un peu déplacé cet acharnement sans cesse autour du PSG. Je ne me mêle pas de ce qui se passe en Espagne, au Barça…

‘Chacun reste à sa place, chacun reste dans son championnat’

Je demanderai à Javier Tebas de ne pas faire irruption dans notre championnat. Laissons les instances européennes se charger des sujets en question. Ce n’est pas à nous, présidents de Ligues, de critiquer, de conspuer tel ou tel club. Je lui ai envoyé un courrier. La prochaine étape peut porter sur des démarches juridiques. Chacun reste à sa place, chacun reste dans son championnat. Nous sommes là pour aider nos clubs et les soutenir s’ils en ont besoin. Il n’a pas répondu à mon courrier pour l’instant. Mais je pense qu’il le fera. »

Il n’y a donc aucun souci avec le travail fait par Tebas aux yeux de Boy de la Tour, qui explique même admirer ce qu’il a fait. On laissera à chacun d’en juger. Mais par contre on est bien d’accord avec le point souligné par la président de la LFP : il est temps que Tebas s’occupe de son championnat et non du PSG.

L’Espagnol a le droit de ne pas apprécier le club de la capitale et de l’indiquer quelques fois, si la question lui est posée. Mais il va trop loin dans ses critiques, avec même des plaintes répétées et l’envie affichée de faire exclure le PSG de la Ligue des Champions. On apprécie donc la défense de la LFP, car il est temps que Tebas soit ramené à ses fonctions et se souviennent qu’il n’a pas pour mission d’arrêter Paris. C’est à l’UEFA de juger, et l’instance européenne est loin d’arrêter le PSG pour le moment. Même si la réouverture de l’enquête amène des interrogations.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG