Autour du PSG

Bruno Salomon « J’ai peur que Neymar commence à se demander si Paris le mérite vraiment »

Bruno Salomon J’ai peur que Neymar commence à se demander si Paris le mérite vraiment
Publie le 18/01/2018 a 15:15



  • Après la très large victoire du Paris Saint-Germain face à Dijon en clôture de la 21ème journée du championnat de France (8-0) hier, Bruno Salomon revient au micro de France Bleu sur un fait de match qui selon lui pourrait avoir des conséquences négatives à l’issue de la saison. En effet, alors que Le Parc scandait le nom de Cavani qui avait l’occasion de transformer le penalty du 8-0 qu’il avait lui même obtenu et par le même occasion de devenir le meilleur buteur de l’histoire du club (record anciennement détenu par le monstre Zlatan Ibrahimovic avec 156 réalisations, Cavani l’a égalé hier)), Neymar Junior s’est emparé du ballon en faisant fi des desiderata du public.

    « C’était du grand art Neymar, du moindre contrôle aux accélérations, sans parler des quatre buts et des deux passes décisives. Il a eu 10 dans L’Equipe, j’aurais mis 9.5 parce qu’il y a eu une faute de gout. Il a réussi à doucher une partie de l’ambiance en prenant le ballon pour tirer le penalty alors que le Parc scandait « Cavani ». L’Uruguayen pouvait marquer le 157e but de sa carrière au PSG et battre le record du club. Le Brésilien n’en a eu que faire. Et il s’est fait siffler par une partie du stade. Neymar est rentré dans le vestiaire vexé, fâché, et on peut le comprendre. » 

    Et pourtant tout allait pour le mieux.

    Tout a commencé à la 20e minute de jeu, sur un centre d’Angel Di Maria (qui soit dit en passant n’a jamais aussi bien joué que depuis qu’il est annoncé partant du PSG), le chevelu uruguayen place une tête dans les petits filets de la victime du soir, le gardien dijonnais Baptiste Reynet. Ce but revêt une importance toute particulière puisqu’il permet à Edison Cavani d’égaler le record de nombre de buts marqués par Zlatan sous la tunique rouge et bleue : 156. Jusqu’ici tout va bien.

    Le Parc entonne un chant plus ou moins suspect basé sur le célèbre tube des années 80 « Les démons de minuit » et ce à la gloire du goleador latino. Les supporters parisiens apprécient et n’attendent donc qu’une seule chose, que ce record tombe… Mais c’était sans compter sur le digne successeur du roi Ronaldinho (qui a pris sa retraite) qui ne l’entendait pas de cette oreille. Après avoir gratifié le public du Parc d’un numéro de haute voltige ponctué par un triplé, Junior a « fauté »…

    À la 82ème minutes de jeu, Cavani obtient un penalty. Le public parisien scande alors le nom du numéro 9 souhaitant voir l’Uruguayen devenir le recordman de nombre de buts marqués au PSG et ainsi entrer fièrement dans l’histoire du club. Mais stupeur et tremblements : Neymar prend le ballon, tire et marque son quatrième but de la soirée. Il n’en faut pas plus pour une partie du public pour siffler sa star et faire preuve d’un caractère puéril digne des pires enfants gâtés.

    Mercato - Le Parisien L’entourage de Nasser Al-Khelaïfi soutient que le risque de voir Neymar quitter le PSG est nul

    Neymar est venu au PSG en partie pour le Ballon d’Or, pas pour le record de Cavani.

    ‘Il est sur une autre planète et ne pense qu’au Ballon d’Or’

    Non seulement les consignes sont données avant le match et le coach Unai Emery est donc ici respectées (d’ailleurs Cavani n’a absolument rien dit). Mais aussi, le Brésilien aux yeux verts veut gagner le Ballon d’Or et pour cela les statistiques comptent à chaque match. Rappelons que l’attaquant a quitté le Barça (le Barça tout de même…) pour ne plus être dans l’ombre d’un certain Lionel Messi. Il n’a pas signé au PSG pour être dans l’ombre de Cavani et ce même si on adore Edinson (qui battra le record bien assez tôt). Bruno Salomon revient sur ce point et indique une petite crainte.

    « Oui, il a peut-être manqué de classe. Oui, il est sur une autre planète et ne pense qu’au Ballon d’Or… Mais là on a quand même un des meilleurs joueurs du monde qui fait un match de Martien et qui se fait siffler… J’ai peur que cet incident ait des conséquences plus importantes que certains veulent bien le penser. Je ne parle pas des débats, on s’en fiche. J’ai peur que Neymar commence à se demander si Paris le mérite vraiment. »

    Il est donc légitime de penser que la star brésilienne ne comprenne pas le comportement de ces supporters parisiens ont sans doute manqué de discernement et sang-froid. Il peut y avoir de la frustration, mais il ne faut pas oublier la chance que le PSG a d’avoir Neymar et ce qu’il apporte à l’équipe (3 buts et 2 passes décisives rien que sur ce match avant le penalty). De toute façon, des supporters doivent soutenir leur équipe et siffler un joueur (sauf cas exceptionnel, comme le non-respect du club) ne devrait pas être pensable. À l’instar des arbitres qui doivent protéger nos meilleurs joueurs, les supporters du PSG doivent supporters les joueurs…Un public de Chapron…

    Quoiqu’il en soit, saluons la performance de Neymar qui nous le prouve de match en match qu’il est un des tous meilleurs joueurs de la planète et le digne successeur du roi Ronnie. Le roi est mort vive le roi.

    Publie le 18/01/2018 a 15:15

    Bruno Salomon « J’ai peur que Neymar commence à se demander si Paris le mérite vraiment »

    Après la très large victoire du Paris Saint-Germain face à Dijon en clôture de la 21ème journée du championnat de France (8-0) hier, Bruno Salomon revient au micro de France Bleu sur un fait de match qui selon lui pourrait avoir des conséquences négatives à l’issue de la saison. En effet, alors que Le Parc scandait le nom de Cavani qui avait l’occasion de transformer le penalty du 8-0 qu’il avait lui même obtenu et par le même occasion de devenir le meilleur buteur de l’histoire du club (record anciennement détenu par le monstre Zlatan Ibrahimovic avec 156 réalisations, Cavani l’a égalé hier)), Neymar Junior s’est emparé du ballon en faisant fi des desiderata du public.

    « C’était du grand art Neymar, du moindre contrôle aux accélérations, sans parler des quatre buts et des deux passes décisives. Il a eu 10 dans L’Equipe, j’aurais mis 9.5 parce qu’il y a eu une faute de gout. Il a réussi à doucher une partie de l’ambiance en prenant le ballon pour tirer le penalty alors que le Parc scandait « Cavani ». L’Uruguayen pouvait marquer le 157e but de sa carrière au PSG et battre le record du club. Le Brésilien n’en a eu que faire. Et il s’est fait siffler par une partie du stade. Neymar est rentré dans le vestiaire vexé, fâché, et on peut le comprendre. » 

    Et pourtant tout allait pour le mieux.

    Tout a commencé à la 20e minute de jeu, sur un centre d’Angel Di Maria (qui soit dit en passant n’a jamais aussi bien joué que depuis qu’il est annoncé partant du PSG), le chevelu uruguayen place une tête dans les petits filets de la victime du soir, le gardien dijonnais Baptiste Reynet. Ce but revêt une importance toute particulière puisqu’il permet à Edison Cavani d’égaler le record de nombre de buts marqués par Zlatan sous la tunique rouge et bleue : 156. Jusqu’ici tout va bien.

    Le Parc entonne un chant plus ou moins suspect basé sur le célèbre tube des années 80 « Les démons de minuit » et ce à la gloire du goleador latino. Les supporters parisiens apprécient et n’attendent donc qu’une seule chose, que ce record tombe… Mais c’était sans compter sur le digne successeur du roi Ronaldinho (qui a pris sa retraite) qui ne l’entendait pas de cette oreille. Après avoir gratifié le public du Parc d’un numéro de haute voltige ponctué par un triplé, Junior a « fauté »…

    À la 82ème minutes de jeu, Cavani obtient un penalty. Le public parisien scande alors le nom du numéro 9 souhaitant voir l’Uruguayen devenir le recordman de nombre de buts marqués au PSG et ainsi entrer fièrement dans l’histoire du club. Mais stupeur et tremblements : Neymar prend le ballon, tire et marque son quatrième but de la soirée. Il n’en faut pas plus pour une partie du public pour siffler sa star et faire preuve d’un caractère puéril digne des pires enfants gâtés.

    Mercato - Le Parisien L’entourage de Nasser Al-Khelaïfi soutient que le risque de voir Neymar quitter le PSG est nul

    Neymar est venu au PSG en partie pour le Ballon d’Or, pas pour le record de Cavani.

    ‘Il est sur une autre planète et ne pense qu’au Ballon d’Or’

    Non seulement les consignes sont données avant le match et le coach Unai Emery est donc ici respectées (d’ailleurs Cavani n’a absolument rien dit). Mais aussi, le Brésilien aux yeux verts veut gagner le Ballon d’Or et pour cela les statistiques comptent à chaque match. Rappelons que l’attaquant a quitté le Barça (le Barça tout de même…) pour ne plus être dans l’ombre d’un certain Lionel Messi. Il n’a pas signé au PSG pour être dans l’ombre de Cavani et ce même si on adore Edinson (qui battra le record bien assez tôt). Bruno Salomon revient sur ce point et indique une petite crainte.

    « Oui, il a peut-être manqué de classe. Oui, il est sur une autre planète et ne pense qu’au Ballon d’Or… Mais là on a quand même un des meilleurs joueurs du monde qui fait un match de Martien et qui se fait siffler… J’ai peur que cet incident ait des conséquences plus importantes que certains veulent bien le penser. Je ne parle pas des débats, on s’en fiche. J’ai peur que Neymar commence à se demander si Paris le mérite vraiment. »

    Il est donc légitime de penser que la star brésilienne ne comprenne pas le comportement de ces supporters parisiens ont sans doute manqué de discernement et sang-froid. Il peut y avoir de la frustration, mais il ne faut pas oublier la chance que le PSG a d’avoir Neymar et ce qu’il apporte à l’équipe (3 buts et 2 passes décisives rien que sur ce match avant le penalty). De toute façon, des supporters doivent soutenir leur équipe et siffler un joueur (sauf cas exceptionnel, comme le non-respect du club) ne devrait pas être pensable. À l’instar des arbitres qui doivent protéger nos meilleurs joueurs, les supporters du PSG doivent supporters les joueurs…Un public de Chapron…

    Quoiqu’il en soit, saluons la performance de Neymar qui nous le prouve de match en match qu’il est un des tous meilleurs joueurs de la planète et le digne successeur du roi Ronnie. Le roi est mort vive le roi.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Davy Dav on 19 janvier 2018 at 01:12 said:

      Il aurait dû le donner à Edinson si son égo n’avait pris le dessus… Dommage qu’il n’ait eu cette clairvoyance ahahah…

    2. Ida Juquel on 18 janvier 2018 at 17:46 said:

      Comme si Neymar est venu à Paris pour la ville où pour ses supporters !!?? Il jouait dans un bien plus grand club que le PSG et aux côtés du plus grand joueur du monde ,et il est parti quand même

    3. Mustapha Dahleb on 18 janvier 2018 at 16:12 said:

      Salomon :  » je ne parle pas des débats.. mais j’ai peur que Neymar commence à.. etc.. ».. Eh ben mon pauv’gars tu ne t’arranges pas, tu ne te rends même plus compte de ce que tu dis…Ça y est le virus l’Équipe 21 et autres merdias fait son effet… Est-il trop tard ou es-tu déjà irrécupérable ?

    4. Verratti10 on 18 janvier 2018 at 15:45 said:

      on a affectivement grillé un joker. la faute de gout est chez les supporters pas chez neymar. faites une polémique après le match mais ovationnez le pendant

      • Mustapha Dahleb on 18 janvier 2018 at 16:18 said:

        Les vrais supporters seront d’autant plus heureux si Édi le bat contre l’équipe de Hôle-ass (si on gagne : triple peine pr lui 😁 : victoire, sur leur terrain et record battu… ) dimanche, on se le rappellera même avec plaisir, comme un certain titre de champion…

        • Verratti10 on 18 janvier 2018 at 16:47 said:

          ouais mais ne nous enflammons pas. On a cette saison jamais répondu présent face à un gros quand y’avait intensité et agressivité en face

    5. Verratti10 on 18 janvier 2018 at 15:43 said:

      Ney a ptet fait simplement abstraction du public comme ne fond tous les joueurs pour se concentrer au moment de tirer

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Le FC Barcelone voit le Real Madrid éliminer le PSG, selon Sport

    LDC – Le FC Barcelone voit le Real Madrid éliminer le PSG, selon Sport

    Adversaires

    Le Paris Saint-Germain a eu du mal à digérer sa défaite contre le Real Madrid en ...

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG conforte sa 2e place avec son succès à Albi

    Féminines – Le PSG conforte sa 2e place avec son succès à Albi

    Actu Féminin

    Ce dimanche, l’équipe féminines du Paris Saint-Germain était en déplacement à Albi. Un voyage très bien ...

    Vidéos PSG

    Bruno Salomon « J’ai peur que Neymar commence à se demander si Paris le mérite vraiment »

    Bruno Salomon J’ai peur que Neymar commence à se demander si Paris le mérite vraiment <Autour du PSG

    Après la très large victoire du Paris Saint-Germain face à Dijon en clôture de la 21ème journée du championnat de France (8-0) hier, Bruno Salomon revient au micro de France Bleu sur un fait de match qui selon lui pourrait avoir des conséquences négatives à l’issue de la saison. En effet, alors que Le Parc scandait le nom de Cavani qui avait l’occasion de transformer le penalty du 8-0 qu’il avait lui même obtenu et par le même occasion de devenir le meilleur buteur de l’histoire du club (record anciennement détenu par le monstre Zlatan Ibrahimovic avec 156 réalisations, Cavani l’a égalé hier)), Neymar Junior s’est emparé du ballon en faisant fi des desiderata du public.

    « C’était du grand art Neymar, du moindre contrôle aux accélérations, sans parler des quatre buts et des deux passes décisives. Il a eu 10 dans L’Equipe, j’aurais mis 9.5 parce qu’il y a eu une faute de gout. Il a réussi à doucher une partie de l’ambiance en prenant le ballon pour tirer le penalty alors que le Parc scandait « Cavani ». L’Uruguayen pouvait marquer le 157e but de sa carrière au PSG et battre le record du club. Le Brésilien n’en a eu que faire. Et il s’est fait siffler par une partie du stade. Neymar est rentré dans le vestiaire vexé, fâché, et on peut le comprendre. » 

    Et pourtant tout allait pour le mieux.

    Tout a commencé à la 20e minute de jeu, sur un centre d’Angel Di Maria (qui soit dit en passant n’a jamais aussi bien joué que depuis qu’il est annoncé partant du PSG), le chevelu uruguayen place une tête dans les petits filets de la victime du soir, le gardien dijonnais Baptiste Reynet. Ce but revêt une importance toute particulière puisqu’il permet à Edison Cavani d’égaler le record de nombre de buts marqués par Zlatan sous la tunique rouge et bleue : 156. Jusqu’ici tout va bien.

    Le Parc entonne un chant plus ou moins suspect basé sur le célèbre tube des années 80 « Les démons de minuit » et ce à la gloire du goleador latino. Les supporters parisiens apprécient et n’attendent donc qu’une seule chose, que ce record tombe… Mais c’était sans compter sur le digne successeur du roi Ronaldinho (qui a pris sa retraite) qui ne l’entendait pas de cette oreille. Après avoir gratifié le public du Parc d’un numéro de haute voltige ponctué par un triplé, Junior a « fauté »…

    À la 82ème minutes de jeu, Cavani obtient un penalty. Le public parisien scande alors le nom du numéro 9 souhaitant voir l’Uruguayen devenir le recordman de nombre de buts marqués au PSG et ainsi entrer fièrement dans l’histoire du club. Mais stupeur et tremblements : Neymar prend le ballon, tire et marque son quatrième but de la soirée. Il n’en faut pas plus pour une partie du public pour siffler sa star et faire preuve d’un caractère puéril digne des pires enfants gâtés.

    Mercato - Le Parisien L’entourage de Nasser Al-Khelaïfi soutient que le risque de voir Neymar quitter le PSG est nul

    Neymar est venu au PSG en partie pour le Ballon d’Or, pas pour le record de Cavani.

    ‘Il est sur une autre planète et ne pense qu’au Ballon d’Or’

    Non seulement les consignes sont données avant le match et le coach Unai Emery est donc ici respectées (d’ailleurs Cavani n’a absolument rien dit). Mais aussi, le Brésilien aux yeux verts veut gagner le Ballon d’Or et pour cela les statistiques comptent à chaque match. Rappelons que l’attaquant a quitté le Barça (le Barça tout de même…) pour ne plus être dans l’ombre d’un certain Lionel Messi. Il n’a pas signé au PSG pour être dans l’ombre de Cavani et ce même si on adore Edinson (qui battra le record bien assez tôt). Bruno Salomon revient sur ce point et indique une petite crainte.

    « Oui, il a peut-être manqué de classe. Oui, il est sur une autre planète et ne pense qu’au Ballon d’Or… Mais là on a quand même un des meilleurs joueurs du monde qui fait un match de Martien et qui se fait siffler… J’ai peur que cet incident ait des conséquences plus importantes que certains veulent bien le penser. Je ne parle pas des débats, on s’en fiche. J’ai peur que Neymar commence à se demander si Paris le mérite vraiment. »

    Il est donc légitime de penser que la star brésilienne ne comprenne pas le comportement de ces supporters parisiens ont sans doute manqué de discernement et sang-froid. Il peut y avoir de la frustration, mais il ne faut pas oublier la chance que le PSG a d’avoir Neymar et ce qu’il apporte à l’équipe (3 buts et 2 passes décisives rien que sur ce match avant le penalty). De toute façon, des supporters doivent soutenir leur équipe et siffler un joueur (sauf cas exceptionnel, comme le non-respect du club) ne devrait pas être pensable. À l’instar des arbitres qui doivent protéger nos meilleurs joueurs, les supporters du PSG doivent supporters les joueurs…Un public de Chapron…

    Quoiqu’il en soit, saluons la performance de Neymar qui nous le prouve de match en match qu’il est un des tous meilleurs joueurs de la planète et le digne successeur du roi Ronnie. Le roi est mort vive le roi.

    By
    @
    OTER ?>