Autour du PSG

Bruno Salomon « Je vous propose un hashtag ParisAimeNeymar »

Bruno Salomon Je vous propose un hashtag ParisAimeNeymar
Publie le 19/01/2018 a 10:45



  • Depuis mercredi soir, les sifflets du Parc des Princes qui ont accompagné le penalty de Neymar (attaquant de 25 ans) pour marquer le but du 8-0 contre Dijon (21e journée de Ligue 1) ne cessent de faire parler. Un mécontentement du public qui vient du fait que le Brésilien n’a pas laissé le penalty à Edinson Cavani (buteur de 30 ans), qui pouvait devenir le joueur à inscrit le plus de buts dans l’histoire du PSG. Après la rencontre, Neymar est rentré au vestiaire rapidement au lieu de célébrer. Ce qui inquiète le journaliste Bruno Salomon, qui donne une « solution » sur les réseaux sociaux au micro de France Bleu.

    « On va tout mettre à plat. Je vous propose un hashtag ParisAimeNeymar. Une trentaine d’heures après, ce fait de match me pose toujours question. Ça me fascine qu’il se soit fait siffler par une partie du public. C’était certainement la première fois de l’histoire qu’un joueur qui va réaliser un quadruplé se prenne une partie de son propre public sur le dos ! 

    Glissez un mot doux au Brésilien sur les réseaux sociaux’

    Si on voulait le faire partir au Real Madrid, on ne s’y prendrait pas autrement. Ce matin, je lance donc le hashtag ParisAimeNeymar. Glissez un mot doux au Brésilien sur les réseaux sociaux. »

    Pour ce qui est des sifflets, tout le monde espérait que Cavani batte le record ce soir-là. Le penalty a été une occasion parfaite et il y a eu de la frustration. Ce n’est pas bien de siffler, mais c’est « simplement » de la frustration. Neymar a pu être vexé, mais il ne faut pas que ce sentiment reste. Il est aussi venu pour une vedette et il mérite bien que les supporters le remercient et lui montrent une certaine affection. Cela devrait être vite réglé.

    Ce hashtag peut être un début. On attend du Parc des Princes de rappeler à Neymar qu’il est globalement adoré à Paris lors des prochains matchs, à commencer par mercredi prochain contre Guingamp (16e de finale de Coupe de France).

    Publie le 19/01/2018 a 10:45

    Bruno Salomon « Je vous propose un hashtag ParisAimeNeymar »

    Depuis mercredi soir, les sifflets du Parc des Princes qui ont accompagné le penalty de Neymar (attaquant de 25 ans) pour marquer le but du 8-0 contre Dijon (21e journée de Ligue 1) ne cessent de faire parler. Un mécontentement du public qui vient du fait que le Brésilien n’a pas laissé le penalty à Edinson Cavani (buteur de 30 ans), qui pouvait devenir le joueur à inscrit le plus de buts dans l’histoire du PSG. Après la rencontre, Neymar est rentré au vestiaire rapidement au lieu de célébrer. Ce qui inquiète le journaliste Bruno Salomon, qui donne une « solution » sur les réseaux sociaux au micro de France Bleu.

    « On va tout mettre à plat. Je vous propose un hashtag ParisAimeNeymar. Une trentaine d’heures après, ce fait de match me pose toujours question. Ça me fascine qu’il se soit fait siffler par une partie du public. C’était certainement la première fois de l’histoire qu’un joueur qui va réaliser un quadruplé se prenne une partie de son propre public sur le dos ! 

    Glissez un mot doux au Brésilien sur les réseaux sociaux’

    Si on voulait le faire partir au Real Madrid, on ne s’y prendrait pas autrement. Ce matin, je lance donc le hashtag ParisAimeNeymar. Glissez un mot doux au Brésilien sur les réseaux sociaux. »

    Pour ce qui est des sifflets, tout le monde espérait que Cavani batte le record ce soir-là. Le penalty a été une occasion parfaite et il y a eu de la frustration. Ce n’est pas bien de siffler, mais c’est « simplement » de la frustration. Neymar a pu être vexé, mais il ne faut pas que ce sentiment reste. Il est aussi venu pour une vedette et il mérite bien que les supporters le remercient et lui montrent une certaine affection. Cela devrait être vite réglé.

    Ce hashtag peut être un début. On attend du Parc des Princes de rappeler à Neymar qu’il est globalement adoré à Paris lors des prochains matchs, à commencer par mercredi prochain contre Guingamp (16e de finale de Coupe de France).




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Mamoud67 on 19 janvier 2018 at 11:17 said:

      Et sans oublier dimanche contre Lyon ont vas déjà commencer par lui montrer qu’ont es derrière lui et tout le PSG dès dimanche mercredi c’est loin encore

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Zinédine Zidane

    Zidane « A la maison on sait très bien comment ils commencent »

    Classico

    A quelques jours du 8e de finale retour de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Bruno Salomon « Je vous propose un hashtag ParisAimeNeymar »

    Bruno Salomon Je vous propose un hashtag ParisAimeNeymar <Autour du PSG

    Depuis mercredi soir, les sifflets du Parc des Princes qui ont accompagné le penalty de Neymar (attaquant de 25 ans) pour marquer le but du 8-0 contre Dijon (21e journée de Ligue 1) ne cessent de faire parler. Un mécontentement du public qui vient du fait que le Brésilien n’a pas laissé le penalty à Edinson Cavani (buteur de 30 ans), qui pouvait devenir le joueur à inscrit le plus de buts dans l’histoire du PSG. Après la rencontre, Neymar est rentré au vestiaire rapidement au lieu de célébrer. Ce qui inquiète le journaliste Bruno Salomon, qui donne une « solution » sur les réseaux sociaux au micro de France Bleu.

    « On va tout mettre à plat. Je vous propose un hashtag ParisAimeNeymar. Une trentaine d’heures après, ce fait de match me pose toujours question. Ça me fascine qu’il se soit fait siffler par une partie du public. C’était certainement la première fois de l’histoire qu’un joueur qui va réaliser un quadruplé se prenne une partie de son propre public sur le dos ! 

    Glissez un mot doux au Brésilien sur les réseaux sociaux’

    Si on voulait le faire partir au Real Madrid, on ne s’y prendrait pas autrement. Ce matin, je lance donc le hashtag ParisAimeNeymar. Glissez un mot doux au Brésilien sur les réseaux sociaux. »

    Pour ce qui est des sifflets, tout le monde espérait que Cavani batte le record ce soir-là. Le penalty a été une occasion parfaite et il y a eu de la frustration. Ce n’est pas bien de siffler, mais c’est « simplement » de la frustration. Neymar a pu être vexé, mais il ne faut pas que ce sentiment reste. Il est aussi venu pour une vedette et il mérite bien que les supporters le remercient et lui montrent une certaine affection. Cela devrait être vite réglé.

    Ce hashtag peut être un début. On attend du Parc des Princes de rappeler à Neymar qu’il est globalement adoré à Paris lors des prochains matchs, à commencer par mercredi prochain contre Guingamp (16e de finale de Coupe de France).

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>