Autour du PSG

Bruno Salomon propose Meunier ou Kimpembe latéral gauche, ainsi qu’un recrutement cet hiver

Bruno Salomon propose Meunier ou Kimpembe latéral gauche, ainsi qu'un recrutement cet hiver
Publie le 07/12/2017 a 15:45



  • Depuis mardi soir et la défaite du Paris Saint-Germain contre le Bayern Munich (3-1, 6e journée de Ligue des Champions), les critiques pleuvent sur le club. Notamment sur l’entraîneur Unai Emery et le capitaine Thiago Silva (défenseur central de 33 ans). Mais le journaliste Bruno Salomon voit un énorme défaut à l’équipe parisienne : le poste d’arrière gauche. Il explique au micro de France Bleu qu’il serait bon d’y placer quelqu’un d’autre que Layvin Kurzawa (25 ans) et Yuri Berchiche (27 ans). Quitte à mettre Thomas Meunier (arrière droit de 26 ans) ou Presnel Kimpembe (défenseur central de 22 ans).

    « Il est loin le temps où le PSG s’appuyait sur Maxwell, seigneur à gauche. Là, c’est fini. Rien ne va plus pour Layvin Kurzawa transparent défensivement et offensivement. Yuri Berchiche, sa doublure, ne perce pas. On se retrouve avec un couloir dévasté par les attaques adverses. J’en suis à me demander si Unai Emery ne devrait pas mettre Kimpembe ou Meunier latéral gauche. De quoi donner du mordant. Ou pourquoi pas en vendre un dès cet hiver pour recruter. Ce n’est pas la priorité mais vu les prestations… »

    Améliorer le poste d’arrière gauche est essentiel, mais malheureusement difficile.

    C’est peut-être un peu extrême et risqué, notamment parce que le PSG a peu d’arrières droits (2) et de défenseur centraux (3), mais il faut avouer que l’option n’est pas inintéressante. Kurzawa ne retrouve son meilleur niveau et on finit par craindre d’avoir déjà vu celui de Berchiche. Avec ses grandes ambitions, Paris ne peut pas se mettre d’avoir une telle faiblesse. Il faut une solution pour la seconde partie de saison.

    Meunier et Kimpembe peuvent dépanner de temps en temps, mais ce n’est pas viable sur la longueur. Il faut pouvoir faire tourner aux autres postes. Un recrutement cet hiver est bien sûr tentant. Sauf qu’il sera très difficile de recruter un arrière gauche de haut niveau qui n’a pas déjà joué en Ligue des Champions (le PSG ne pourrait alors pas l’utiliser). Alors à Unai Emery de réussir à relancer Kurzawa ou aider Berchiche à s’adapter et progresser, en espérant que ce soit possible.

    Publie le 07/12/2017 a 15:45

    Bruno Salomon propose Meunier ou Kimpembe latéral gauche, ainsi qu’un recrutement cet hiver

    Depuis mardi soir et la défaite du Paris Saint-Germain contre le Bayern Munich (3-1, 6e journée de Ligue des Champions), les critiques pleuvent sur le club. Notamment sur l’entraîneur Unai Emery et le capitaine Thiago Silva (défenseur central de 33 ans). Mais le journaliste Bruno Salomon voit un énorme défaut à l’équipe parisienne : le poste d’arrière gauche. Il explique au micro de France Bleu qu’il serait bon d’y placer quelqu’un d’autre que Layvin Kurzawa (25 ans) et Yuri Berchiche (27 ans). Quitte à mettre Thomas Meunier (arrière droit de 26 ans) ou Presnel Kimpembe (défenseur central de 22 ans).

    « Il est loin le temps où le PSG s’appuyait sur Maxwell, seigneur à gauche. Là, c’est fini. Rien ne va plus pour Layvin Kurzawa transparent défensivement et offensivement. Yuri Berchiche, sa doublure, ne perce pas. On se retrouve avec un couloir dévasté par les attaques adverses. J’en suis à me demander si Unai Emery ne devrait pas mettre Kimpembe ou Meunier latéral gauche. De quoi donner du mordant. Ou pourquoi pas en vendre un dès cet hiver pour recruter. Ce n’est pas la priorité mais vu les prestations… »

    Améliorer le poste d’arrière gauche est essentiel, mais malheureusement difficile.

    C’est peut-être un peu extrême et risqué, notamment parce que le PSG a peu d’arrières droits (2) et de défenseur centraux (3), mais il faut avouer que l’option n’est pas inintéressante. Kurzawa ne retrouve son meilleur niveau et on finit par craindre d’avoir déjà vu celui de Berchiche. Avec ses grandes ambitions, Paris ne peut pas se mettre d’avoir une telle faiblesse. Il faut une solution pour la seconde partie de saison.

    Meunier et Kimpembe peuvent dépanner de temps en temps, mais ce n’est pas viable sur la longueur. Il faut pouvoir faire tourner aux autres postes. Un recrutement cet hiver est bien sûr tentant. Sauf qu’il sera très difficile de recruter un arrière gauche de haut niveau qui n’a pas déjà joué en Ligue des Champions (le PSG ne pourrait alors pas l’utiliser). Alors à Unai Emery de réussir à relancer Kurzawa ou aider Berchiche à s’adapter et progresser, en espérant que ce soit possible.




  • Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Non_ fa_una_grinza on 7 décembre 2017 at 16:16 said:

      « mais il faut avouer que l’option n’est pas intéressante. » ..Nico je pense que ce n’est pas ce que tu voulais écrire, mais pour le coup t’as bon….^^
      Sinon « Paris ne peut pas se mettre »…c’est dégueu comme image …et d’autres veulent s’en charger!!!!

      Sinon TS est blessé, Kim va jouer…Kurz sur le banc, Berchiche à sa place et pas qu’une fois …Alves au repos et Meunier a sa place…qu’il est naze ce Salomon

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Pauleta PSG

    PSG/Real – Pauleta « Je crois que Paris a tout pour passer »

    LDC

    Pedro Miguel Pauleta, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (2003-2008), et 3e meilleur buteur de l’histoire du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Bruno Salomon propose Meunier ou Kimpembe latéral gauche, ainsi qu’un recrutement cet hiver

    Bruno Salomon propose Meunier ou Kimpembe latéral gauche, ainsi qu'un recrutement cet hiver <Autour du PSG

    Depuis mardi soir et la défaite du Paris Saint-Germain contre le Bayern Munich (3-1, 6e journée de Ligue des Champions), les critiques pleuvent sur le club. Notamment sur l’entraîneur Unai Emery et le capitaine Thiago Silva (défenseur central de 33 ans). Mais le journaliste Bruno Salomon voit un énorme défaut à l’équipe parisienne : le poste d’arrière gauche. Il explique au micro de France Bleu qu’il serait bon d’y placer quelqu’un d’autre que Layvin Kurzawa (25 ans) et Yuri Berchiche (27 ans). Quitte à mettre Thomas Meunier (arrière droit de 26 ans) ou Presnel Kimpembe (défenseur central de 22 ans).

    « Il est loin le temps où le PSG s’appuyait sur Maxwell, seigneur à gauche. Là, c’est fini. Rien ne va plus pour Layvin Kurzawa transparent défensivement et offensivement. Yuri Berchiche, sa doublure, ne perce pas. On se retrouve avec un couloir dévasté par les attaques adverses. J’en suis à me demander si Unai Emery ne devrait pas mettre Kimpembe ou Meunier latéral gauche. De quoi donner du mordant. Ou pourquoi pas en vendre un dès cet hiver pour recruter. Ce n’est pas la priorité mais vu les prestations… »

    Améliorer le poste d’arrière gauche est essentiel, mais malheureusement difficile.

    C’est peut-être un peu extrême et risqué, notamment parce que le PSG a peu d’arrières droits (2) et de défenseur centraux (3), mais il faut avouer que l’option n’est pas inintéressante. Kurzawa ne retrouve son meilleur niveau et on finit par craindre d’avoir déjà vu celui de Berchiche. Avec ses grandes ambitions, Paris ne peut pas se mettre d’avoir une telle faiblesse. Il faut une solution pour la seconde partie de saison.

    Meunier et Kimpembe peuvent dépanner de temps en temps, mais ce n’est pas viable sur la longueur. Il faut pouvoir faire tourner aux autres postes. Un recrutement cet hiver est bien sûr tentant. Sauf qu’il sera très difficile de recruter un arrière gauche de haut niveau qui n’a pas déjà joué en Ligue des Champions (le PSG ne pourrait alors pas l’utiliser). Alors à Unai Emery de réussir à relancer Kurzawa ou aider Berchiche à s’adapter et progresser, en espérant que ce soit possible.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>