Restez connectés avec nous
Caen/PSG - Dupraz se plaint encore de l'arbitrage et souligne "un beau visage" de son équipe
©Iconsport

Adversaires

Caen/PSG – Dupraz se plaint encore de l’arbitrage et souligne « un beau visage » de son équipe

Ce mercredi après-midi dans le cadre des 32es de finale de la Coupe de France 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontait Caen au Stade Michel d’Ornano. Pascal Dupraz, entraîneur de l’équipe caennaise, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire parisienne (0-1, retrouvez le résumé ici). Le coach, comme au micro d’Eurosport peu avant, a critiqué l’arbitrage. Mais il n’a pas oublié les erreurs de son équipe, même s’il souligne qu’il y a du positif.

« On est obligé d’avoir des regrets. Si la même faute sur Yago est subie par un Parisien il y a penalty. Regardez bien les images. Le PSG a des échéances importantes à venir, nous on a été disciplinés, audacieux aussi. Mais on a manqué de justesse technique des fois pour ressortir le ballon. La notion de regrets est récurrente malheureusement.

Dupraz « le contexte s’y prêtait. »

Il ne se passe rien, mais on prend un but. Ce qui nous éloigne du très haut-niveau, c’est cette rigueur qui nous a manqué sur le but. Malgré tout, on a vu un beau visage de l’équipe même si le contexte s’y prêtait. Le PSG n’était pas à fond je pense. J’ai vu que nos jeunes joueurs n’ont pas nourri de complexes. Ils apprennent bien. », propos relayés par Goal.

Les Caennais espéraient forcément un exploit, surtout face à un PSG qui n’est pas à 100% et qui pouvait avoir la tête à une Ligue des Champions qui approche. Alors il y a de la déception suite à l’élimination. Le score serré peut aussi laisser le sentiment qu’il n’a pas manqué grand-chose pour y arriver. Surtout qu’il y a eu 2 grosses occasions en fin de match. Cependant, le PSG mérite sa victoire et Caen peut finalement surtout regretter d’avoir passé presque tout le match à penser à défendre. Il est forcément plus difficile de marquer.

Il n’y avait absolument pas besoin pour Dupraz d’aller parler de l’arbitrage. Yago a largement amplifié la situation et un penalty aurait été un cadeau obtenu malhonnêtement. D’où son carton jaune. Rien ne dit qu’un joueur du PSG aurait obtenu mieux. On note d’ailleurs qu’ils ont pu prendre des coups très agressifs sans que les Caennais, Yago notamment, prennent un jaune. Le coach n’a pas à aller chercher cette excuse ou polémique inutile. Il est préférable de se concentrer sur le contenu.

Retrouvez ici notre Podcast « Barça/PSG : Di Maria risque le forfait, comment le remplacer ? »

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires