Autour du PSG

Caïazzo parie sur un duel OM-PSG

Publie le 07/08/2011 a 17:53



  • Le dirigeant stéphanois estime que l’OM et le PSG disposent de moyens financiers leur permettant d’avoir une marge d’erreur plus flexible que les autres clubs français, qui ne peuvent pas profiter de l’argent injecté par de riches actionnaires.

    « Le foot français va de plus en plus se résumer à un duel PSG-Marseille. Ils ont tous les deux un actionnaire très costaud financièrement. Aulas ou Seydoux ne sont pas riches à plusieurs milliards d’euros. Je vous fait remarquer que Margarita Louis Dreyfus, depuis qu’elle a pris le club, a investi autant que les Qataris, en trois ans certes, mais on atteint les 100 millions d’euros. Les systèmes des barrone italiens est en train de se mettre en place en France, avec des gens extrêmement riches qui sont propriétaires d’un club de foot. Si demain il faut mettre 100 millions d’euros, PSG et Marseille le peuvent, Lille et Lyon non, et encore moins Saint Etienne. On peut appeler ça l’ultra capitalisme, approuver ou non, c’est une vérité », a affirmé Caïazzo pour le magazine So Foot.

    Le co-président des Verts en a profité pour annoncer que le montant du transfert de Blaise Matuidi annoncé par la presse n’était pas exact, en admettant également que l’ASSE n’aurait pas pu vendre son joueur à ce prix si les Qataris n’avait pas repris le PSG. « (on ne l’aurait jamais vendu à ce prix), c’est certain. Surtout que les prix qui sont donnés dans la presse ne sont pas les bons, mais Paris nous a demandé de respecter la confidentialité…»

    Publie le 07/08/2011 a 17:53

    Caïazzo parie sur un duel OM-PSG

    Le dirigeant stéphanois estime que l’OM et le PSG disposent de moyens financiers leur permettant d’avoir une marge d’erreur plus flexible que les autres clubs français, qui ne peuvent pas profiter de l’argent injecté par de riches actionnaires.

    « Le foot français va de plus en plus se résumer à un duel PSG-Marseille. Ils ont tous les deux un actionnaire très costaud financièrement. Aulas ou Seydoux ne sont pas riches à plusieurs milliards d’euros. Je vous fait remarquer que Margarita Louis Dreyfus, depuis qu’elle a pris le club, a investi autant que les Qataris, en trois ans certes, mais on atteint les 100 millions d’euros. Les systèmes des barrone italiens est en train de se mettre en place en France, avec des gens extrêmement riches qui sont propriétaires d’un club de foot. Si demain il faut mettre 100 millions d’euros, PSG et Marseille le peuvent, Lille et Lyon non, et encore moins Saint Etienne. On peut appeler ça l’ultra capitalisme, approuver ou non, c’est une vérité », a affirmé Caïazzo pour le magazine So Foot.

    Le co-président des Verts en a profité pour annoncer que le montant du transfert de Blaise Matuidi annoncé par la presse n’était pas exact, en admettant également que l’ASSE n’aurait pas pu vendre son joueur à ce prix si les Qataris n’avait pas repris le PSG. « (on ne l’aurait jamais vendu à ce prix), c’est certain. Surtout que les prix qui sont donnés dans la presse ne sont pas les bons, mais Paris nous a demandé de respecter la confidentialité…»




  • Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Le BroX

      Qui s’est offusqué du mercato Madrilème avec la venue de CR7 un montant global sur l’ensemble du mercato à plus de 300 millions d’euros. Mais à Madrid c’est normal! des que l’on parle de Paris tout le monde ouvre sa G….! 

      Le peuple Français va apprendre à aimer le PSG, tout doucement, progressivement.

    • Mishmar

      voila un commentaire honnete de la part d’un président ca fait plaisir en plus je suis d’accord sur la confidentialité

    • Thierry17

      Merci en tout cas de votre honnêteté et de reconnaître implicitement la mesquinerie et la mauvaise foi du football français.Marseille en deux saisons avait dépenser près de 115 millions dans un silence assourdissant, Lyon c’est près de 150 millions dans la même période.
      Nous avons juste constitué un effectif pouvant rivaliser avec Lyon,Marseille et Lille.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Konami lance le trailer de PES 2018, qui est clairement inspiré de la remontada du BarçaPSG

    Konami lance le trailer de PES 2018, qui est clairement inspiré de la remontada du Barça/PSG

    Autour du PSG

    Konami, qui développe la série de jeux de simulation de football PES (concurrent de FIFA), a dévoilé ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    5 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - 5 joueuses du PSG récompensées à la cérémonie des Trophées de la D1

    Féminines – 5 joueuses du PSG récompensées à la cérémonie des Trophées de la D1

    Actu Féminin

    Les joueuses de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, Katarzyna Kiedrzynek, Irene Paredes, Eve Perisset, Grace Geyoro ...

    Vidéos PSG

    Caïazzo parie sur un duel OM-PSG

    <Autour du PSG , Interviews

    Le dirigeant stéphanois estime que l’OM et le PSG disposent de moyens financiers leur permettant d’avoir une marge d’erreur plus flexible que les autres clubs français, qui ne peuvent pas profiter de l’argent injecté par de riches actionnaires.

    « Le foot français va de plus en plus se résumer à un duel PSG-Marseille. Ils ont tous les deux un actionnaire très costaud financièrement. Aulas ou Seydoux ne sont pas riches à plusieurs milliards d’euros. Je vous fait remarquer que Margarita Louis Dreyfus, depuis qu’elle a pris le club, a investi autant que les Qataris, en trois ans certes, mais on atteint les 100 millions d’euros. Les systèmes des barrone italiens est en train de se mettre en place en France, avec des gens extrêmement riches qui sont propriétaires d’un club de foot. Si demain il faut mettre 100 millions d’euros, PSG et Marseille le peuvent, Lille et Lyon non, et encore moins Saint Etienne. On peut appeler ça l’ultra capitalisme, approuver ou non, c’est une vérité », a affirmé Caïazzo pour le magazine So Foot.

    Le co-président des Verts en a profité pour annoncer que le montant du transfert de Blaise Matuidi annoncé par la presse n’était pas exact, en admettant également que l’ASSE n’aurait pas pu vendre son joueur à ce prix si les Qataris n’avait pas repris le PSG. « (on ne l’aurait jamais vendu à ce prix), c’est certain. Surtout que les prix qui sont donnés dans la presse ne sont pas les bons, mais Paris nous a demandé de respecter la confidentialité…»

    By
    @
    OTER ?>