Restez connectés avec nous
Caillet "L’enquête? Il y a une raison réelle, l’UEFA suit la comptabilité des clubs"

Autour du PSG

Caillet « L’enquête? Il y a une raison réelle, l’UEFA suit la comptabilité des clubs »

Le spécialiste de l’industrie du sport, Virgile Caillet, s’est exprimé su l’enquête qu’a ouvert l’UEFA vis-à-vis du Paris Saint-Germain concernant son respect ou non du Fair Play Financier suite à son mercato estival.

« L’enquête ? Il y a une raison réelle, l’UEFA suit la comptabilité des clubs, l’autre raison est politique. Il y a une fronde de ceux qui dominaient le football européen.Ils mettent une grosse pression sur l’UEFA, elle devait envoyer un message. A court terme, sur la saison 17/18, le PSG n’est pas en danger, je ne pense pas. Il faut comprendre que les contrats sont lissés. Les 222M€ de Neymar c’est sur cinq ans. La question n’est plus la même. En face il y a déjà 65M€ de ventes de joueurs. Le PSG est donc dans les clous. Mais il va devoir trouver des revenus additionnels pendant 5 ans. Le PSG s’est acheté une année, dans les suivantes il faudra être performant, a commenté le spécialiste sur RMC.

Il y a des relais de croissance : le merchandising avec un potentiel relatif, 5 à 10M€. Avec le sponsoring il y a beaucoup à gagner. Le PSG doit renégocier. Il y a une vraie différence entre les montants actuels et les standards pour un club de ce niveau. Chevrolet donne 65M€ à United, Rakuten 55M€ au Barça. Emirates, c’est 25M€ en terme de sponsor maillot. Il y a des sponsoring régionaux à faire grâce à Neymar. La billetterie, c’est délicat avec 96% de taux de remplissage… Mais les abonnements ne comprennent pas les matches après les quarts de finale de C1. Il peut y avoir plus 10M€ de gains au Parc. Il y a les les primes sportives. En Ligue des Champions, si vous allez en 1/4 de finale c’est 50-55M€. En finale c’est 80-85M€. Rien qu’avec ces primes, on a un potentiel de 30M€ de revenus immédiats. Il y a un tas de marges de progression. Mais le point crucial sera la réussite sportive. 

Après le fair-play financier de l’UEFA, il n’est pas très fair justement, il a figé les positions. On n’est pas complètement certain qu’il n’aille pas contre la liberté d’entreprendre chère à l’Europe. L’UEFA vous interdit d’investir dans votre club. Probablement que certains clubs tiennent une réponse juridique dans leur manche, une réponse nucléaire. Au sujet de la dérégulation des prix, elle est liée en premier lieu à ces droits TV en Premier League. Le 20e anglais touche deux fois plus que le PSG ou Monaco ! »

Si le PSG a effectué un tel mercato c’est qu’il a tout calculé pour rester dans les clous du FPF et ne pas être sanctionné. Les comptes seront étudiés à la fin de la saison prochaine et c’est à ce moment là qu’il faudra être à l’équilibre. Evidemment que les résultats sportifs sont importants cette saison, mais le PSG a certainement déjà tout calculé et ne devrait pas avoir tout misé sur son parcours Européen.

Durant deux saisons le club parisien a été sanctionné par le FPF et était limité dans son recrutement. En rééquilibrant ses comptes il a pu de nouveau recruter comme il le souhaitait, ce dernier sait donc comment le respecter. Les résultats de cette enquête arriveront d’ici plusieurs mois, entre temps le PSG aura peut-être vendu plusieurs de ses joueurs. Mais, ce dernier semble tout de même assez serein face à l’UEFA, comme il l’indiquait son communiqué.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG