Autour du PSG

Le cas Thiago Motta relancerait des tensions et défiances avec le staff médical du PSG

Le cas Thiago Motta relance des tensions et défiances avec le staff médical du PSG
Publie le 17/11/2017 a 09:32



  • Ces dernières années, le staff médical du Paris Saint-Germain, mené par le docteur Rolland, a été plusieurs remis en question. La faute à des vagues de blessures et l’incapacité à bien soigner Javier Pastore (milieu offensif de 28 ans). D’après L’Equipe, le dossier Thiago Motta (milieu de 35 ans qui va devoir passer par une arthroscopie) agacerait le staff technique et le directeur sportif Antero Henrique douterait aussi du staff médical.

    « Emery et ses adjoints font preuve de défiance vis-à-vis de l’équipe du docteur Rolland et de son travail. Ils auraient ainsi milité pour une opération plus rapide afin de ne pas perdre de temps avec un hypothétique traitement. Mais tous les avis estimaient que sa blessure pouvait être soignée sans opération. En privé, Antero Henrique se montre lui aussi critique avec le staff médical. On prête au directeur sportif la volonté de placer l’un de ses proches. Mais sa tendance à étendre son influence n’est pas du goût de tous, en interne.

    Surtout, le docteur Rolland est apprécié des joueurs, des salariés et de Nasser al-Khelaïfi. Le président entretient une réelle amitié avec le médecin depuis que ce dernier s’est occupé d’une de ses proches, très malade, il y a quelques mois. Dans ces moments délicats pour Al-Khelaïfi, Rolland s’était montré très présent. »

    Des doutes légitimes.

    Si on peut douter de la volonté d’Henrique de placer un de ses proches et des réticences au club face à cette volonté (puisque s’il s’agit de quelqu’un compétent, il n’y a pas de raison d’être contre), il faut avouer que l’on pense que le staff technique a de quoi se poser des questions. Ce n’est pas le premier cas qui semble plutôt mal géré.

    On peut penser aussi au temps qu’il a fallu avant de vraiment soigner Marco Verratti et Layvin Kurzawa (victimes de pubalgie), ainsi qu’au beaucoup trop long cas Pastore. Sans oublier que ces dernières saisons Paris a trop souvent été touché par plusieurs blessures en même temps. Il y a de quoi se demander s’il n’est pas temps d’essayer avec un autre staff, même si on ne peut pas garantir que ce serait beaucoup mieux.

     

    Publie le 17/11/2017 a 09:32

    Le cas Thiago Motta relancerait des tensions et défiances avec le staff médical du PSG

    Ces dernières années, le staff médical du Paris Saint-Germain, mené par le docteur Rolland, a été plusieurs remis en question. La faute à des vagues de blessures et l’incapacité à bien soigner Javier Pastore (milieu offensif de 28 ans). D’après L’Equipe, le dossier Thiago Motta (milieu de 35 ans qui va devoir passer par une arthroscopie) agacerait le staff technique et le directeur sportif Antero Henrique douterait aussi du staff médical.

    « Emery et ses adjoints font preuve de défiance vis-à-vis de l’équipe du docteur Rolland et de son travail. Ils auraient ainsi milité pour une opération plus rapide afin de ne pas perdre de temps avec un hypothétique traitement. Mais tous les avis estimaient que sa blessure pouvait être soignée sans opération. En privé, Antero Henrique se montre lui aussi critique avec le staff médical. On prête au directeur sportif la volonté de placer l’un de ses proches. Mais sa tendance à étendre son influence n’est pas du goût de tous, en interne.

    Surtout, le docteur Rolland est apprécié des joueurs, des salariés et de Nasser al-Khelaïfi. Le président entretient une réelle amitié avec le médecin depuis que ce dernier s’est occupé d’une de ses proches, très malade, il y a quelques mois. Dans ces moments délicats pour Al-Khelaïfi, Rolland s’était montré très présent. »

    Des doutes légitimes.

    Si on peut douter de la volonté d’Henrique de placer un de ses proches et des réticences au club face à cette volonté (puisque s’il s’agit de quelqu’un compétent, il n’y a pas de raison d’être contre), il faut avouer que l’on pense que le staff technique a de quoi se poser des questions. Ce n’est pas le premier cas qui semble plutôt mal géré.

    On peut penser aussi au temps qu’il a fallu avant de vraiment soigner Marco Verratti et Layvin Kurzawa (victimes de pubalgie), ainsi qu’au beaucoup trop long cas Pastore. Sans oublier que ces dernières saisons Paris a trop souvent été touché par plusieurs blessures en même temps. Il y a de quoi se demander s’il n’est pas temps d’essayer avec un autre staff, même si on ne peut pas garantir que ce serait beaucoup mieux.

     




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • ben8

      C’est quand même pas un guignol le Rolland, en médecine ça reste un très grand Monsieur. Est ce qu’il est entouré de gens compétents eux aussi ? Et puis la médecine c’est pas une science exacte non plus …

    • Verratti10

      La médecine c pas tjs une science exacte qu’on arrête d’attendre la lune du staff medical. Y’a un avis on decide ou pas de le suivre mais c le joueur qui prend la décision donc débat de merde

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Domenech "quand on voit les réactions du côté espagnol, ils ne sont pas fiers non plus

    LDC – Domenech « quand on voit les réactions du côté espagnol, ils ne sont pas fiers non plus

    Autour du PSG

    Le tirage des huitièmes de finale de Ligue des Champions n’aura pas été clément pour le ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Amadou "On a des regrets, on les a trop respectés en première mi-temps""
    5 days ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Marquinhos "On restait sur deux défaites de suite et on ne voulait pas que ça continue""
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Actu Féminin

    La défaite 1-0 à Lyon lundi soir a fait du mal à la section féminine du ...

    Vidéos PSG

    Le cas Thiago Motta relancerait des tensions et défiances avec le staff médical du PSG

    Le cas Thiago Motta relance des tensions et défiances avec le staff médical du PSG <Autour du PSG

    Ces dernières années, le staff médical du Paris Saint-Germain, mené par le docteur Rolland, a été plusieurs remis en question. La faute à des vagues de blessures et l’incapacité à bien soigner Javier Pastore (milieu offensif de 28 ans). D’après L’Equipe, le dossier Thiago Motta (milieu de 35 ans qui va devoir passer par une arthroscopie) agacerait le staff technique et le directeur sportif Antero Henrique douterait aussi du staff médical.

    « Emery et ses adjoints font preuve de défiance vis-à-vis de l’équipe du docteur Rolland et de son travail. Ils auraient ainsi milité pour une opération plus rapide afin de ne pas perdre de temps avec un hypothétique traitement. Mais tous les avis estimaient que sa blessure pouvait être soignée sans opération. En privé, Antero Henrique se montre lui aussi critique avec le staff médical. On prête au directeur sportif la volonté de placer l’un de ses proches. Mais sa tendance à étendre son influence n’est pas du goût de tous, en interne.

    Surtout, le docteur Rolland est apprécié des joueurs, des salariés et de Nasser al-Khelaïfi. Le président entretient une réelle amitié avec le médecin depuis que ce dernier s’est occupé d’une de ses proches, très malade, il y a quelques mois. Dans ces moments délicats pour Al-Khelaïfi, Rolland s’était montré très présent. »

    Des doutes légitimes.

    Si on peut douter de la volonté d’Henrique de placer un de ses proches et des réticences au club face à cette volonté (puisque s’il s’agit de quelqu’un compétent, il n’y a pas de raison d’être contre), il faut avouer que l’on pense que le staff technique a de quoi se poser des questions. Ce n’est pas le premier cas qui semble plutôt mal géré.

    On peut penser aussi au temps qu’il a fallu avant de vraiment soigner Marco Verratti et Layvin Kurzawa (victimes de pubalgie), ainsi qu’au beaucoup trop long cas Pastore. Sans oublier que ces dernières saisons Paris a trop souvent été touché par plusieurs blessures en même temps. Il y a de quoi se demander s’il n’est pas temps d’essayer avec un autre staff, même si on ne peut pas garantir que ce serait beaucoup mieux.

     

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>