Restez connectés avec nous
Cazarre "Merci Thierry Laurey d’avoir dit tout haut ce que la Ligue 1 pense tout haut. Neymar l’a bien mérité ce petit branleur"

Autour du PSG

Cazarre « Merci Thierry Laurey d’avoir dit tout haut ce que la Ligue 1 pense tout haut. Neymar l’a bien mérité ce petit branleur »

Dans les colonnes de France Football, Julien Cazarre, dans son style caractéristique, s’est offert le scalpe de Thierry Laurey. Ce dernier, au sortir de la défaite de son équipe du RC Strasbourg face au Paris Saint-Germain (2-0, 16e de finale de Coupe de France), avait justifié les nombreuses fautes subi par Neymar Jr par le style de jeu du Brésilien de 26 ans. Une sortie qui n’a pas vraiment fait du bien à notre football et c’est par cet angle que le journaliste, qui officie surtout dans le second degré, a attaqué le coach Laurey.

« Merci Thierry Laurey d’avoir dit tout haut ce que la Ligue 1 pense tout haut. Il l’a bien mérité ce petit branleur, il n’avait qu’à pas faire des grigris. En Ligue 1, on tacle, on balance devant, on court les yeux fermés et on frappe comme un sourd en espérant que ce soit dévié par Kerbrat dans son propre but… C’est ça, la Ligue 1 ! Si t’as envie de jouer au foot, y a des endroits pour ça, ça s’appelle la Liga.

En plus t’y étais, t’étais pas bien là-bas ? Tu viens nous saouler alors qu’on n’avait rien demandé à Strasbourg, la vedette c’est Dimitri Liénard, un bon gars, milieu déf pas trop bourrin qui sait mettre un brin de 30 mètres si y a une porte ouverte. Lui, le coup du sombrero, il te le fera pas, sauf au stand ‘fajitas’ du marché de Noël ! » a écrit Julien Cazarre.

Une tirade extrêmement bien sentie !

Avec sa gouaille et sa morgue habituelles, Julien Cazarre, pour notre plus grand plaisir, a parfaitement épinglé en règle monsieur Thierry Laurey. S’il le dit avec humour, son propos n’en est pas moins extrêmement juste et représentatif de la mentalité qui existe en France vis-à-vis du PSG. Aussi infâmes qu’ils ont été, les mots de Laurey ne lui en coûteront certainement aucune remontrance de la part des instances hexagonales. Par contre, nul doute que si de telles allégations étaient sorties de la bouche des riches et arrogants parisien, cela aurait attiré plus de réactions.

Deux poids, deux mesures… On est largement habitué à ce cinéma et, forcément, quand on met bout à bout toutes ces petites choses on ne peut s’empêcher de repenser à des mots jetés par un certain Zlatan Ibrahimovic à propos du Paris Saint-Germain et du championnat de France… Comment lui donner tort ?

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG