Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Cazarre reprend Delort après sa colère contre Neymar et explique « le foot »

Cazarre reprend Delort après sa colère contre Neymar et explique "le foot"

Dans sa chronique dans l’hebdomadaire France Football, Julien Cazarre a tenu à répondre à Andy Delort. L’attaquant de 28 ans de Montpellier a eu une accroche avec Neymar, attaquant de 27 ans du Paris Saint-Germain, samedi dernier lors de la victoire parisienne 1-3 (17e journée de Ligue 1). Il a expliqué ensuite avoir reproché au Brésilien son manque de respect à cause de chambrage, avec notamment des « une-deux ». Le journaliste a utilisé, comme toujours, l’humour pour expliquer son point de vue.

« Alors déjà quand t’es originaire de Sète et que tu as le coeur marseillais, c’est un peu compliqué d’expliquer que chambrer, c’est un manque de respect ! Le chambrage, dans ce fameux triangle des bermudas, c’est plus qu’une raison de vivre, c’est un langage à part entière. 

Le problème, en vérité, se trouve ailleurs. Le constat est sans appel : faire des une-deux en Ligue 1, c’est chambrer. Voilà. Dans un pays de foot, dribbler, faire des roulettes, des coups du sombrero, des une-deux, des passes aveugles, des doubles contacts, c’est la Kamasutra du ballon rond. 

Mélange d’excitation, de plaisir, qui te fond lever de siège en tenant le bras de ton copain du strapontin d’à côté, comme pour être sûr que tu ne rêves pas. (…) C’est ça le foot, bordel ! C’est pas la baston organisée par Kombouaré pour aller combattre les Wisigots du bas du classement, c’est pas le catch à 11 sur terrain boueux avec une grosse boule blanche pour témoin. (…)

Cazarre « Quand t’as mis ce but, ben ouais, tu peux chambrer. »

Nous, on veut des roulettes de Zizou, des passes aveugles de Ronnie, des ‘exter’ de Quaresma et des sombreros de Neymar. Andy, était énervé parce qu’avant de chambre le Neymar t’avais mis une lunette en fermant les yeux, les mains dans les poches et en mâchant un Stimorol. Quand t’as mis ce but, ben ouais, tu peux chambrer. »

Pour être juste, Delort a aussi évoqué de mauvaises paroles de la part de Neymar. Ce qui est difficile à juger sans avoir pu l’entendre. Mais on se doute que le Brésilien ne reçoit pas que des mots doux sur les terrains, en plus des nombreux coups qu’il reçoit. Et si quelques gestes ou enchaînements techniques méritent sur un terrain de Ligue 1 d’être visé ainsi, c’est que le championnat n’est pas prêt d’avancer.

Avec quelques exagérations, comme toujours, Cazarre rappelle bien que le dribble et le geste technique font partie de ce sport. C’est un morceau de sa beauté et sa passion. Peut-être que Neymar en fait un peu trop par moments, mais au final peu se plaignent du spectacle. Tout le monde était d’ailleurs très excité lors de sa venue. Mais il faut ensuite accepter de l’affronter.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG