Restez connectés avec nous
Chaudel "Et si le fair-play financier était le meilleur allié du PSG ?"

Autour du PSG

Chaudel « Et si le fair-play financier était le meilleur allié du PSG ? »

Si le Paris Saint-Germain a obtenu gain de cause auprès Tribunal Arbitral du Sport dans son litige avec l’UEFA concernant l’enquête du Fair-Play Financier (sur la période 2015-2017), il y a fort à parier que le club parisien n’a pas fini d’être embêté par l’instance européenne.. Néanmoins, Vincent Chaudel, fondateur de l’Observatoire du Sport Business, met en exergue un point particulièrement intéressant : désireux de rénover une grande partie de son effectif, le Real Madrid garde toujours en tête d’attirer Neymar Jr, attaquant de 27 ans, et Kylian Mbappé, attaquant de 20 ans. Or, avec le spectre du FPF, l’entreprise parait plus qu’ardue et le PSG pourrait bien se servir de ça afin de sécuriser ses stars. 

« Le Real, qui a peu recruté ces dernières saisons et fait l’économie aujourd’hui du salaire de Cristiano, peut avoir un bas de laine bien rempli, le fair-play financier ne lui laissera pas faire sauter la banque. Paris n’étant pas vendeur, on peut imaginer qu’un Neymar ou un Mbappé atteindrait des sommes énormes, bien au-delà des 200M€. Que le Real ait les moyens de les sortir, sans doute, mais le FPF devrait logiquement l’empêcher de multiplier les achats pour renforcer un effectif vieillissant sauf à vendre des joueurs et donc affaiblir l’équipe. »

« Ironie de l’histoire… »

« Un club comme le Bayern, lui aussi éliminé prématurément, a le même problème de renouvellement de joueurs. Ironie de l’histoire, ces deux clubs, avec les autres géants européens que sont le Barça ou la Juve, ont été les principaux partisans d’un durcissement des règles du FPF quand il s’agissait de freiner le développement et la concurrence des nouveaux riches qu’incarne le PSG. Et si le fair-play financier était donc aujourd’hui le meilleur allié du PSG désireux de conserver ses stars ? » a écrit Vincent Chaudel dans France Football.

C’est un point qui n’est pas souvent soulevé par les médias européens qui préfèrent plutôt incriminer le Paris Saint-Germain ou Manchester City. Mais oui, difficile d’imaginer le Real Madrid, ou qui que ce soit d’autre, réussir à s’aligner sur les demandes du Paris Saint-Germain en cas de possibles départs de Mbappé ou de Neymar. Les deux joueurs, achetés pour respectivement 222 millions et 145 millions d’euros, possèdent une cote bien plus élevée aujourd’hui. Et avec le FPF personne ne peut, sous peine de lâcher tout son budget sur un seul joueur, conclure de telles transactions.

Dans ce cas bien précis, Vincent Chaudel a raison de le préciser, le Paris Saint-Germain pourrait bien dire merci au Fair-Play Financier. Cependant, étant donné que ce sont ces clubs qui tiennent l’instance européenne, il se pourrait qu’ils parviennent à s’affranchir de certaines règles. Cependant, on n’en est pas encore là et, de toute façon, il est inconcevable que le PSG laisse filer ses deux têtes de gondole. Si dans l’immédiat cela rapporterait énormément d’argent, il se pourrait aussi que les vendre soit finalement un manque à gagner sur le long terme tant Neymar et Mbappé sont aujourd’hui des figures majeures du football mondial.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG