Restez connectés avec nous
Christophe Dugarry Mbappé-Griezmann, c'est Romario-Bebeto

Autour du PSG

Christophe Dugarry « Mbappé-Griezmann, c’est Romario-Bebeto »

Trêve internationale oblige, tous les regards sont portés vers l’Equipe de France. Dans l’émission Team Duga sur RMC, Christophe Dugarry se penche sur le rôle de Kylian Mbappé, attaquant de 19 ans du Paris Saint-Germain, au sein des Bleus quelques semaines avant le début de la Coupe du Monde en Russie cet été : 

« C’est notre Platini, notre Zidane, notre joueur du futur »

« Depuis longtemps, je pense que Mbappé doit être l’attaquant de l’équipe de France. C’est sûr et certain parce que c’est son meilleur poste. Il a beau rendre service à droite et à gauche, ce garçon est un avant-centre et doit être pour les 10 ou 15 prochaines années l’attaquant de l’équipe de France. Le n°9, c’est lui. C’est notre Platini, notre Zidane, notre joueur du futur. Donc il faut l’amener à maturité à son poste »

La planète football est consciente du talent de Mbappé, il l’a encore prouvé cette saison au PSG avec un effectif plus fort et plus concurrentiel (19 buts et 13 passes décisives). Il a évolué sur un côté dans le 4-3-3 et fait quelques apparitions en pointe lorsque Cavani était blessé. Mais seul à la pointe d’une attaque, il a encore du mal à peser sur les défenses, préférant l’espace pour faire parler son explosivité, même si on a vu du mieux dernièrement.

« Ce serait merveilleux. Ça sent le football. »

« Mbappe a prouvé qu’à droite ou à gauche, il pouvait s’adapter. Et c’est pareil en pointe en 4-4-2″. Je le vois tellement, ce duo avec Griezmann. Ce serait merveilleux. Ça sent le football. Ça peut prendre la profondeur, ça peut décrocher, ça peut jouer dans les petits espaces. Cette association me parle. Cette association, c’est Romario-Bebeto, je la trouverais parfaite. »

Plus à l’aise en effet dans un 4-4-2, laissant Falcao décrocher comme à Monaco. Malheureusement on connait aussi Didier Deschamps pour savoir qu’il déroge rarement sur un système ou sur les hommes. Il a quasiment toujours évolué en 4-2-3-1 dans un schéma défensif avec Giroud en pointe. On le voit donc mal innover à quelques semaines de la compétition même si l’idée est très tentante. On espère que Deschamps saura nous surprendre.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG