Restez connectés avec nous
Claude Medam Protéger les joueurs C'est exacerbé avec la présence de Neymar dans le championnat

Autour du PSG

Claude Medam « Protéger les joueurs ? C’est exacerbé avec la présence de Neymar dans le championnat »

Depuis quelques semaines, on voit monter en France une volonté de « protéger » les joueurs techniques, dribbleurs, les « artistes ». On voit cela au Paris Saint-Germain avec Neymar (attaquant de 26 ans) notamment, à Rennes avec Ismaïla Sarr (19 ans), à l’Olympique Lyonnais à cause des coups pris par Nabil Fekir (24 ans) ou encore l’Olympique de Marseille avec les fautes subies par Florian Thauvin (25 ans). L’ancien arbitre Claude Medam a été interrogé à ce sujet dans Le Phocéen et souligne que ce phénomène vient surtout de la présence de Neymar en Ligue 1.

« C’est exacerbé avec la présence de Neymar dans le championnat. Effectivement, son jeu se prête à prendre des coups, mais les autres clubs ont embrayé en mettant en avant le traitement de leurs dribbleurs, comme Thauvin ou Fekir. Nous, les arbitres, nous n’avons pas de préjugés, mais on sait bien qu’il y a trois groupes de joueurs particuliers : les destructeurs, les truqueurs et les artistes.

je ne pense pas qu’il y ait plus d’attentats cette saison que lors des précédentes’

On a toujours protégé ces derniers, sans toutefois être conditionnés, car on sait bien qu’ils peuvent être visés. Mais ça ne veut pas dire tomber dans le panneau. (…) Les bons arbitres savent faire la part des choses, et je ne pense pas qu’il y ait plus d’attentats cette saison que lors des précédentes. C’est plutôt la conséquence logique de l’accélération permanente du jeu et surtout – je le répète – de l’effet Neymar. »

Il n’a pas été dit qu’il y avait plus de tacles ou d’agressivité qu’avant, mais cela ne change pas la réflexion : peut-être serait-il temps d’être un peu plus sévère avec les gestes qui cassent le jeu et les joueurs. Cette idée n’est pas née avec l’arrivée de Neymar en Ligue 1. Sauf qu’on se rend peut-être un peu plus compte que même les très grands joueurs souffrent face aux coups reçus. Il n’est pas évident de faire du beau football quand les gestes techniques et accélérations sont coupées par des fautes grossières qui sont légèrement sanctionnées…voire pas du tout. Ce qui permet à l’adversaire d’en faire plusieurs dans un match.

Cela ne vaut pas que pour Neymar, mais tous les joueurs capables de faire de belles choses dans ce championnat. On ne peut pas interdire le jeu physique, c’est une des armes des défenseurs. Mais il y a des gestes qui ne visent clairement pas le ballon et qui peut revenir à répétition. C’est loin d’être l’idéal pour avoir un beau match de football. On ne dit pas que la solution est simple. Il reste que cela mérite de se poser quelques questions et chercher des solutions.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG