Restez connectés avec nous
Courbis considère que "l'émir et Leonardo" ont été patients avec Tuchel "c'était catastrophique"
©Iconsport

Autour du PSG

Courbis considère que « l’émir et Leonardo » ont été patients avec Tuchel « c’était catastrophique »

Rolland Courbis, ancien entraîneur de plusieurs clubs de Ligue 1 aujourd’hui consultant, a évoqué au micro de RMC Sport le choix du Paris Saint-Germain durant la trêve hivernale de remplacer le coach Thomas Tuchel par Mauricio Pochettino (ancien défenseur parisien de 2001 à 2003 et coach de Tottenham de 2014 à 2019 notamment). Une décision qui aurait pu arriver plus tôt selon lui et qui laisse l’Argentin face à une certaine difficulté.

« Pochettino m’a toujours été sympathique. Je ne sais pas s’il est l’entraîneur idéal pour le PSG mais je pense qu’il peut être un bon voire un très bon coach pour Paris. Je ne sais pas si Tuchel aurait été viré s’il n’avait pas été sur le marché.

Courbis « Pochettino arrive après ça, il récupère des blessés à la pelle. On peut lui souhaiter bon courage ! »

Je trouve que l’émir et Leonardo ont été patients. Avec Tuchel, il y a eu un nombre incalculable de blessés. Il faudrait gratter pour savoir ce qu’il sait vraiment passé mais je crois qu’il y a eu un gros problème avec la préparation physique. C’était catastrophique. Pochettino arrive après ça, il récupère des blessés à la pelle. On peut lui souhaiter bon courage !« , propos relayés par But !

Courbis est peut-être un peu dur avec Tuchel, car il ne faut pas oublier qu’il a aussi réussi de belles choses durant son passage au PSG. Le contenu n’a pas toujours été satisfaisant, mais il a tout de même gagné tous les titres en France la saison passée et est allé en finale de la Ligue des Champions. Sauf que l’on a le sentiment que le coach allemand a eu la chance de voir son groupe trouver une grande motivation, une mentalité particulière, alors qu’il y a souvent eu des manques en dehors des situations exceptionnelles. De quoi avoir un PSG finalement bien trop irrégulier.

Pochettino arrive avec une mission compliquée, puisque son prédécesseur lui a laissé une équipe qui peine à développer du jeu depuis plusieurs mois, avec plusieurs individualités en méforme et de nombreux blessés (8 pour le déplacement à Saint-Etienne, avec Rafinha qui avait lui le coronavirus). Certes, il y avait un contexte compliqué mais il y a le sentiment que tout n’a pas été bien fait pour avoir le groupe le plus en forme possible. Maintenant, l’Argentin savait cela en signant. C’est qu’il se sent prêt pour ce défi. Ses idées et méthodes, ainsi que son charisme, permettent de l’espérer. Reste à voir comment se passeront les prochaines semaines, même s’il faut un peu de patience pour voir des changements clairs s’installer.

Retrouvez ici notre Podcast sur les premiers choix et les méthodes de Pochettino au PSG.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG