Restez connectés avec nous
Courbis Paris a mieux joué à 10 contre 11 avec Pastore qu’à 11 contre 11 sans lui

Autour du PSG

Courbis « Paris a mieux joué à 10 contre 11 avec Pastore qu’à 11 contre 11 sans lui »

Dimanche soir, Javier Pastore a profité de son entrée en jeu pour amener de son génie dans le jeu et inscrire un but magnifique contre Toulouse (victoire 6-2, 3e journée de Ligue 1). De quoi relancer l’idée qu’il faudrait que l’Argentin soit titulaire avec le Paris Sait-Germain. Rolland Courbis, qui a longtemps entraîné en Ligue 1 et est maintenant consultant sur RMC, voit la suspension de Marco Verratti (il a été exclu au cours de la rencontre) comme une belle opportunité pour le milieu offensif de 27 ans.

« Parfois le hasard fait bien les choses. L’entrée de Pastore, qui est un de mes joueurs préférés, un de mes chouchous, a coïncidé avec l’infériorité numérique du PSG. Et Paris a mieux joué à 10 contre 11 avec Pastore qu’à 11 contre 11 sans lui. Lors du prochain match, ou les deux prochains, il aura l’occasion de confirmer cette importance dans le groupe, il aura l’occasion de montrer à Emery qu’il est difficile de s’en priver. »

On veut forcément voir le génie de Pastore à l’oeuvre sur le terrain.

Quand on connaît les capacités techniques exceptionnelles et la vision du jeu de Pastore, il est normal d’avoir envie de la voir titulaire pour faire des combinaisons avec Neymar et Di Maria, sans oublier les Draxler, Daniel Alves et autres grands joueurs parisiens. On peut se douter que si l’Argentin est enfin débarrassé de ses soucis physiques et qu’il peut enchaîner les matchs, il saura être un joueur très utile au PSG. De quoi donner un choix difficile à faire à Unai Emery et c’est tant mieux.

Toutefois, pour ce qui est de dimanche soir, il ne faut pas oublier l’importance de l’adversaire dans l’analyse. Le fait de jouer à 10 est un désavantage, mais en face Toulouse n’a pas bien profité de la situation. L’équipe toulousaine a peut-être cru qu’elle pourrait moins d’efforts. Aussi, il y a pu avoir une envie de se découvrir un peu pour tenter de marquer, sauf que les Parisiens ont su en profiter. En partie grâce au talent de Pastore, certes. Mais on ne peut pas compter qu’un seul élément.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG