Restez connectés avec nous
Daniel Bravo "Quand Cavani est défaillant, il n'y plus personne pour marquer"

Autour du PSG

Daniel Bravo « Quand Cavani est défaillant, il n’y plus personne pour marquer »

Le match nul du Paris Saint-Germain dimanche soir face à l’Olympique de Marseille (0-0, 10e journée de Ligue 1), provoque de nombreuses critiques sur le jeu parisien. Daniel Bravo, ancien attaquant parisien aujourd’hui consultant, voit deux problèmes: un jeu stéréotypé et un manque de buteur.

« Zlatan Ibrahimovic aimait décrocher, aspirer la défense et faire jouer ses partenaires. Ainsi, le PSG était imprévisible. Cavani est un vrai buteur. Il réclame systématiquement le ballon en profondeur. Le jeu est plus stéréotypé, prévisible. Quand il est défaillant, il n’y a plus personne pour marquer et ça ne passe plus.

Les autres doivent prendre leurs responsabilités, ce n’est pas normal. Les milieux devraient marquer plus et il y a un problème avec Di Maria. Ce n’est pas rien d’avoir des joueurs importants qui ne sont pas à leur niveau. On verra en Ligue des Champions ce que ça donne, mais le PSG n’a plus qu’un buteur au lieu de deux. », a-t-il affirmé dans L’Equipe.

Le PSG manque peut-être un peu de variétés dans son jeu parfois, mais on note tout de même que lors des des deux derniers matchs des occasions sont venus de passes en profondeur, de centres et frappes de l’extérieur de la surface. Ce qui est déjà pas mal. Le problème étant plutôt que ces situations arrivent très souven de la même manière. Les attaquants, surtout Lucas et Cavani, font les appels en profondeur, les arrières latéraux (Di Maria aussi parfois) s’occupent des centres et les tirs viennent surtout de Di Maria et Rabiot. Il faudrait que les joueurs varient un peu plus leur apport offensif afin de surprendre l’adversaire. Mais il ne faut pas oublier qu’en étant plus efficaces, les Parisiens auraient gagné dimanche soir.

Et c’est sans doute la plus grande différence avec la saison passée. On ne peut pas dire que le jeu était très surprenant. Tout le monde savait qu’Ibrahimovic allait décrocher et quand même finir dans la surface. Mais Paris avait un excellent buteur en plus. Ce qui aide à ce qu’il y ait toujours un ou deux joueurs par match pour trouver le chemin des filets. Surtout avec le Suédois qui a fait la meilleure saison de sa carrière en terme de statistiques. Le retour en forme de Di Maria est nécessaire pour une faire une très grande saison. Les montées en puissance de Jesé et Ben Arfa peuvent aussi être des atouts très intéressants. On espère qu’ils vont confirmer et enchaîner les belles performances. Les deux joueurs permettent de varier un peu le jeu grâce à leurs capacités de dribbles et de tirs tout en étant de plutôt bons passeurs.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG