Autour du PSG

Daniel Riolo « Combien de temps avant de voir un PSG simple, collectif ? »

Riolo Combien de temps avant de voir un PSG simple, collectif
Publie le 19/10/2017 a 12:15



  • Hier soir, le Paris Saint-Germain était en déplacement à Anderlecht pour le compte de la 3e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions. Si les Parisiens ont su s’imposer 0-4 au Stade Constant Vanden Stock, ils n’ont pas forcément convaincu dans le contenu du jeu (comme nous l’avons souligné ici). Ce qu’a souligné le journaliste Daniel Riolo dans son analyse du match sur son blog.

    « Une série de One Man Show. Mbappé et Neymar s’amusent. Souvent c’est trop. Beaucoup trop. Ok le PSG gagne facile. Ok la marge est énorme, mais en jouant avec sérieux, on a le sentiment que Paris pourrait en mettre 6, 7! Pourquoi gâcher autant par des excès d’individualisme? Cavani va peut-être en avoir marre de jouer avec des solistes, non? Il y a une obsession générale à donner le ballon à Neymar. Tout est trop exagéré. Mbappé est génial, on n’en doute pas, mais combien de fois aura-t-il donné des ballons propres à d’autres? Le seul à qui il donne sans sourciller, c’est Neymar!

    Combien de temps avant de voir un PSG simple, collectif? Pour l’instant, on voit des numéros de fantaisistes plein de talent.

    Il reste du temps pour trouver un collectif’

    Il reste du temps avant les matchs importants. Il reste du temps pour trouver un collectif. Mais c’est pas en L1 que le PSG va progresser alors autant se préparer dans les matchs de LDC. Même contre Anderlecht, une équipe qui n’a jamais fermé le jeu.

    Au final, ça fait 4/0. C’est bien, c’est beaucoup. Je ne comprends pas réellement ce que veut faire Emery de cette équipe, mais je suppose qu’il faut prendre les matchs les uns derrières les autres non ? »

    Le PSG est loin d’être dans une mauvaise situation, mais cela n’empêche pas qu’il peut (et doit) faire mieux.

    Il y a de très grands joueurs dans l’effectif parisien, c’est indéniable. Ils l’ont tous prouvé dans leur carrière et encore en ce début de saison. Cela se voit d’ailleurs au bilan de ce début de saison : 1 seul match nul, sinon Paris n’a fait que gagner. De quoi avoir déjà 6 points d’avance en Ligue 1 et 12 buts marqués pour 0 encaissé sur les 3 succès en Ligue des Champions.

    Sauf qu’il manque encore des choses. La qualité individuelle a fait la différence à plusieurs reprises, tant mieux pour le PSG. Le club de la capitale a mis les moyens pour avoir une attaque phénoménale, c’est bien de voir qu’elle est utile. Mais il serait bien mieux de voir qu’elle est le fer de lance d’un collectif bien huilé, aussi bien dans la construction du jeu que la défense.

    Pour le moment, on voit trop souvent les Parisiens chercher quelque chose de compliquer et les attaquants (pas vraiment Cavani) vouloir réussir un exploit individuel. Quelques fois pour le spectacle, pourquoi pas. Mais il faut aussi assurer les victoires, enchaîner les buts pour le plaisir et décourager les adversaires. Il faudra aussi une plus grosse agressivité défensive. Tout le monde ne sera pas aussi inefficace qu’Anderlecht, comme l’a rappelé leur coach Hein Vanhaezebrouck. 

    Il n’y a pas de quoi s’alarmer ni bouder les victoires, mais il faut savoir remarquer qu’il reste des progrès à faire dans le jeu. Ce qui est plutôt normal en octobre. Reste donc à travailler pour développer la force collective et être capable d’aller au sommet de l’Europe.

    Publie le 19/10/2017 a 12:15

    Daniel Riolo « Combien de temps avant de voir un PSG simple, collectif ? »

    Hier soir, le Paris Saint-Germain était en déplacement à Anderlecht pour le compte de la 3e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions. Si les Parisiens ont su s’imposer 0-4 au Stade Constant Vanden Stock, ils n’ont pas forcément convaincu dans le contenu du jeu (comme nous l’avons souligné ici). Ce qu’a souligné le journaliste Daniel Riolo dans son analyse du match sur son blog.

    « Une série de One Man Show. Mbappé et Neymar s’amusent. Souvent c’est trop. Beaucoup trop. Ok le PSG gagne facile. Ok la marge est énorme, mais en jouant avec sérieux, on a le sentiment que Paris pourrait en mettre 6, 7! Pourquoi gâcher autant par des excès d’individualisme? Cavani va peut-être en avoir marre de jouer avec des solistes, non? Il y a une obsession générale à donner le ballon à Neymar. Tout est trop exagéré. Mbappé est génial, on n’en doute pas, mais combien de fois aura-t-il donné des ballons propres à d’autres? Le seul à qui il donne sans sourciller, c’est Neymar!

    Combien de temps avant de voir un PSG simple, collectif? Pour l’instant, on voit des numéros de fantaisistes plein de talent.

    Il reste du temps pour trouver un collectif’

    Il reste du temps avant les matchs importants. Il reste du temps pour trouver un collectif. Mais c’est pas en L1 que le PSG va progresser alors autant se préparer dans les matchs de LDC. Même contre Anderlecht, une équipe qui n’a jamais fermé le jeu.

    Au final, ça fait 4/0. C’est bien, c’est beaucoup. Je ne comprends pas réellement ce que veut faire Emery de cette équipe, mais je suppose qu’il faut prendre les matchs les uns derrières les autres non ? »

    Le PSG est loin d’être dans une mauvaise situation, mais cela n’empêche pas qu’il peut (et doit) faire mieux.

    Il y a de très grands joueurs dans l’effectif parisien, c’est indéniable. Ils l’ont tous prouvé dans leur carrière et encore en ce début de saison. Cela se voit d’ailleurs au bilan de ce début de saison : 1 seul match nul, sinon Paris n’a fait que gagner. De quoi avoir déjà 6 points d’avance en Ligue 1 et 12 buts marqués pour 0 encaissé sur les 3 succès en Ligue des Champions.

    Sauf qu’il manque encore des choses. La qualité individuelle a fait la différence à plusieurs reprises, tant mieux pour le PSG. Le club de la capitale a mis les moyens pour avoir une attaque phénoménale, c’est bien de voir qu’elle est utile. Mais il serait bien mieux de voir qu’elle est le fer de lance d’un collectif bien huilé, aussi bien dans la construction du jeu que la défense.

    Pour le moment, on voit trop souvent les Parisiens chercher quelque chose de compliquer et les attaquants (pas vraiment Cavani) vouloir réussir un exploit individuel. Quelques fois pour le spectacle, pourquoi pas. Mais il faut aussi assurer les victoires, enchaîner les buts pour le plaisir et décourager les adversaires. Il faudra aussi une plus grosse agressivité défensive. Tout le monde ne sera pas aussi inefficace qu’Anderlecht, comme l’a rappelé leur coach Hein Vanhaezebrouck. 

    Il n’y a pas de quoi s’alarmer ni bouder les victoires, mais il faut savoir remarquer qu’il reste des progrès à faire dans le jeu. Ce qui est plutôt normal en octobre. Reste donc à travailler pour développer la force collective et être capable d’aller au sommet de l’Europe.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Verratti10

      Emery y’a que la victoire qui l’intéresse.
      Le gars n’arrive pas à imprimer sur son équipe, à les impliquer. C’est passé l’an dernier dans de rares grands matchs oû les joueurs étaient concernés, mais le + dur pour un effectif pareil est d’avoir un coach capable de les motiver, les renouveler.
      Ca se voit que les joueurs sont pas à fond dans le collectif. Quand tu marques aussi facilement c’est dur de s’imposer une discipline de bien jouer. Surtout que ça a échoué par le passé. Les 2 seuls à l’avoir réussi c’est Guardiola au barça et Zidane au Real dans une moindre mesure. Je parle pas de Simeone ou Klopp car je parle d’équipes qui peuvent gagner sans collectif.
      Paradoxalement ça peut faire du bien à certains joueurs qui auront un peu de temps pour progresser au lieu de la pression du résultat. Tu es moins bien les 3 devant se debrouillent

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran"

    Meunier « Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran »

    Club

    Sur le site officiel du Paris Saint-Germain, le latéral Thomas Meunier (26 ans) est revenu sur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran""
    1 day ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Roustan "Neymar? Même après la remontada il y en avait que pour Messi""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Féminines – Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain était en déplacement à Marseille pour le compte de ...

    Vidéos PSG

    Daniel Riolo « Combien de temps avant de voir un PSG simple, collectif ? »

    Riolo Combien de temps avant de voir un PSG simple, collectif <Autour du PSG

    Hier soir, le Paris Saint-Germain était en déplacement à Anderlecht pour le compte de la 3e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions. Si les Parisiens ont su s’imposer 0-4 au Stade Constant Vanden Stock, ils n’ont pas forcément convaincu dans le contenu du jeu (comme nous l’avons souligné ici). Ce qu’a souligné le journaliste Daniel Riolo dans son analyse du match sur son blog.

    « Une série de One Man Show. Mbappé et Neymar s’amusent. Souvent c’est trop. Beaucoup trop. Ok le PSG gagne facile. Ok la marge est énorme, mais en jouant avec sérieux, on a le sentiment que Paris pourrait en mettre 6, 7! Pourquoi gâcher autant par des excès d’individualisme? Cavani va peut-être en avoir marre de jouer avec des solistes, non? Il y a une obsession générale à donner le ballon à Neymar. Tout est trop exagéré. Mbappé est génial, on n’en doute pas, mais combien de fois aura-t-il donné des ballons propres à d’autres? Le seul à qui il donne sans sourciller, c’est Neymar!

    Combien de temps avant de voir un PSG simple, collectif? Pour l’instant, on voit des numéros de fantaisistes plein de talent.

    Il reste du temps pour trouver un collectif’

    Il reste du temps avant les matchs importants. Il reste du temps pour trouver un collectif. Mais c’est pas en L1 que le PSG va progresser alors autant se préparer dans les matchs de LDC. Même contre Anderlecht, une équipe qui n’a jamais fermé le jeu.

    Au final, ça fait 4/0. C’est bien, c’est beaucoup. Je ne comprends pas réellement ce que veut faire Emery de cette équipe, mais je suppose qu’il faut prendre les matchs les uns derrières les autres non ? »

    Le PSG est loin d’être dans une mauvaise situation, mais cela n’empêche pas qu’il peut (et doit) faire mieux.

    Il y a de très grands joueurs dans l’effectif parisien, c’est indéniable. Ils l’ont tous prouvé dans leur carrière et encore en ce début de saison. Cela se voit d’ailleurs au bilan de ce début de saison : 1 seul match nul, sinon Paris n’a fait que gagner. De quoi avoir déjà 6 points d’avance en Ligue 1 et 12 buts marqués pour 0 encaissé sur les 3 succès en Ligue des Champions.

    Sauf qu’il manque encore des choses. La qualité individuelle a fait la différence à plusieurs reprises, tant mieux pour le PSG. Le club de la capitale a mis les moyens pour avoir une attaque phénoménale, c’est bien de voir qu’elle est utile. Mais il serait bien mieux de voir qu’elle est le fer de lance d’un collectif bien huilé, aussi bien dans la construction du jeu que la défense.

    Pour le moment, on voit trop souvent les Parisiens chercher quelque chose de compliquer et les attaquants (pas vraiment Cavani) vouloir réussir un exploit individuel. Quelques fois pour le spectacle, pourquoi pas. Mais il faut aussi assurer les victoires, enchaîner les buts pour le plaisir et décourager les adversaires. Il faudra aussi une plus grosse agressivité défensive. Tout le monde ne sera pas aussi inefficace qu’Anderlecht, comme l’a rappelé leur coach Hein Vanhaezebrouck. 

    Il n’y a pas de quoi s’alarmer ni bouder les victoires, mais il faut savoir remarquer qu’il reste des progrès à faire dans le jeu. Ce qui est plutôt normal en octobre. Reste donc à travailler pour développer la force collective et être capable d’aller au sommet de l’Europe.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>