Restez connectés avec nous
Daniel Riolo "L’exigence n’a pas été contagieuse, les autres renoncent. Le football français régresse"

Autour du PSG

Daniel Riolo “L’exigence n’a pas été contagieuse, les autres renoncent. Le football français régresse”

La saison de Ligue 1 s’est donc achevée sur un nouveau triomphe du Paris Saint-Germain qui a tout raflé sur le territoire national. Dans l’After Foot sur RMC, Daniel Riolo tire la sonnette d’alarme :

« Je vais poser des questions. On a vu cette finale, encore un match au niveau national dans lequel le PSG a fait ce qu’il voulait. J’accélère, je marque. Je dicte le score, je gagne quoi qu’il en soit. 2e quadruplé de suite. Dans cette 2nde période, on a vu de la résignation chez l’OM.

En gros, il y a toujours ce « C’est pas possible ». La Ligue 1 s’est écroulée et a pris acte de la domination du PSG. On ne tente plus rien. Que va devenir notre foot alors qu’on disait que la reprise du PSG par QSI allait aider le football français ? L’exigence n’a pas été contagieuse, les autres renoncent. Le football français régresse.

Et s’il n’y avait pas le PSG, quels seraient nos droits TV? Quel serait notre indice UEFA? On serait la Roumanie, tout est envisageable. Il y a des questions qui sont inquiétantes. Vers quoi on va? »

Dans son style si particulier, le journaliste pointe un souci majeur dans le football français, le manque de compétitivité. Le PSG est l’arbre qui cache la forêt et c’est en même temps celui-ci sur lequel on aime tirer. Certains passent leur temps à critiquer le seul club qui permet de maintenir à flot le championnat.

L’arrivée de Didier Quillot et d’idées novatrices on l’espère, va peut être permettre de relancer une machine vieillissante qui peine à se renouveler.

Le modèle actuelle est depuis longtemps en bout de course. Lorsque l’on voit une équipe comme le FC Séville remporter 3 fois de suite l’Europa League et qu’en France les dirigeants de club estiment que celle-ci génère plus de pertes que de gains on s’aperçoit qu’il y a un travail de fond à effectuer.

Le football français est parfois très prétentieux, au point de se permettre de se passer de jouer à fond une compétition… Comme si l’armoire à trophées était pleine à craquer alors que le palmarès français est très peu fourni sur la scène européenne. Au passage, la liste des 23 de Didier Deschamps dit tout sur la qualité de notre championnat (seulement 5 joueurs de Ligue 1 dont deux gardiens (aucun d’eux n’est le numéro 1, puisque c’est Lloris, qui joue à Tottenham), un joueur du PSG, un de l’OM et un de Lyon).

A l’image de l’Olympique Lyonnais dont le modèle économique est louable il devient urgent que les autres clubs de Ligue 1 se prennent en main pour repartir sur de bonnes bases. Il en va de l’avenir de notre football.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG