Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Degorre « il va falloir vraiment qu’Unai Emery prenne ses responsabilités »

Degorre "il va falloir vraiment qu’Unai Emery prenne ses responsabilités"

Encore une fois, le journaliste de L’Equipe, Damien Degorre est revenu sur l’altercation entre Neymar (25 ans) et Edinson Cavani (30 ans) lors de la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais, dimanche dernier. Selon le journaliste c’est l’entraîneur parisien, Unai Emery qui est le principal responsable. 

« Je suis désolé, mais ça aurait pu être évité si Unai Emery avait dit lors de sa causerie précédent le match : qui était le tireur de penalty. Il ne l’a pas fait, il en avait l’occasion. Ce problème avait déjà eu lieu lors de PSG/Saint-Étienne, il y avait déjà eu une petite échauffourée sur le terrain, Neymar souhaitant tirer le penalty, Cavani refusant de lui laisser le ballon. Voilà, c’était l’occasion de régler le problème. 

Laurent Blanc par exemple, qui avait sans doute d’autres défauts, mais dans toutes ses causeries, il désignait le tireur numéro un et celui qui le remplaçait si le tireur numéro un n’était pas en mesure de frapper. Unai Emery aurait dû faire la même chose. Zinédine Zidane l’a dit, ça vaut pour le Real Madrid. Je suis convaincu que si les choses avaient été claires dès le départ, si l’entraîneur avait été un vrai manager, ce problème n’aurait pas eu lieu. Il n’est pas trop tard, on en est qu’au début de saison mais il va falloir vraiment qu’Unai Emery prenne ses responsabilités. »

Apparemment les journalistes de L’Equipe sont en immersion 24 heures sur 24 avec le PSG et participent à toutes les causeries… Cette « altercation » a rapidement été commentée à la suite du match par divers médias. Normalement c’est le joueur qui n’a pas inscrit de but qui se charge du penalty, hors dimanche le premier but n’a pas été attribué à Cavani puisqu’il s’agit finalement d’un CSC. Neymar aurait pu tirer le penalty, mais visiblement l’Uruguayen était au courant que le but ne lui a pas été attribué, et c’est pour cela qu’il a décidé de s’en charger.

Evidemment que les polémiques et les histoires au sein du vestiaire font vendre énormément de papier, et cette altercation est aussi une bonne excuse pour taper une nouvelle fois sur Unai Emery. En interne le problème a semble t-il rapidement été réglé que ce soit par l’entraîneur et les joueurs. Nous aurons certainement la preuve dans les matchs à venir que tout cela est surtout un emballement médiatique plutôt qu’un réel problème au sein du groupe parisien.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG