Restez connectés avec nous
Sabrina Delannoy "Je m’étais toujours dit que j’arrêterais le jour où j’aurais moins de motivation pour aller à l’entraînement"

Autour du PSG

Delannoy « Je m’étais toujours dit que j’arrêterais le jour où j’aurais moins de motivation pour aller à l’entraînement »

La néo retraitée du football Sabrina Delannoy est revenue sur son choix de vie. Aujourd’hui elle explique clairement que le football ne lui manque pas. Sa nouvelle carrière dans la fondation Paris Saint Germain lui convient et elle s’y plait. 

 » Au début, c’était difficile de passer toute la journée enfermée et derrière l’ordinateur. J’avais des migraines, mal aux yeux, au dos. J’ai mis quelques semaines à me régler. Travailler cinq jours et avoir le week-end de repos, c’est énorme pour moi qui recherchais une vie normale. Le foot ne me manque pas du tout. On me disait « Tu verras, au bout de 5-6 mois, ça va te manquer terriblement ». Ce n’est pas le cas pour le moment. C’est parce que ma décision a été mûrement réfléchie pendant un an. Je m’étais toujours dit que j’arrêterais le jour où j’aurais moins de motivation pour aller à l’entraînement et que les contraintes prendraient le dessus sur le plaisir. « 

Nouveau métier, nouvelle vie.

Fini les pelouses, place au terrain maintenant. Elle qui s’est toujours investie dans la fondation avec sa carrière de footballeuse, prend un nouveau tournant en s’y consacrant à 100 %. Elle a été le symbole de ce PSG à deux visages : Celui de l’amateurisme et celui du professionnalisme. Aujourd’hui elle fait partie de celles qui sont le mieux placées pour parler de cette évolution du club. Sabrina Delannoy s’est toujours impliquée dans la vie du club francilien avec son dévouement pour la fondation. Maintenant retraitée, elle pourra se consacrer à sa reconversion. Connaissant son sens du travail bien fait depuis qu’elle a intégré le PSG, nul doute qu’elle arrivera à mener à bien ses projets.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG