Restez connectés avec nous
Deschamps n'est pas au courant d'un boycott de Mbappé envers la presse et explique la gestion de l'équipe

Autour du PSG

Deschamps n’est pas au courant d’un boycott de Mbappé envers la presse et explique la gestion de l’équipe

Didier Deschamps, sélectionneur de l’Equipe de France, était présent en conférence de presse afin d’évoquer notamment la rencontre contre le Danemark mardi (à 16h, 3e journée de la phase de poules de Coupe du Monde). Le coach a alors donné des indications sur la gestion d’équipe qu’il veut faire. Mais avant cela, il a répondu à la rumeur affirmant que Kylian Mbappé, attaquant de 19 ans du Paris Saint-Germain et des Bleus, a décidé de ne plus parler aux médias durant la Coupe du Monde.

« Mbappé qui aurait décidé de ne plus parler à la presse durant le Mondial ?

Je ne suis pas au courant, je pense que ça a été un bon client pour vous. Il ne m’a pas parlé de ça. »

Mon équipe face au Danemark ?

Il y a différents critères par rapport aux informations en interne. Quand on a six points on sait qu’on est déjà qualifié. L’objectif est clair, assurer cette première place en tenant compte de différents paramètres et les situations individuelles de certains joueurs qui ont joué ou pas, les cartons jaunes aussi. Ces critères me permettent de gérer mon groupe et répartir le temps de jeu mais de façon différente selon les postes et les joueurs.

‘Vous n’avez pas tous les éléments physiques et physiologiques que je peux avoir avec le staff.’

L’essentiel est de mettre une équipe compétitive sur le terrain par rapport à l’objectif qui est le nôtre. Le côté négatif est par rapport aux automatismes, mais on ne peut pas atteindre nos objectifs avec toujours le même système et les onze mêmes joueurs. J’en ai 23 et ils ont tous un rôle à jouer. Vous n’avez pas tous les éléments physiques et physiologiques que je peux avoir avec le staff. »

Mbappé n’a pas parlé à la presse en zone mixte après la victoire contre le Pérou (1-0), alors déjà on entend dire qu’il « boude » après les critiques reçues suite au premier match (2-1 contre l’Australie). Il faut rester prudent tout de même. L’attaquant parisien s’arrête souvent pour répondre aux questions, mais il faut garder à l’esprit qu’il peut aussi parfois ne pas en avoir envie.

Pour ce qui est du plus concret, Deschamps va sans doute faire un peu tourner son effectif. Mais les choses ne sont pas aussi simples que : les joueurs doivent se reposer pour être au mieux au prochain match. Certains ont plutôt besoin d’enchaîner ou de confiance. D’autres peuvent ne pas avoir spécialement la nécessité de souffler. Enfin, certains « remplaçants » pourraient ne pas se sentir au mieux. Sans oublier qu’il ne faut pas non plus perdre la première place du groupe à la faveur des Danois. Comme le dit Deschamps, il n’y a que le sélectionneur et son staff qui ont toutes les données.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG