Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Deutsch : «Ça va manquer d’authenticité»

« Depuis dix ans, je vis le sacerdoce du supporter d’un club qui rate à peu près tout ce qu’il entreprend. J’ai très envie d’une équipe qui me fasse rêver, alors je ne bouderai pas les millions investis par les Qataris. Mais je ne suis pas très enthousiaste. Du jour au lendemain, on essaie d’entrer par effraction dans une sorte de Big Four financier à côté de Chelsea, des deux clubs de Manchester, du Real Madrid. Déjà que l’on reproche au PSG d’être le club du centralisme, du snobisme parisien et des voyous en tribunes, ce qui est d’ailleurs faux, devenir le club d’un fonds souverain qui détraque l’économie mondiale et dont les dirigeants ne connaissent même pas le nom des joueurs, ça ne va rien arranger. Ça voudrait faire rêver mais ça attire au contraire plus de jalousie qu’autre chose. Les détracteurs du PSG y voient déjà une raison de se moquer. Dépenser 100 millions d’euros pour renforcer l’équipe nous condamne à gagner le championnat, ce qu’on n’a pas réussi depuis dix-sept ans. […] Même si l’on fait venir des Franciliens comme Ménez, cela va manquer d’authenticité. J’aurais préféré que le PSG devienne un club magistral en se construisant petit à petit. Là, j’ai peur que la victoire arrive trop tôt, sans la maturation nécessaire. […] De la même manière qu’on apprécie moins le bonheur quand il est facile, un titre n’aura plus jamais la même saveur. Cela ne m’enchante pas que les pétrodollars soient le prix du succès. On n’aura aucun mérite de gagner avec l’argent d’un pays étranger mais, si l’on perd, tout le monde nous crachera dessus et le PSG sera la risée de l’Europe. C’est cruel : quoi qu’il arrive, on sera ridicule. »

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG