Restez connectés avec nous
Dijon/PSG - Jobard "Le PSG n'a pas mis un rythme d'enfer au début et nous les avons contrariés."

Adversaires

Dijon/PSG – Jobard « Le PSG n’a pas mis un rythme d’enfer au début et nous les avons contrariés. »

Stephane Jobard, entraîneur de Dijon, était en conférence de presse vendredi soir après la victoire 2-1 contre le Paris Saint-Germain au Stade Gaston-Gérard en ouverture de la 12e journée de Ligue 1. Forcément, il a affiché une certaine satisfaction.

« Je suis content pour mes joueurs car ils sont récompensés de leurs efforts. Nous avons posé des problèmes au PSG et nous avons aussi su faire le dos rond. C’était l’ambition de démarrer en 4-4-2 et les joueurs m’ont conforté dans mon choix. Il faut aussi un brin de réussite car le PSG a aussi tiré sur les montants, ce n’est pas anodin. C’est une belle page de l’histoire du club. Je suis sûr des ressources mentales de mes joueurs. Nous avons su avoir les vertus pour égaliser juste avant la mi-temps.

Jobard « les Parisiens sont un peu tombés dans des numéros de solistes. »

Nous marquons à des moments importants, en fin de première période et au début de la seconde. Cela a un peu plombé le PSG car ensuite, les Parisiens sont un peu tombés dans des numéros de solistes. Je pensais qu’en première période nous aurions moins la maîtrise du ballon. Le 1-1 à la mi-temps était mérité. Chez les gros (PSG, Lyon, Marseille), quand ils affrontent Dijon, ils ont un peu de suffisance. Le PSG n’a pas mis un rythme d’enfer au début et nous les avons contrariés. », propos de Jobard relayés par L’Equipe.

Difficile pour les Dijonnais de ne pas être heureux après ce succès. Ils ont obtenu des points qui étaient presque inespérés face au premier du championnat. De quoi quitter la place de lanterne rouge. Et justement, si Dijon y est arrivé, c’est parce que l’équipe a fait le maximum pour avoir sa chance si jamais Paris n’était pas en pleine forme.

Ce qui a été clairement le cas, surtout jusqu’au second but dijonnais. Les Parisiens sont passés à côté de la première période. Ils ont su se réveiller ensuite, mais ont clairement manqué de réussite. On ne comprend pas l’idée des « numéros de solistes » d’ailleurs, car c’est justement là que le PSG a enfin joué en équipe et s’est procuré de nombreuses occasions. En tout cas, Dijon a su faire un bon match pour profiter de la mauvaise soirée parisienne. Tant mieux pour eux, aux Parisiens d’éviter ce genre de mauvaise surprise à l’avenir en faisant les efforts nécessaires sur 90 minutes.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires