Restez connectés avec nous
Discrimination au PSG, le cabinet d'avocats de Marc Westerloppe affirme qu'il va rétablir la vérité

Autour du PSG

Discrimination au PSG, le cabinet d’avocats de Marc Westerloppe affirme qu’il va « rétablir la vérité »

Depuis une semaine, le Paris Saint-Germain est ciblé par les critiques et enquêtes suite à la découverte de l’utilisation de documents utilisés par certains recruteurs qui permettent d’avoir l’ethnie des joueurs dans les critères. Une pratique interdite, qui était cachée aux dirigeants affirme le club. C’est Marc Westerloppe, ancien responsable de la cellule de recrutement hors Île-de-France, qui est le plus visé. Mais ce dernier, de nos jours au Stade Rennais, compte bien se défendre. L’Equipe fait savoir qu’il s’est « armé » du cabinet d’avocats Termine.

« Au coeur des révélations des Football Leaks sur le fichage ethnique de jeunes joueurs au PSG, Marc Westerloppe a choisi le cabinet d’avocats parisien Temime pour le représenter. Hervé Temime et Corinne Dreyfus-Schmidt promettent ainsi de ‘rétablir la vérité humaine de leur client, dont la vie et la carrière ont montré l’attachement aux valeurs d’équité et de solidarité, et démontreront qu’il n’a jamais eu de comportement discriminant dans les fonctions qu’il a occupées au PSG, et qu’il ne mérite en aucun cas d’être stigmatisé’. »

Westerloppe est le décideur accusé dans les articles publiés dans le cadre des Football Leaks, mais il est bien trop tôt pour décider qu’il est coupable. Il a le droit de se défendre et mérite d’être écouté. Surtout maintenant que l’on apprend que ces documents illégaux ont aussi été utilisés en Île-de-France. Ce qui casse un peu l’idée d’un Marc Westerloppe comme seul responsable. Même s’il a pu aussi faire passer sa méthode à d’autres recruteurs qui n’étaient pas directement sous ses ordres. Mais ce n’est qu’une hypothèse. Il faut rester très prudent dans ce dossier.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG