Autour du PSG

Ducrocq « Edinson Cavani était le tireur attitré du PSG depuis l’année dernière. Je ne vois aucune raison de changer cela »

Ducrocq "Le PSG a les armes pour se rendre le match facile"
Publie le 20/09/2017 a 15:25



  • Après avoir vécu continuellement dans l’ombre de Zlatan Ibrahimovic, l’attaquant uruguayen Edinson Cavani se voit désormais contesté sa place de tireur attitré des pénaltys par le nouvel arrivant au sein du Paris Saint-Germain, Neymar. 

    Dimanche dernier leur rivalité est apparue au grand jour, après un premier incident sur un coup franc. A la fin de la rencontre, Cavani a quitté la pelouse crispé, sans un regard pour les supporters ni même un mot pour les journalistes.

    Dans une interview accordée au journal Le Parisien, le consultant de la chaîne SFR Sport et de RMC Sport Pierre Ducrocq pense qu’il n’est pas besoin de rompre l’ordre déjà établi pour frapper les pénaltys. En effet, Cavani a toute la légitimité pour continuer à le faire. Surtout, Neymar a manqué de respect à son coéquipier en essayant de s’imposer à tout prix.

    « Edinson Cavani était le tireur attitré du PSG depuis l’année dernière et le faisait très bien. Il a la légitimité pour continuer à les frapper. Je ne vois aucune raison de changer cela à part peut-être pour Unai Emery de composer avec les ego.

    Même quand tu es Neymar, tu n’as pas à lui passer devant comme cela.’

    Ce sont des gamineries. Cavani n’a rien à se reprocher, il a un état d’esprit exemplaire sur le terrain, il se bat toujours à fond et fait des efforts défensifs énormes. Même quand tu es Neymar, tu n’as pas à lui passer devant comme cela. C’est une question de respect. Neymar n’a pas besoin de tirer les penaltys pour s’affirmer. »

    Si dans d’autres clubs la hiérarchie des tireurs est éclairement établie, à Paris, il va falloir que l’entraîneur Unai Emery intervienne rapidement. Selon les dires du Parisien, une réunion serait prévue aujourd’hui pour tenter d’y remédier. Ne pas trancher rapidement aurait renforcé les égos de chacun et déstabiliser le secteur offensif parisien. Maintenant, on peut espérer et penser que tout s’est assez facilement et sans grande dispute.

    Publie le 20/09/2017 a 15:25

    Ducrocq « Edinson Cavani était le tireur attitré du PSG depuis l’année dernière. Je ne vois aucune raison de changer cela »

    Après avoir vécu continuellement dans l’ombre de Zlatan Ibrahimovic, l’attaquant uruguayen Edinson Cavani se voit désormais contesté sa place de tireur attitré des pénaltys par le nouvel arrivant au sein du Paris Saint-Germain, Neymar. 

    Dimanche dernier leur rivalité est apparue au grand jour, après un premier incident sur un coup franc. A la fin de la rencontre, Cavani a quitté la pelouse crispé, sans un regard pour les supporters ni même un mot pour les journalistes.

    Dans une interview accordée au journal Le Parisien, le consultant de la chaîne SFR Sport et de RMC Sport Pierre Ducrocq pense qu’il n’est pas besoin de rompre l’ordre déjà établi pour frapper les pénaltys. En effet, Cavani a toute la légitimité pour continuer à le faire. Surtout, Neymar a manqué de respect à son coéquipier en essayant de s’imposer à tout prix.

    « Edinson Cavani était le tireur attitré du PSG depuis l’année dernière et le faisait très bien. Il a la légitimité pour continuer à les frapper. Je ne vois aucune raison de changer cela à part peut-être pour Unai Emery de composer avec les ego.

    Même quand tu es Neymar, tu n’as pas à lui passer devant comme cela.’

    Ce sont des gamineries. Cavani n’a rien à se reprocher, il a un état d’esprit exemplaire sur le terrain, il se bat toujours à fond et fait des efforts défensifs énormes. Même quand tu es Neymar, tu n’as pas à lui passer devant comme cela. C’est une question de respect. Neymar n’a pas besoin de tirer les penaltys pour s’affirmer. »

    Si dans d’autres clubs la hiérarchie des tireurs est éclairement établie, à Paris, il va falloir que l’entraîneur Unai Emery intervienne rapidement. Selon les dires du Parisien, une réunion serait prévue aujourd’hui pour tenter d’y remédier. Ne pas trancher rapidement aurait renforcé les égos de chacun et déstabiliser le secteur offensif parisien. Maintenant, on peut espérer et penser que tout s’est assez facilement et sans grande dispute.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Blint

      A quand une intervention de l’ONU pour éviter un conflit mondial entre l’Uruguay et le Brésil?

      • Frédéric Lalonde

        C’est de la faute du PSG qui en recrutant Neymar, a dérégulé la loi non-écrite sur les joueurs qui doivent frapper les pénos …

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Aulas J'ai rappelé à Nasser que nous étions la dernière équipe français a voilé éliminé le Real

    Aulas « J’ai rappelé à Nasser que nous étions la dernière équipe française a avoir éliminé le Real »

    Adversaires

    Cela faisait longtemps que Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, n’avait pas parlé du Paris Saint-Germain. ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Amadou "On a des regrets, on les a trop respectés en première mi-temps""
    3 days ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Marquinhos "On restait sur deux défaites de suite et on ne voulait pas que ça continue""
    3 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG s'incline à Lyon, qui file vers le titre

    Féminines – Le PSG s’incline à Lyon, qui file vers le titre

    Actu Féminin

    Ce lundi soir, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain avait un déplacement particulièrement difficile : l’affrontement avec ...

    Vidéos PSG

    Ducrocq « Edinson Cavani était le tireur attitré du PSG depuis l’année dernière. Je ne vois aucune raison de changer cela »

    Ducrocq "Le PSG a les armes pour se rendre le match facile" <Autour du PSG

    Après avoir vécu continuellement dans l’ombre de Zlatan Ibrahimovic, l’attaquant uruguayen Edinson Cavani se voit désormais contesté sa place de tireur attitré des pénaltys par le nouvel arrivant au sein du Paris Saint-Germain, Neymar. 

    Dimanche dernier leur rivalité est apparue au grand jour, après un premier incident sur un coup franc. A la fin de la rencontre, Cavani a quitté la pelouse crispé, sans un regard pour les supporters ni même un mot pour les journalistes.

    Dans une interview accordée au journal Le Parisien, le consultant de la chaîne SFR Sport et de RMC Sport Pierre Ducrocq pense qu’il n’est pas besoin de rompre l’ordre déjà établi pour frapper les pénaltys. En effet, Cavani a toute la légitimité pour continuer à le faire. Surtout, Neymar a manqué de respect à son coéquipier en essayant de s’imposer à tout prix.

    « Edinson Cavani était le tireur attitré du PSG depuis l’année dernière et le faisait très bien. Il a la légitimité pour continuer à les frapper. Je ne vois aucune raison de changer cela à part peut-être pour Unai Emery de composer avec les ego.

    Même quand tu es Neymar, tu n’as pas à lui passer devant comme cela.’

    Ce sont des gamineries. Cavani n’a rien à se reprocher, il a un état d’esprit exemplaire sur le terrain, il se bat toujours à fond et fait des efforts défensifs énormes. Même quand tu es Neymar, tu n’as pas à lui passer devant comme cela. C’est une question de respect. Neymar n’a pas besoin de tirer les penaltys pour s’affirmer. »

    Si dans d’autres clubs la hiérarchie des tireurs est éclairement établie, à Paris, il va falloir que l’entraîneur Unai Emery intervienne rapidement. Selon les dires du Parisien, une réunion serait prévue aujourd’hui pour tenter d’y remédier. Ne pas trancher rapidement aurait renforcé les égos de chacun et déstabiliser le secteur offensif parisien. Maintenant, on peut espérer et penser que tout s’est assez facilement et sans grande dispute.

    By
    @@Quentino75
    OTER ?>